• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Cartea Neagra: Le Livre n... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
État: D'occasion: Bon
Commentaire: ===ENVOI LE JOUR MEME===
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cartea Neagra: Le Livre noir de la destruction des Juifs de Roumanie (1940-1944) Broché – 26 février 2009

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !

5.0 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 27,40
EUR 27,40 EUR 20,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Revue de presse

Publié juste après la guerre à Bucarest, ce document de plus de mille pages, qui tient une place de choix dans «la bibliothèque de la catastrophe» - récits et témoignages écrits à chaud pendant la Shoah - avait été depuis oublié, enterré par le régime stalinien. Il le serait resté sans la constance du professeur de médecine Gérard Saimot, neveu de l'auteur, et de l'historienne Alexandra Laignel-Lavastine, fascinée par «cette incroyable entreprise qui a consisté quatre années durant à collecter matériaux, photographies et témoignages dans des conditions extrêmement périlleuses surtout pour un Juif». Son très impressionnant travail de notes et présentation se réfère à de nombreux textes littéraires et documents sortis depuis...
L'extermination des Juifs en Roumanie ne fut pas la plus radicale, mais celle où la participation populaire fut la plus importante, notamment dans des pogroms. Celui à Bucarest en janvier 1941 lors du soulèvement des miliciens de la Garde de fer, la frange la plus fanatisée du régime qui fut liquidée par le dictateur avec le soutien allemand. Ou, surtout, celui de Iasi en juin 1941, qui fit entre 13 et 14 000 morts. Un mélange de cruauté délibérée et de désorganisation bureaucratique...
Ce sont tous ces aspects d'une Shoah oubliée que fait ressurgir Cartea Neagra. (Marc Semo - Libération du 26 février 2009 )

Il est un pays, en Europe, où 350 000 juifs furent exterminés sans que les Allemands aient eu à intervenir, ou seulement de façon marginale. Un pays où les tueries atteignirent un tel degré de sauvagerie que les nazis eux-mêmes se dirent parfois choqués. Ce pays s'appelle la Roumanie, et, comme l'écrivit l'historien américain Raul Hilberg, "aucun pays, Allemagne exceptée, ne participa aussi activement au massacre des juifs"...
Parce qu'il mettait en lumière la profondeur de l'antisémitisme populaire et la responsabilité de l'Etat dans la mort de la moitié des juifs roumains, Cartea Neagra tomba dans l'oubli pendant des décennies. Sa réédition en Roumanie, en 1996, contemporaine de la parution en Russie du Livre noir sur la déportation des juifs d'URSS et de Pologne, de Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg, autre document fondamental interdit par les Soviétiques pendant cinquante ans, est le signe de ce tardif "retour du refoulé" sur la Shoah qui saisit actuellement tout l'est de l'Europe. Une anamnèse dont Matatias Carp ne fut pas le témoin, lui qui mourut en 1953 en Israël, cinq ans après avoir achevé ce livre fait, comme il le disait, de son sang et de ses larmes. (Thomas Wieder - Le Monde du 10 avril 2009 )

L'extermination des juifs en Russie avait eu son Livre noir (signé Ehrenbourg et Grossman), le ghetto de Varsovie avait eu son archiviste avec Ringelblum, les juifs roumains eurent leur mémorialiste grâce à Matatias Carp, qui rassembla dès 1940 témoignages et documents...
On croyait avoir tout lu sur la Shoah, mais cette partie-là dépasse l'entendement. (François-Guillaume Lorrain - Le Point du 16 avril 2009 )

Présentation de l'éditeur

La publication de ce monument littéraire de près de 1000 pages qu'est le Livre noir de Matatias Carp (1904-1952) constitue un événement éditorial à plus d'un titre. D'abord parce qu'il s'agit de la principale source d'information sur l'extermination sauvage, par l'armée et la gendarmerie roumaines, de près de 400 000 Juifs roumains et ukrainiens, un chapitre encore largement méconnu de la Shoah à l'est de l'Europe. Comme l'écrit pourtant Raul Hilberg, «aucun pays, Allemagne exceptée, ne participa aussi massivement au massacre des Juifs».

Cette extraordinaire chronique de la tragédie des Juifs de Roumanie fut en outre élaborée à chaud, au coeur même du Génocide. Elle occupe en cela une place de choix dans ce qu'on a appelé «la bibliothèque de la Catastrophe». Initialement publié à Bucarest entre 1946 et 1948, en trois volumes, ce livre «de sang et de larmes», pour reprendre l'expression de son auteur, fait enfi n partie des rares documents de premier plan sur la Shoah à avoir été publié dès l'immédiat après-guerre. Rapidement mis à l'index par le régime communiste, il tombera ensuite dans l'oubli. Soixante ans après sa parution, ce volume, accompagné d'un très substantiel appareil critique et iconographique, constitue donc la toute première traduction intégrale du Livre noir de Matatias Carp, enfi n accessible au public occidental. D'un intérêt historique comparable à l'autre Livre noir, Le Livre noir sur l'extermination des Juifs en URSS et en Pologne (1941-1945) de Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg, qui fut un best-seller en France en 1995, celui de Matatias Carp se distingue également par les conditions extrêmement périlleuses dans lesquelles il a été écrit. Son auteur, un jeune avocat juif de Bucarest doublé d'un pianiste virtuose, prend en effet la mesure, dès la fi n 1940, de la menace de destruction qui pèse sur le judaïsme européen. Cet homme d'une rare lucidité se lance alors, au péril de sa vie et avec sa femme pour unique collaboratrice, dans une folle entreprise : enquêter et collecter en temps réel et dans le plus strict secret, témoignages, ordonnances, rapports offi ciels, lettres, photographies. Un vaste ensemble documentaire qu'il destine explicitement, dès 1946, «à ceux qui oublient trop vite, à ceux qui ne savent pas ou qui ne veulent pas savoir ce qui s'est passé».

