EUR 15,00 + EUR 28,00 Livraison
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 15,00 + EUR 28,00 Livraison
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Catholicisme, esclavage et acculturation dans la Caraïbe francophone et en Guyane au XIXe siècle Broché – 1 octobre 2006


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 28,13

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

Opportunité d'une recherche

Au milieu des années 1990, l'histoire religieuse des Antilles françaises, peu travaillée depuis les études pionnières que le Père Janin et l'abbé Rennard avaient publiées au cours des années 1930-1950, a connu un nouvel élan. En 1994, une jeune chercheuse guadeloupéenne, Agnès Thibault, a présenté à l'Université de Paris VII une thèse de doctorat sur l'évolution du catholicisme dans son île natale entre 1848 et 1911. Un an plus tard, nous soutenions nous-mêmes devant l'université de Lyon III une thèse de doctorat sur l'action du clergé catholique en Martinique durant les décennies précédant l'abolition de l'esclavage. Les deux études concernaient des espaces et des sociétés très proches, mais étaient centrées sur des périodes différentes. Alors que notre propos s'articulait largement autour de la question de l'esclavage et que nous évoquions à peine la création du diocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France, Agnès Thibault se situait avant tout après l'abolition de la servitude, au temps des évêchés coloniaux. Il nous a donc paru logique de poursuivre après notre soutenance de thèse des investigations sur les Antilles françaises, afin de rétablir les liens chronologiques, et par là les possibilités de comparaison. Il ne s'agissait pas seulement de juxtaposer des travaux accomplis, mais bien de reprendre des recherches au sein des archives. En effet, Agnès Thibault n'avait pas réellement exploité pour la Guadeloupe les riches fonds des Frères de Ploërmel, qui concernent surtout la période esclavagiste. De même, elle n'avait pas pu accéder aux correspondances privées des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny. Pour notre part, nous n'avions pas défriché les nombreux dossiers concernant le diocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France dans les archives des Pères du Saint-Esprit. D'ailleurs, désireux d'élargir le plus possible les problématiques, nous avons choisi d'intégrer dans notre nouvelle étude la Guyane française, qui ne fait pas partie de la Caraïbe, mais appartient, comme la Martinique et la Guadeloupe, à l'ensemble des «veilles colonies», marquées par l'esclavage et l'économie de plantation. Sans mener d'investigations systématiques, nous avons par ailleurs souhaité établir des comparaisons avec les possessions britanniques de La Dominique, Sainte-Lucie et Trinidad, toutes trois peuplées en majorité de francophones catholiques.
Après cette première extension de nos recherches dans le temps et dans l'espace, dont le résultat principal fut un ouvrage publié pendant l'été 20005, nous avons entrepris de nous pencher sur le cas bien particulier de la république indépendante d'Haïti.

Présentation de l'éditeur

Fruit d'une dizaine d'années de recherches sur l'histoire du catholicisme aux Antilles et en Guyane, ce petit essai de synthèse vise à mettre à la portée de tous les acquis des travaux scientifiques récents.
Il est ordonné autour de trois grands thèmes : l'attitude du clergé à l'égard de l'esclavage, la diffusion de modèles élaborés en Europe, et enfin le catholicisme vécu. Si certaines parties mettent en perspective des travaux déjà publiés, mais jamais réunis, d'autres sections sont entièrement originales et fondées sur des documents anciens. L'ouvrage propose pour finir quelques pistes pour l'avenir, un choix de textes, ainsi qu'une bibliographie étendue sur le thème.

Agrégé et docteur en histoire, Philippe DELISLE est maître de conférences à l'Université Jean Moulin de Lyon et membre de l'équipe RESEA (Religions sociétés et acculturation) de I'UMR CNRS 5190. Spécialisé dans l'histoire religieuse des sociétés créoles, il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?