• Prix conseillé : EUR 18,00
  • Économisez : EUR 8,00 (44%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par librairie-didier.
EUR 10,00 + EUR 2,99 Livraison en France métropolitaine
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Camaraderie Broché – 14 février 2013

A la recherche d'une idée cadeau ? Découvrez notre boutique idées cadeaux livres, organisée par tendances et catégories. Une large sélection pour tous les goûts !

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 10,00
EUR 8,50 EUR 1,50

Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Et l'on a parlé d'Etienne Levet

Ses doigts ont reconnu la clef de la porte d'entrée dans le trousseau où s'entrechoquent celle du verrou - qu'il ne ferme jamais -, celles du campus, celles de son ancien appartement qu'il n'a jamais détachées et celle du studio de Marie, dont il s'est séparé il y a six mois. Sans regarder à ce qu'il fait, parce qu'ils s'embrassent impétueusement, il arrive pourtant à la tourner dans la serrure, fermée à double tour selon les recommandations des agents d'assurances. Quand il fait pivoter la poignée de droite à gauche - elle est inversée - et qu'il risque un pied à l'intérieur du couloir d'entrée, il heurte la barre de seuil en aluminium, déjà déformée par diverses trébucheries, et vacille, victime du poids qui s'exerce sans mesure sur lui. Ils tombent, sans pour autant se faire mal, la chute étant amortie par les couches de vêtements chauds qui les emmitouflent en ce janvier cinglant, et atterrissent sur le linoléum dans une obscurité à peine trouée par la rémanence des éclairages de Noël, que la municipalité s'obstine à ne décrocher chaque année qu'en troisième semaine du mois.
Ils s'arrêteraient et ça gâcherait tout, c'est sûr. Alors ils poursuivent à terre, défont leurs épais manteaux et rampent en glissant dessus, tout en continuant à se rouler d'avides et expertes pelles. Dans l'escalier, il a dégrafé son soutien-gorge et elle lui a détaché sa ceinture, si bien que, une fois la braguette du jean déboutonnée, elle promène à présent sa main sur son slip, tandis qu'il poursuit le calme pelotage de ses seins, pressant alternativement l'un et l'autre de sa main droite, la gauche se diffusant le long de sa nuque à elle. La progression est lente et malhabile mais ils y sont presque : fin du couloir, on tourne à gauche et c'est la porte de la chambre à coucher. Là, il la hisse sur le lit - ils s'embrassent toujours, ne surtout pas parler - et il retire le chemisier, le top en dessous et le reste : malaxer, toujours, et en même temps caresser. En s'aidant seulement de ses talons, elle réussit à enlever ses chaussures, qui tombent sur le parquet - klong - et pousse un léger soupir avant de lui descendre son jean, son slip, tout ça jusqu'au bas des fesses. C'est dans cette posture un peu ridicule, avec le manche qui sort à 15 ou 105 degrés selon ce qu'on prend comme repère, qu'il s'attaque à son pantalon à elle, le déboutonne puis descend la fermeture et embarque le sous-vêtement avec. Chaussettes : il pivote complètement, il est au-dessus d'elle et il les lui ôte soigneusement, de peur de lui faire mal, alors qu'elle avance sa bouche vers la bite qui s'est soudain retrouvée devant son nez. Elle est nue, elle n'a plus rien sur elle, elle est chez lui quelle ne connaît pas, presque pas. Elle dit va chercher ce qu'il faut et il obtempère, en profite pour se déshabiller totalement, puis reparaît dans la chambre avec toujours le manche en l'air mais maintenant à environ 35 degrés du ventre. Il va s'étendre à côté d'elle, l'embrasser encore, caresser ses cuisses et son sexe pour y mettre les doigts, puis lécher, glisser sa langue jusqu'à ce qu'elle dise viens là d'abord. Et dès qu'il sera fiché en elle, elle va gémir et demander à ce qu'il y aille plus fort, pour finir par lui suggérer une sodomie, parce qu'elle a vraiment besoin d'un truc un peu bourrin.

Revue de presse

A travers ces récits de colocations et de soirées foireuses, Matthieu Rémy avance à petites foulées, avec un sens aigu du détail et un humour subtil. On sourit beaucoup à ses phrases avortées, qui épousent délicatement des fraternités épuisées. On rit aussi, parfois, mais d'un " rire sans bruit ", celui-là même que l'auteur attribue à un certain Wilfried, jeune homme au charme sauvage qui se retirera dans le Gard pour devenir ermite. Et faire profession de silence. (Jean Birnbaum - Le Monde du 14 février 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 4 novembre 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2013
Format: Broché
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?