Au fil du récit, le lecteur découvrira un véritable enfer, marqué par la diversité insoupçonnée des méthodes de tuerie : pogroms sanglants, fusillades massives en bordure des villages, Juifs brûlés vifs dans d'immenses étables à cochons, enfants jetés vivants dans des puits, marches de la mort dantesques, abattage et vente des déportés aux paysans les plus offrants, etc.
Après Les Bienveillantes de Jonathan Littell et Les Disparus de Daniel Mendelsohn, en passant par les recher- ches du père Patrick Desbois sur «la Shoah par balles» en Ukraine, ce Livre noir devrait à son tour attirer l'attention du grand public sur une page longtemps occultée de la destruction des Juifs d'Europe.La publication de ce monument littéraire de près de 1 000 pages qu'est le Livre noir de Matatias Carp (1904- 1952) constitue un événement éditorial à plus d'un titre. D'abord parce qu'il s'agit de la principale source d'information sur l'extermination sauvage, par l'armée et la gendarmerie roumaines, de près de 400 000 Juifs roumains et ukrainiens, un chapitre encore largement méconnu de la Shoah à l'est de l'Europe. Comme l'écrit pourtant Raul Hilberg, «aucun pays, Allemagne exceptée, ne participa aussi massivement au massacre des Juifs».

Cette extraordinaire chronique de la tragédie des Juifs de Roumanie fut en outre élaborée à chaud, au coeur même du Génocide. Elle occupe en cela une place de choix dans ce qu'on a appelé «la bibliothèque de la Catastrophe». Initialement publié à Bucarest entre 1946 et 1948, en trois volumes, ce livre «de sang et de larmes», pour reprendre l'expression de son auteur, fait enfi n partie des rares documents de premier plan sur la Shoah à avoir été publié dès l'immédiat après-guerre. Rapidement mis à l'index par le régime communiste, il tombera ensuite dans l'oubli. Soixante ans après sa parution, ce volume, accompagné d'un très substantiel appareil critique et iconographique, constitue donc la toute première traduction intégrale du Livre noir de Matatias Carp, enfi n accessible au public occidental. D'un intérêt historique comparable à l'autre Livre noir, Le Livre noir sur l'extermination des Juifs en URSS et en Pologne (1941-1945) de Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg, qui fut un best-seller en France en 1995, celui de Matatias Carp se distingue également par les conditions extrêmement périlleuses dans lesquelles il a été écrit. Son auteur, un jeune avocat juif de Bucarest doublé d'un pianiste virtuose, prend en effet la mesure, dès la fi n 1940, de la menace de destruction qui pèse sur le judaïsme européen. Cet homme d'une rare lucidité se lance alors, au péril de sa vie et avec sa femme pour unique collaboratrice, dans une folle entreprise : enquêter et collecter en temps réel et dans le plus strict secret, témoignages, ordonnances, rapports offi ciels, lettres, photographies. Un vaste ensemble documentaire qu'il destine explicitement, dès 1946, «à ceux qui oublient trop vite, à ceux qui ne savent pas ou qui ne veulent pas savoir ce qui s'est passé».

Au fil du récit, le lecteur découvrira un véritable enfer, marqué par la diversité insoupçonnée des méthodes de tuerie : pogroms sanglants, fusillades massives en bordure des villages, Juifs brûlés vifs dans d'immenses étables à cochons, enfants jetés vivants dans des puits, marches de la mort dantesques, abattage et vente des déportés aux paysans les plus offrants, etc.

Matatias Carp : Né à Bucarest dans une famille de la bourgeoisie juive assimilée, Matatias Carp (1904-1953) était avocat et pianiste. Cet homme hors du commun se fit, entre 1940 et 1944, l'historien, le chroniqueur et l'archiviste des persécutions subies par les Juifs de Roumanie, lesquels formaient, avant-guerre, la troisième communauté juive d'Europe. Il était le fils d'Horia Carp, l'une des grandes figures de la vie intellectuelle roumaine de l'entre-deux-guerres.

A. Laignel-Lavastine : Philosophe et historienne, Alexandra Laignel-Lavastine est spécialiste de l'histoire contemporaine de l'Europe de l'Est. Elle est notamment l'auteur de Cioran, Eliade, Ionesco : L'Oubli du fascisme (PU F, 2002). Elle est chercheur associé à l'Institut des sciences sociales du politique (ISP-CNRS) et au Centre d'histoire de l'Europe centrale (Paris IV-Sorbonne).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 4 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 3 avril 2010
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 décembre 2012
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2012
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com

Amazon.com: 5,0 sur 5 étoiles 1 commentaires
5,0 sur 5 étoilesFive Stars
le 6 mai 2015 - Publié sur Amazon.com
Format: Broché|Achat vérifié
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cets pages pour voir plus : couette 2 personnes, housses couette 1 personne

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?