• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Les Catilinaires a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Les Catilinaires Poche – mai 2015

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
3.8 étoiles sur 5 53 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 5,10
EUR 5,10 EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,14 EUR 2,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Les Catilinaires
  • +
  • Le Sabotage amoureux
  • +
  • Hygiène de l'assassin
Prix total: EUR 15,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Émile, ancien professeur de latin et de grec, se retire avec sa femme Juliette dans une maison paradisiaque, éloignée de tout, avec la certitude d'y couler des jours heureux. Au bout d'une semaine d'éblouissements et de bonheur absolu, voici qu'on sonne à la porte de leur thébaïde : c'est Palamède Bernardin, leur unique voisin, qui va prendre l'habitude de s'imposer ainsi tous les jours, de quatre à six heures, sans dire un mot, ou presque. Cette présence muette, grossière et envahissante, va vite s'avérer plus dérangeante que les bavardages les plus intempestifs. Mais pour le couple, la descente aux enfers ne fait que commencer…

Ce roman très noir, à l'humour tantôt mordant, tantôt dévastateur, démontre de façon impitoyable que le précepte antique "connais-toi toi-même" est toujours d'actualité. L'écriture elle-même garde des traces de cette ambivalence : sous des dehors lisses bouillonnent les perversions et les monstruosités insoupçonnées. Amélie Nothomb poursuit ici sa création d'un univers romanesque original, mis en place dès Hygiène de l'assassin et régulièrement enrichi depuis (Péplum, Attentat…). --Nathalie Gouiffès

Quatrième de couverture

La solitude à deux, tel était le rêve d'Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l'un près de l'autre. Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d'abord est venu se présenter, puis a pris l'habitude de s'incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Comme d'habitude, ça commence tranquillement (un couple de petits vieux qui finnisent leurs vieux jours dans la campagne profonde), on se laisse piéger, on sent venir le "petit" grain de sable (la visite de courtoisie du voisin) et la on se demande... Mais jusqu'ou cela va-t-il aller... Encore une fois on ne sera pas déçu par la toile de ce roman, et le talent sadique de son auteur.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 9 octobre 2002
Format: Poche
C'est sans doute là le meilleur de Nothomb. Toujours ambitieuse, elle arrive là à atteindre son but. L'histoire est simple, tellemnt qu'on y croit. On vit ces intrusions quotidiennes, cette culpabilité lanscinante...A découvrir absolument.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 août 2015
Format: Poche
Amélie Nothomb, née Fabienne Claire Nothomb en 1966 à Etterbeek (Bruxelles), d’un père diplomate, est une femme de lettres belge francophone. Après une première année universitaire en droit, elle obtient une licence en philologie romane à l'Université libre de Bruxelles, et envisage un moment la carrière d'enseignant, passant l'agrégation. En 1992, elle commence sa carrière d'écrivain avec un premier roman, Hygiène de l’assassin ; Les Catilinaires, son troisième ouvrage, date de 1995.
Emile, retraité de l’enseignement, ancien professeur de grec et latin au lycée, et sa femme Juliette, pensent avoir trouvé le Paradis en achetant une petite maison perdue en pleine nature, loin du monde et de la ville bruyante. Ils n’ont qu’un seul voisin, de l’autre côté du pont qui enjambe la rivière. Tout semble parfait à leurs yeux pour y finir leurs vieux jours pleins d’amour. Jusqu’à ce jour fatidique, où leur voisin, Palamède Bernardin vient frapper à leur porte. Par politesse et pour faire connaissance, ils le font entrer, assoir et prendre un café. L’homme n’est guère bavard, ne répondant que par des « oui » ou des « non » aux questions mais révélant éventuellement qu’il est médecin. L’homme est étrange certes, mais il faut de tout pour faire un monde. Sauf que, Bernardin va venir tous les jours sans exceptions à 16h précise taper l’incruste, s’installant dans « son » fauteuil et attendant qu’on lui serve un café pour ne repartir que deux heures plus tard, sans quasiment desserrer les dents !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
e dois dire d'emblée que ce n'est pas mon préféré de Nothomb, ni celui que j'aime le moins. Sur les quatre romans lus, il se place aisément à la deuxième place du classement. Tout d'abord, j'ai retrouvé le style d'écriture nothombien qui me plaît, sans pouvoir l'expliquer. C'est simple, mais en même temps alambiqué. C'est fort en sonorité, mélodieux et très agréable. J'ai encore trouvé le sujet abordé passionnant, et je me suis demandée dès le début vers où l'auteure allait nous mener. J'ai adoré les personnages, surtout Juliette que je rêverais de connaître en vrai. Cependant, bien que ce soit un roman court (151 pages en format poche), j'ai quand même réussi à trouver quelques longueurs, quelques passages qui finissaient par répéter ce qui s'était déjà passé. Mais, je dois dire que si j'analyse ces passages d'un point de vue totalement objectif, ça tient la route puisque l'auteure se doit d'installer une atmosphère de routine pour ainsi encrer son roman dans une espèce de cercle vicieux - dû à la présence du "voisin". C'est un point semi négatif, dans ce cas. Aussi, je suis heureuse d'avoir aimé la fin que j'ai trouvé déroutante, surprenante, et émouvante. Ce n'est pas une fin en queue de poisson même si pour le coup, Emile m'a quelque peu fait penser à l'héroïne de Barbe Bleue.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
On se laisse tout de suite prendre à l'histoire de ce chamant couple et de leur étrange et bien encombrant (dans tous les sens du terme !) voisin. Plein d'humour et de rebondissements, cet ouvrage se dévore en quelques heures...
Sans doute un des meilleurs que nous offre Amélie.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par poucette TOP 500 COMMENTATEURS le 23 mars 2015
Format: Poche
Que faire quand un voisin indélicat et très désagréable vient vous enquiquiner chez vous de 16h à 18h, tous les jours? Amélie Nothomb traite ici de manière originale les problèmes de voisinage qui viennent perturber la tranquillité heureuse d'un couple en retraite à la campagne. Bon, on se doute bien que le voisin M. Palamède Bernardin a un petit grain... C'est souvent très drôle, voire cynique, et surtout inquiétant. La fin ne m'a pas du tout choquée. J'ai juste eu envie parfois de secouer le narrateur qui semble se complaire dans sa médiocrité et sa lâcheté (face aux personnes qui l'entourent: sa femme, le voisin et leur amie Claire). Il nous répète tant de fois sa peur de s'opposer au voisin, que cela en devient un peu pénible pour le lecteur qui, lui, n'a qu'une envie: mettre le voisin malotru dehors.

J'ai beaucoup apprécié les descriptions de la nature, la simplicité du vivant et l'attrait d'une vie de village sans chichi, sans superflu, avec la personne que l'on aime .
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?