Acheter d'occasion
EUR 14,99
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Catherine de Médicis Broché – 23 octobre 2003

4.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 23 octobre 2003
"Veuillez réessayer"
EUR 14,99

Il y a une édition plus récente de cet article:

Catherine de Médicis
EUR 10,50
(2)
En stock.

nouveautés livres nouveautés livres


Livres d'histoires
Découvrez les nouveautés Perrin
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Dans notre mémoire collective, Catherine de Médicis (1519-1589) a mauvaise réputation. La ruse, la duplicité, le machiavélisme auraient inspiré la politique de cette Florentine qui n'aurait répugné ni au poison ni à l'assassinat. Femme et étrangère, elle était toute désignée à la vindicte. La veuve vêtue de noir, dominant et manipulant ses fils, responsable de la Saint-Barthélemy (1572), aurait été la plus maléfique des reines de France. Le livre de Jean-François Solnon balaie la légende et brosse un portrait attachant d'une femme courageuse que les malheurs de la vie n'ont pas épargnée. Sa grande passion fut le pouvoir : elle l'exerça trente ans, au milieu des guerres civiles, toujours soucieuse de préserver l'unité du royaume et l'autorité de l'Etat, comme de rétablir l'harmonie entre les Français malgré les rivalités religieuses. En un temps d'intolérance et de fanatisme, elle fut -on l'oublie trop- farouchement attachée à la paix civile, cherchant inlassablement à réconcilier catholiques et protestants. Le pragmatisme fut son guide, la négociation sa méthode. Sans méconnaître les faiblesses et les erreurs de son héroïne, Jean-François Solnon propose l'image d'une femme de la Renaissance, ardente et volontaire, jamais abattue par les échecs, tout à la fois reine, régente, mécène et bâtisseuse.

Connu du grand public pour ses ouvrages sur la France d'Ancien Régime, Jean-françois Solnon, agrégé d'histoire et docteur ès lettres, est professeur d'université, sachant allier histoire sérieuse et histoire vivante. En témoignent plusieurs de ses livres, qui ont été des succès de librairie, notamment La Cour de France (Fayard et Le Livre de Poche), Versailles (Le Rocher et Tempus), ainsi que le dernier en date, Henri III (Perrin, 2001).

Biographie de l'auteur

Connu du grand public pour ses ouvrages sur la France d'Ancien Régime, Jean-françois Solnon, agrégé d'histoire et docteur ès lettres, est professeur d'université, sachant allier histoire sérieuse et histoire vivante. En témoignent plusieurs de ses livres, qui ont été des succès de librairie, notamment La Cour de France (Fayard et Le Livre de Poche), Versailles (Le Rocher et Tempus), ainsi que le dernier en date, Henri III (Perrin, 2001), le fils préféré de Catherine de Médicis.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Ce livre sur Catherine de Medicis est relativement simple et facile a lire. Bien documente, Solnon propose une etude qui se base sur les theses rehabilitantes de nombreux Historiens modernes(Mariejol,Cloulas,Crouzet, Heritier).Le propos est de changer l'image de "Florentine empoisoneuse" de cette reine qui fut aussi bien Francaise, et toujours souciouse de maintenir la paix et le pouvoir du Royaume, voire le pouvoir de sa famille.

Cependant,bien que Solnon declare que les preuves sur la participation de Catherine dans le meurtre manque de Coligny sont douteuses, il se precipite a donner un veridict sur l'innocence de la Reine.Admetant que Charles IX n'etait pas vraiment domine pas Coligny et que la jalousie de Catherine etait une invention, la Reine avait une raison tres importante pour tuer L'Amiral: La prise d'armes de Huguenots Francais contre les Espagnols des Pay Bas. Si bien le conseil Royal ce declare en contre de l'entrepise, Coligny n'avait aucun respect pour l'autoritee royale et il etait toujours pret a envoyer des soldats lutter aux Pays Bays meme SANS l'approbation du Conseil.De plus, Catherine n'avait aucune confiance en lui, la surprise de Maux etait la principale raison.

Dans ce qui concerne la Saint Barthelemy, Solnon accepte la these sur la decision prise par Catherine et le Conseil d'eliminer les chefs de parti Protestant.Neaomoins, il mencione la menace d'une guerre contre l'Espagne si les Guises etaint trouves coupables de l'attentat contre Coligny, une guerre que je trouve personellement peu probable.Solnon ne donne aucun renseignement sur les sources qui prouveraint l'intention de Philippe II d'envahir la France en ce moment precis.

Finalement, c'est Catherine elle meme qui explique les evenements de la Saint Barthelemy dans une lettre adressee aux princes protestants Allemands pour les apaiser : "l'execution d'un nombre de rebels a la Courone de France declancha une massacre d'ordre civile qui ne fut jamais planifiee."
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Bien écrit, solidement documenté sur le plan historique, cet ouvrage, en replaçant les faits dans leur contexte complexe des guerres de religion, avec des forces inter-agissantes multiples et des individualités "très humaines" permet de mieux appréhender l'époque brouillonne du 16ème siècle.
Catherine de Médicis en sort restaurée dans son histoire véritable, intimement liée au pouvoir. Les péripéties politiques sont passionnantes.
excellent livre. excellent auteur dont la réputation n'est plus à faire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?