Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

C-O-L-O-N-Y Import

4.7 étoiles sur 5 7 commentaires client

Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle

Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste In Flames



Détails sur le produit

  • CD (16 avril 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Nuclear Blast
  • ASIN : B000066CHI
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.271.430 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Embody The Invisible
  2. Ordinary Story
  3. Scom
  4. Colony
  5. Zomble Inc
  6. Pallar Anders Visa
  7. Coerced Coexistence
  8. Resin
  9. Behind Space
  10. Insipid 2000
  11. The New Word

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
5
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par FeydRAUTHA COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 16 juin 2017
Format: CD Achat vérifié
Au début des années 90, les scènes locales s'agitent sous les décibels. Les fées de Seattle se penchent sur le berceau du Grunge et la ville au Nord de la côté Ouest américaine voit la naissance du genre. A peu près à la même période, tout au Sud de la côte Est, en Floride, c'est le Death Metal qui pousse ses premières vagissements. De l'autre côté de l'Atlantique, dans la ville suédoise de Göteborg, trois groupes définissent un nouveau son, qui prendra l’appellation de de Death Metal melodique : Dark Tranquility, At the Gates et In Flames.

Si les trois groupes produisent une musique qui évidemment se ressemble beaucoup, ils sont chacun leurs caractéristiques. Brutalement posé, et de façon complètement subjective, je dirais que Dark tranquility est le plus technique, At the Gates le plus lourd, et In Flames le plus mélodique. C'est In Flames qui emporte ma préférence, pour la qualité des parties vocales d'Anders Fridén. Et dans la discographie d'In Flames, deux albums pour moi sortent du lot pour des raisons très différentes : Colony, car le groupe est à ce moment au sommet de son art dans le Death mélodique, et Reroute to Remain, l'album sur lequel le groupe prend un virage stylistique avant de lancer vers le metal alternatif.

Colony est le quatrième album studio d'In Flames, sorti en 1999, soit 9 ans après la formation du groupe. Les musiciens présent sur l'album composent le line-up classique du groupe, qui ne changera plus jusqu'en 2010 lorsque le guitariste et fondateur du groupe Jesper Strömblad décide de mettre les voiles.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Barclau TOP 500 COMMENTATEURS le 31 décembre 2009
Format: CD
C'est bien l'album le plus enragé d'In Flames, le plus inspiré aussi à mon goût. J'aime toute leur discographie, mais j'ai toujours eu le sentiment qu'ils s'étaient totalement trouvés dans cet album. Le morceau Colony, avec son orgue style seventies est époustouflant, on est dans le pure death mélodique suédois, à l'apogée de ce qu'offre le genre. In Flames s'en ira un peu explorer d'autres horizons avec toujours beaucoup de créativité, mais ici c'est un nouveau classique qu'ils nous offrent, pour fans de At The Gates ou Sacrilege, Dark Tranquillity. Chaque morceau a une idée propre, il y a aussi un morceau revisité (Behind Space) où l'on comprend tout de suite ce que la production apporte à ce style de musique. Les mélodies sont superbes, le chant atteint la perfection (qu'il gardera par la suite), la batterie est rentre-dedans comme jamais, les cymbales sont martelées avec violence, ça arrache, ça crépite et c'est beau à couper le souffle. De brefs solos toujours inspirés, au service de la mélodie comme dans l'hallucinant Resin. Harmonisations maîtrisées, bref un album où tout colle, rien n'est de trop, la technique au service de la musicalité, un modèle d'honnêteté artistique. Merci à vous, vous faîtes le bonheur de mes oreilles!
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Comment commencer?? Disons que In Flames est ce genre de groupe dont on ne ressort pas indemne après l'avoir rencontré. J'ai déja eu cette révélation avec Iron Maiden et voilà que ces diables de Suédois s'y mettent... En bref, si vous en aimez un, vous les aimez tous; non pas qu'ils se complaisent dans la redite, mais la variation sur un même thème est un exercice dans lequel ils excellent. Droit au but: RESIN est une des meilleures chansons du siècle (le 20e lol), tout simplement; 3:21 de bonheur, avec puissance, mélodie, c'est incroyable comme cette apparente simplicité peut générer une mélodie qui s'ancre dans votre tête. J'ai même un copain punk qui a accroché, c'est dire... Behind Space'99 prouve comment ils peuvent donner une nouvelle jeunesse à un titre de Lunar Strain. Je ne vais pas détailler ici toutes les chansons, mais sachez qu'une fois la barrière de la voix passée, In Flames est une porte ouverte vers le Death Metal plus brut... dans votre recherche de l'extrême, une fois la discographie d'In Flames bien digérée, je vous conseille vivement celle d'Hypocrisy, autre groupe Suedois digne d'intérêt.
De toute façon, je trouverais toujours une raison pour vous faire acheter un album d'In Flames et pour celui-ci, je mentionne les breaks de Zombie Inc qu'il convient d'ajouter à RESIN!!!!
S'il ne doit y en avoir qu'un, ce sera The Jester Race... mais donnez une chance à cet album...
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent VZT MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 5 juillet 2007
Format: CD
a la première écoute de ce disque lors de sa sortie en 1999, une certaine similitude avec carcass dans l'art de riffer m'a tout de suite fait accrocher. bon, il y a des points communs dont l'excellence et la qualité de la musique, mais aussi des différences: la voix du chanteur, les mélodies tout de suite identifiables d'in flames, et bien d'autres qu'il faut découvrir soit même.
cet album est pour moi le meilleur d'in flames, même si j'aime beaucoup le précédent (whoracle) et le suivant (clayman). j'ai un peu décroché avec les plus récents qui se répètent un peu trop sans qu'il y ait de morceaux forts qui sortent du lot.
il faut dire que les suédois d'in flames ont placé la barre haut avec colony et qu'il est dur d'égaler un si bon album. à écouter en priorité: resin, behind space '99.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique