EUR 41,80
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par Fulfillment Express et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
CSNY+1974+-+Coffret+3+CD+... a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 42,20
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 24,99

CSNY 1974 - Coffret 3 CD + DVD + Livret 188 pages Compilation

4.4 étoiles sur 5 31 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
21 neufs à partir de EUR 39,30 5 d'occasion à partir de EUR 48,46
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Crosby, Stills, Nash and Young


Produits fréquemment achetés ensemble

  • CSNY 1974 - Coffret 3 CD + DVD + Livret 188 pages
  • +
  • C S N
  • +
  • Crosby Stills & Nash
Prix total: EUR 60,64
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (7 juillet 2014)
  • Nombre de disques: 4
  • Format : Compilation
  • Label: Rhino
  • ASIN : B00KF1CWF0
  • Autres versions : CD  |  Blu-ray Audio
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 31 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.821 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
6:13
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
6:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
5:18
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:20
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:19
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
7:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
8:25
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
7:07
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:50
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
13
30
4:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
14
30
3:27
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
15
30
3:37
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
16
30
3:06
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
17
30
6:14
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
18
30
3:48
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
19
30
4:01
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
20
30
4:12
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
21
30
1:40
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
22
30
2:32
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
23
30
4:22
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
24
30
6:16
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
25
30
4:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
26
30
2:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
27
30
2:57
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
28
30
2:56
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
29
30
3:16
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
30
30
9:24
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
31
30
8:29
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
32
30
4:35
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
33
30
3:29
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
34
30
6:40
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
35
30
4:20
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
36
30
5:04
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
37
30
6:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
38
30
7:52
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
39
30
4:42
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
40
30
6:00
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
Video: CSNY 1974
Video: CSNY 1974
Album uniquement
Digital Booklet: Csny 1974 (Deluxe)
Digital Booklet: Csny 1974 (Deluxe)
Album uniquement

Description du produit

Description du produit

Coffret collector 3 CD+1 DVD célèbrant leur tournée mythique de 1974.
Sur les 3 CD, 40 titres live inédits
Sur le DVD, 8 vidéos live inédites.
+ Livret de 188 pages incluant de nombreuses photos jamais parues.

Inclus les classiques “Suite: Judy Blue Eyes”, “Wooden Ships”, “Helpless,” “Teach Your Children”, “Time After Time”, “Fieldworker”, “First Things First” et des titres de Neil Young restés inédits à ce jour : “Traces”, “Goodbye Dick”, “Love/Art Blues”, “Hawaiian Sunrise”…

Critique

Grand ordonnateur de cette sortie, Graham Nash aura mis cinq ans à concrétiser le projet CSNY 1974, avec l'aide du producteur Joel Bernstein. Hormis une année à travailler le produit fini, pas moins de quatre autres furent nécessaires pour s'entendre à distance sur le choix des titres parmi les trente et une représentations données par le quatuor cet été là et la qualité audio de chacune, dont seulement neuf enregistrées avec du matériel professionnel  - avec un Neil Young obsédé par cet aspect de l'affaire.

Avant de plonger dans le bain d'harmonies vocales de ces quarante sélections étalées sur trois CD (seize pour le CD simple), accompagnés d'un DVD maigre de huit pistes et d'un livret copieux de 188 pages, il est bon de contextualiser la réunion qui eu lieu quatre ans après l'album Déjà Vu et la tournée consécutive immortalisée par le double 4 Way Street. Une floraison d'albums solo et un en duo (Graham Nash David Crosby) plus tard, une première tentative échoue en 1973 en raison de l'enregistrement inopiné de l'album Tonight's the Night de Neil Young, en hommage au guitariste de Crazy Horse, Danny Whitten, et au roadie Bruce Berry, tous deux emportés par une overdose d'héroïne. La reformation reportée de quelques mois aboutit finalement à une tournée des stades (trente en Amérique du Nord, un au Wembley Stadium de Londres), à défaut de l'album Human Highway, avorté par la bataille entre les différents ego du supergroupe.

C'est donc dans une atmosphère encore enthousiaste et foncièrement débridée que David Crosby, Stephen Stills, Graham Nash et Neil Young - qui a déjà pris l'ascendant grâce au méga succès d'Harvest (1972) - se retrouvent pour une série de concerts placée sous le signe de la Sainte Trinité sexe, drogues et folk rock, auréolée de nouvelles chansons. La plus emblématique d'entre elles, « Goodbye Dick » signée Neil Young, dure à peine plus d'une minute mais intervient cinq jours après la destitution du président Richard Nixon au sortir de l'affaire du Watergate. Des morceaux inédits comme « Love Art Blues », « Pushed It Over the End » ou « Don't Be Denied », par leur caractère désabusé, témoignent de la perte des illusions qui s'est emparée des esprits après le mirage de Woodstock.

En l'absence du titre homonyme créé par Joni Mitchell, CSN 1974 propose une myriade de classiques, alignés dans le respect d'un concert modèle, dont les temps forts comme « Wooden Ships », « Immigration Man », « Helpless » et « Almost Cut My Hair », se mêlent aux créations individuelles (« Love the One You're With », « On the Beach », « Only Love Can Break Your Heart »...), volontiers reprises en choeur. La deuxième partie s'avère la plus intéressante avec sa suite équilibrée de morceaux de tous horizons (« Guinevere », « Long May You Run », « Old Man », « Blackbird », « Teach Your Children » et « Suite: Judy Blue Eyes »), entre titres méconnus ou inédits. Enfin, la troisième partie très engagée, entamée par « Déjà Vu », monte en puissance avec « Revolution Blues », « Military Madness » et les hymnes « Chicago » et « Ohio ». Reconstitué quarante ans après, cet épisode majeur de l'histoire du rock tient toutes ses promesses en tenant en haleine le nostalgique durant trois heures et demie. Un exploit que les quatre protagonistes ne parvinrent, par la suite, jamais à approcher.

Loïc Picaud - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
La tournée 74 de CSN&Y incluant le mythique concert de Wembley. J'étais au stade olympique londonien ce soir là et ce fut - avec les concerts des Stones de Vienne et de Bruxelles en 1973 - le plus beau souvenir que j'ai gardé de cette décennie musicale foudroyante. Le coffret qui est proposé est superbe. La set list est fantastique et extrêmement large avec quelques perles jamais sorties auparavant sur les 33 T ou CD officiels et le son est au meilleur niveau. Le groupe, en dépit des itinéraires séparés que ses membres avaient commencé d'empreinter au cours des deux années précédentes, retouve des moments de grace accompagnés par des harmonies vocales toujours sublimes. Un seul regret : l'absence de "Southern man" qu'ils avaient pourtant joué à Wembley et un DVD trop bref mais sur ce point l'intégrale du concert de Wembley peut être trouvée en DVD bootleg. Au total, un coffret exceptionnel pour retrouver ou découvrir un des plus grands groupes des années 70.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean-pascal Guillet TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 juillet 2014
Format: CD Achat vérifié
Grace au travail titanesque de Graham Nash qui a dépoussiéré et réuni les bandes de la gigantesque tournée de 1974 , tournée qui marquait et célébrait la reformation du quatuor on peut enfin mesurer à quel niveau de perfection ces quatre lascars évoluaient alors. Si votre bon vieux "Four Way Street" est un peu fatigué, c'est le moment de faire l'acquisition de ce luxueux coffret.

3cd+dvd soit 40 titres tirés de 10 shows différents soit l'équivalent d'un concert de l'époque, pas moins de 3 heures et demi! Un premier set qui démarre avec Stills et "Love the one you're with", suivi d'un grandiose "Wooden Ships", le set se termine par "Almost cut my hair" Les grands classiques du groupe défilent. Second set acoustique ,on sort les Martin D45 et c'est parti pour 19 diamants, de "Change Partners" à "Suite Judy Blue Eyes" en passant par "Old Man" "Blackbird".....;et on termine par un retour aux guitares électriques pour le dernier set qui se termine par un "Ohio" rageur en feu d'artifice .

