EUR 19,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 13 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Capitalisme : Un génoc... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Capitalisme : Un génocide structurel, ou les mécanismes meurtriers de la mondialisation néolibérale Broché – 5 octobre 2012

3.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 19,00 EUR 15,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Capitalisme : Un génocide structurel, ou les mécanismes meurtriers de la mondialisation néolibérale
  • +
  • Divertir pour dominer : La culture de masse contre les peuples
Prix total: EUR 32,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Au fur et à mesure que les gens s'opposent à ce système meurtrier, ils trouveront dans « Le Capitalisme : Un génocide structurel » un guide indispensable. --Joel Kovel, auteur de « The Ennemy of Nature »

Il faut absolument lire ce livre ... --William I. Robinson, auteur de « Latin America and Global Capitalism »

En s'appuyant sur des preuves convaincantes, Leech expose les effets destructeurs du capitalisme et montre qu'il n'y a qu'une seule alternative plausible... --Samir Amin, auteur de « Sur la Crise »

Biographie de l'auteur

Garry Leech est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : The FARC: The Longest Insurgency (Zed Books, 2011) ; The Failure of Global Capitalism: From Cape Breton to Colombia and Beyond (CBU Press, 2009) ; Beyond Bogotá: Diary of a Drug War Journalist in Colombia (Beacon Press, 2009) ; Crude Interventions: The United States, Oil and the New World (Dis)order (Zed Books, 2006). Il est directeur du Centre for International Studies et maître de conférences au département de Sciences Politiques de l'université de Cap-Breton, au Canada.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Oribase TOP 500 COMMENTATEURS le 27 avril 2014
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est une excellente description, et facile à lire, sur le désastre du capitalisme néo-libéral.
C'est très curieux qu'il ne soit pas plus commenté que ça car faire en un livre de 300 pages une synthèse pareille et lisible pour tous relève du grand art.
En première partie il explique la catastrophe du libre-échange : délocaliser pour exploiter la main de l'homme pas chère, dans des pays ou les normes d'hygiènes et sur la pollution, pour un profit maximum, décomplexé des droits de douanes. L''excellent livre "Le traité transatlantique et autres menaces" d'Alain de Benoist nous montre bien ce qui nous attend : un alignement sur le modèle US dans tout les domaines.
Etant donné que le référendum a été spolié en 2005 en France, il s'agit d'une démocratie de marché (Bruxelles étant la face visible des multinationales imposant le traité transatlantique) ou "chaque sou est un vote" comme disait M. Friedman. Il en résulte que nous ne sommes plus des citoyens mais des clients, soumis à la loi du marché.
Le capitalisme étant expansif par nature, il a mis en place des organismes comme l'OMC, le FMI et la Banque Mondiale pour soumettre les pays qui résistent. En cas de refus de la part du pays dissident de s'aligner sur les règles du capitalisme internationale (à savoir la privatisation de toute les ressources du pays et des entreprises d'Etat rentable), des sanctions économiques sont lancés. Puis ce sera l'OTAN pour une intervention au nom de la démocratie.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Garry Leech s'attaque à un sujet difficile : le caractère génocidaire du capitalisme. Pour sûr, on ne risque pas d'en parler beaucoup dans les grands médias!

On y retrouve beaucoup de thèmes développés par Jean-Luc Mélenchon et ce livre admirable se conclut sur une note d'espoir : le socialisme du XXIe siècle... L'auteur, qui a vécu plus de dix ans en Amérique Latine semble bien connaître la situation épouvantable des paysans mexicains expropriés ou l'espoir d'une société nouvelle au Venezuela, après la révolution bolivarienne. Enfin un livre qui rétablit certaines vérités sur le Venezuela ou sur Cuba !

La démonstration des mécanismes meurtriers de la mondialisation néolibérale est implacable et difficilement contestable.

Ce livre indispensable devrait être le livre de chevet non seulement de tous les militants du Front de Gauche, mais également de tous, à gauche et à droite, qui s'interrogent sur l'avenir de notre monde.
5 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
L'auteur reprend ici l'idée que défendent maintenant un certain nombre d'auteurs, comme par l'exemple Noam Chomsky, sur la responsabilité de l'Occident dans le décès de millions de personnes depuis des années. Un génocide touchant des "non-personnes", autrement dit des personnes clairement sans importance pour l'Occident puisque ne lui apportant rien en terme de revenus et richesses. A la différence que Gary Leech pointe comme responsable de ce désastre le système économique dominant en Occident : le capitalisme. Et il réussit plutôt bien sa démonstration.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Après le resplendissant triomphe de l'URSS, et les succès mirifiques du maoïsme, on ne peut que constater le succès phénoménal de l'adversaire du capitalisme, le saint communisme !
Tandis que les malheureux chinois, trompés par Deng Xiao Ping, ont seulement multiplié par seize leur niveau de vie en trente ans !
Heureusement, il reste un pays, phare de l'anticapitalisme, pour montrer l'exemple : la joyeuse et prospère Corée du Nord ! ;-)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?