Le Cauchemar de Dracula a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Le Cauchemar de Dracula

4.4 étoiles sur 5 33 commentaires client

Prix conseillé : EUR 10,02 De quoi s’agit-il?

Qu’est ce que le prix conseillé?

Il s’agit du prix de vente conseillé par le fabricant ou l’importateur du produit. Amazon valide la pertinence de ce prix conseillé, sur une base trimestrielle, par rapport aux prix pratiqués par au moins un concurrent ou par Amazon.
Prix : EUR 8,79 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 1,23 (12%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
12 neufs à partir de EUR 6,00 7 d'occasion à partir de EUR 9,70

Ce titre est disponible dans les promotions suivantes:

2+1DVD
5DVD30
4DVD=20
100=50

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Cauchemar de Dracula
  • +
  • Dracula, Prince de ténèbres
  • +
  • Une messe pour Dracula
Prix total: EUR 31,78
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Peter Cushing, Christopher Lee, Michael Gough, Melissa Stribling, Carol Marsh
  • Réalisateurs : Peter Cushing, Christopher Lee, Michael Gough, Melissa Stribling, Carol Marsh
  • Format : Cinémascope, PAL
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 1.0), Anglais (Dolby Digital 1.0)
  • Sous-titres : Allemand, Anglais, Danois, Français, Grec, Norvégien, Suédois, Turc, Arabe
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Allemand, Anglais
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 20 novembre 2002
  • Durée : 79 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 33 commentaires client
  • ASIN: B00006IWVJ
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.166 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

1 Bande-annonce en VO
Fiche équipe du film

Descriptions du produit

Description du produit

Le Cauchemar de Dracula (Dracula), 1 DVD, 79 minutes

Synopsis

Jonathan Harker se rend dans les Carpathes chez le comte Dracula qui l'a engagé comme bibliothécaire. Mordu par une femme-vampire, il devient vampire à son tour. Mais le Docteur Van Helsing, le fameux chasseur de vampires veille.

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 31 mai 2005
Entre 1957 et 1965, la firme anglaise Hammer a revisité les plus grands mythes de la littérature fantastico-policière avant de sombrer dans les redites. Première réussite incontestable, ce "Dracula" interprété par l'emblématique Christopher Lee (il est Dracula comme Sean Connery est James Bond), pour la première fois à l'écran. Le DVD offre une version restaurée (couleurs flamboyantes et son mono impeccable)de ce classique indémodable. C'est une série B, mais acteurs, réalisateur, décors et musique sont parfaits. Vivement la sortie de suivant, "Dracula, Prince des ténèbres", deuxième merveille de la série. De plus, si les bonus sont rares (la bande-annonce), Warner fait un effort de packaging: digipack et sérigraphie soignés. A posséder!
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Ah! Qu'il est bon de retrouver le sympathique duo: Christopher Lee/Peter Cushing, surtout lorsque ceux-ci se côtoient dans un film dirigé par nul autre que le roi "anglais" du cinéma fantastique, Terence Fisher.
Ce film, d'une beauté structurale, a la qualité d'être simple, d'aller, en d'autres mots, à l'essentiel. C'est-à-dire, de ne pas user de superflus, chose très rare dans ce domaine. Le récit, bien que très classique, est conduit de mains de maître par une réalisation strict et calculée.
Le rôle élégant mais menaçant de Christopher Lee en fait un des plus grands et des plus mémorables de l'histoire du cinéma fantastique.
Pour un délire assuré, cette petite perle, selon moi le chef-d'oeuvre de la "Hammer", est à consommer de préférence lors de violentes tempêtes, les soirs d'automne ou d'hiver...
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 18 janvier 2003
Chef-d'oeuvre incontournable du cinéma d'épouvante britannique, ce film est un must que l'on se doit d'avoir vu, passionné d'épouvante ou non. Le climat du roman est parfaitement retranscrit, et la duplicité du comte, qui passe de l'onctuosité courtoise à la plus sauvage des animalités parfaitement rendue. Christopher Lee trouvait là le role de sa vie( avant Saroumane du Seigneur des Anneaux bien sur ), mélange fascinant d'Eros et Thanatos, Don Juan diabolique.
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Un fin chef d'œuvre que selon moi, seules les Maitresses de Dracula réussissent à atteindre. Mieux que celui de Coppola qui est bien honorable mais ne possède pas l'atmosphère envoûtante de celui-ci, car sans effets spéciaux numériques, ça rajoute à l'authenticité. Espérant le voir un jour, j'ai pu enfin réaliser mon rêve au festival du film fantastique de Paris en 75. Le fameux contraste du jeu d'échec rouge et noir n'est pas aussi frappant qu'on l'avait souvent dit, sans doute d'en avoir trop parlé. Christopher Lee cantonne un vampire plus qu'acceptable, je dirai même qu'il habite le rôle ou que le rôle l'habite. Très peu bavard, bien loin des vampires des films actuels qui se prennent la tête pour essayer de contrecarrer toute la malédiction qui pèse sur eux. Ca sombre parfois dans un intellectualisme de mauvais aloi. Ils souffrent, ils souffrent, bien sûr qu'il y a un remède : un pieu et un maillet ! Et qu'ils nous fichent la paix ! Une petite anecdote de Christopher Lee qui, possédant des lentilles de contact pour rendre ses yeux rouges et qui les irritaient, est tombé avec sa victime Mélissa Stribling (elle a joué dans un épisode d'Amicalement Vôtre) dans le trou qui était destiné à cette dernière. Par contre il était très fier de la scène initiale au cours de laquelle il descend l'escalier pour accueillir son visiteur, la cape lui donnait l'air d'une chauve-souris. Nous craignions le pire...
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Adanson COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 29 février 2012
Achat vérifié
Film du grand Terence Fisher, sorti en 1958. Après les "Quatermass" et "Frankeinstein s'est échappé" nous avons droit à un remake de Dracula concocté par les studios Hammer.

Ce film dont la suite sera "Dracula prince des ténèbres" en 1965 est une première.
Ce film contrairement à la production de Tod Browning avec Lugosi est en couleur, de plus Le conte "Dracula" à de très belles canines et suce le sang avec entrain. Dracula est terrifiant pour un film de 1958. (en 2012) cela peut faire sourire mais la magie est là.
On retrouve bien évidemment le grand Peter Cushing toujours aussi convaincant.
le scénario assez fidèle au roman de Bram Stocker met (mettait- nous somme à la fin des années cinquante) le spectateur en haleine. N'oublions pas Lucy et Mina, consentantes, et qui guettent le Conte avec passion pour se faire sucer le sang. Pour l'époque cette production de Terence Fisher était audacieuse et très érotique.
Christopher Lee ne consentira à incarner "Dracula qu'en 1965" Après pour des raisons d'argent je suppose il en fera cinq autres pour la Hammer ( "Dracula et les femmes", "Les cicatrices de Dracula", "Une messe pour Dracula" (l'un des meilleurs), "Dracula 73" et "Dracula vit toujours à Londres").
Cette série de la Hammer Film évoque pour moi pleins de souvenirs.
Bien sur, je n'ai pas vu les premiers à l'époque, mais mon premier souvenirs est "Une messe pour Dracula" que j'avais vu avec des copains plus grand que moi.
Pour moi la Hammer était sanglant (sans plus au XXIème siècle) mais très Gothique et même poétique.
Je conseille tous les films de cette firme.
Adanson Marco.
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?