On ajoute à cela quelques inédits de Neil Young, des versions rares de "Don't be denied", "Revolution Blues" ou "On the Beach", les galops électriques d'un Steve Stills en pleine forme et ces harmonies vocales inimitables.....du pur bonheur!

Sur le dvd, 8 titres seulement, c'est un peu court, mais là ne réside pas l'intérêt principal de ce coffret qui vaut surtout pour les 3 cd.
Bien entendu ce remarquable travail se voit complété par un livret de près de deux cents pages avec notes et photos à profusion!

A ranger tout près du fabuleux coffret "Voyage" qui regroupe l'oeuvre de David Crosby, dans un écrin tout aussi luxueux et indispensable que ce CSNY 1974.
3 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Plutôt une bonne surprise quand la sortie du coffret fut annoncée dans la presse. La fameuse tournée 1974, tout le monde en avait entendu parlé et des bootlegs circulaient… mais le coffret, on ne savait pas bien à quoi s’attendre.

A l’époque, la tournée avait été un sacré défi : celui de jouer dans des stades de football ! Personne ne l’avait encore fait et pour tenter le coup, Stills et Young sont venus chercher le producteur Bill Graham, l’ancien propriétaire du Fillmore de NYC. En peu de temps, plus de 30 dates furent bloquées dont la plupart en plein air, dans de gigantesques stades. Il faut dire qu’à cette époque CSN&Y, bénéficiait d’une forte demande, poussée par la presse qui attendait leur come-back comme des morts de faim, après une longue interruption ponctuée de divers succès en solo.
Entre Juillet et septembre 1974, un staff technique de plus de 80 personnes va être mobilisé pour gérer au mieux l’affaire, incluant les conditions difficiles imposées par des lieux inappropriés. Au final, la tournée déplacera plus de 11 Millions de gens en un seul été, pour un bénéfice record de 12 Millions de dollars.
Pour les musiciens, on raconte que le marathon fut des plus éprouvants, avec beaucoup de pression, d’autant que la motivation de se produire devant des foules aussi importantes n’était pas partagée par tout le monde... « On l’a fait, je suis fier de nous » dira Stephen Stills après le dernier concert.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Enfin sont édités les enregistrements de la tournée de 1974 de Crosby, Still, Nash and Young. Longtemps pour d’obscures raisons ( querelles d'ego?), les différents concerts de cette tournée ne furent disponibles qu'en versions pirates au son hasardeux.

Grâce à Graham Nash, un aperçu de cette dantesque tournée arrive sur la marché. Et n'en déplaise au bougon Neil Young, c'est un bijou.

Revenons un peu sur cette tournée. CSNY est alors le plus gros vendeur de disques. Pour beaucoup d'américains, il s'agit du plus grand groupe du monde. Or comme le laisse supposer leur nom, CSNY n' jamais été réellement un groupe mais une somme de brillantes individualités. Malheureusement aux caractères forts. Pour beaucoup, cette tournée fut lancée pour l'argent. . Plusieurs dates aux states dans de gigantesques stades. Devant souvent 60000 à 100000 personnes.

Seulement la drogue, l'alcool, les femmes et les excès de la starisation nuisent à l'ambiance au sein du groupe. Stills vit un mariage houleux avec Véronique Sanson. Neil Young est en pleine dépression. Divorce, perte d'êtres chers et naissance de son premier enfant handicapé. Il refuse de voyager avec les autres membres du groupe et préfère voyager de son coté dans un bus qu'il a aménagé. De plus Young est un manique du son et il trouve que leur musique et la qualité du matériel sono de l'époque ne sont pas faits pour les stades. Bref cette tournée fut le chant du cygne du groupe et il fallut attendre 1988 pour le groupe rejoue au complet.

Bref, ces échos laissaient craindre le pire.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique