Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 3,49

Économisez
EUR 4,21 (55%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Ce qu'il advint du sauvage blanc par [Garde, François]
Publicité sur l'appli Kindle

Ce qu'il advint du sauvage blanc Format Kindle

4.0 étoiles sur 5 66 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 3,49

Longueur : 384 pages

Description du produit

Revue de presse

Inspiré d’une histoire vraie, Ce qu’il advint du sauvage blanc a été récompensé par huit prix littéraires, dont le Goncourt du premier roman 2012.

Présentation de l'éditeur

Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l’a recueilli. Il a perdu l’usage de la langue française et oublié son nom.
Que s’est-il passé pendant ces dix-sept années? C’est l’énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l’homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu’on surnomme désormais le "sauvage blanc".

Inspiré d’une histoire vraie, Ce qu’il advint du sauvage blanc a été récompensé par huit prix littéraires, dont le Goncourt du premier roman 2012.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1019 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 384 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (5 septembre 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00F007B8O
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 66 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°1.808 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Format Kindle
L'histoire du jeune matelot justifie elle seule la lecture du livre de François Garde. Les bribes de mémoire restituées du parcours de Narcisse laissent difficilement indifférentes. Une telle aventure, unique, pose des questions et soulève des émotions sur la souffrance et la résistance mentale de ce Robinson face à son basculement brutal dans une culture qu'il ne comprend pas et avec laquelle il est impuissant à communiquer.

François Garde est plutôt habile à raconter ces doutes et cette errance anthropologique du point de vue de Narcisse, puis à restituer avec humour et sobriété son retour en métropole. L'histoire et les faits sont solides et fascinants, comment aurait-il pu échouer?

Mais pour un livre estampillé 'Goncourt', l'auteur donne assez peu de souffle à l'ensemble: le choix a été fait d'alterner les points de vue (Narcisse en plongée sauvage / le vicomte de Vallombrun en observateur et parrain zélé de son retour au monde blanc) au fil des chapitres.

Cette option casse l'immersion et donne lieu à des effets de style pas franchement heureux et un peu calqués, notamment dans le style épistolaire empesé du vicomte, où alternent récits paternalistes et émus de l'évolution du sauvage blanc ré-acclimaté avec des formules obséquieuses et des digressions universitaires (vais-je être rejeté par mes pairs? quelle gloire vais-je en tirer? m'aiderez-vous à construire ma grande oeuvre? etc.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par BMR TOP 1000 COMMENTATEURS le 23 juin 2013
Format: Broché
Voilà bien un étrange bouquin que celui de François Garde qui se verra attribué le Goncourt du premier roman pour Ce qu'il advint du sauvage blanc.
L'auteur s'inspire (très librement) d'une histoire vraie (*) : celle du matelot Narcisse Pelletier, moussaillon du Pacifique et du XIX° qui fut abandonné par accident sur une côte australienne. Après avoir passé plus de quinze ans au milieu des aborigènes, il sera finalement récupéré par un autre équipage.
François Garde brode son roman sur cette trame et fait en sorte qu'après quinze ans passés chez les 'sauvages' (on est en 1860 !) Narcisse a tout oublié de la civilisation, comme on dit.
Lorsqu'il est abandonné, il hurle et répète sur la plage :

[...] Je suis Narcisse Pelletier, matelot de la goélette Saint-Paul !

Lorsqu'on le retrouve quinze ans plus tard, c'est devenu incompréhensible : ‘Sis Tié-Let-Pol !
François Garde met en pages un autre personnage de fiction (à partir de plusieurs personnages de l'époque) en la personne d'Octave de Vallombrun. Cet aristocrate qui se pique d'être un esprit éclairé, prend en charge le 'sauvage blanc' et tente d'en découvrir plus pour le bien de la science et le progrès de la connaissance humaine, accessoirement pour sa propre gloriole.
Le roman alterne les chapitres entre les années 1860 avec les lettres 'à l'ancienne' que Vallombrun écrit à la Société de Géographie et les années 1850 avec le récit des aventures de Narcisse au milieu des aborigènes.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Au XVIIIème siècle, un marin français, Narcisse Pelletier, qui fut abandonné sur le rivage sauvage et isolé au nord de l'Australie, est récupéré 17 ans après par un navire anglais. Un jeune aristocrate et explorateur, Octave de Vallombrun, le prend comme sujet d'étude, tente de le réadapter à la vie occidentale et le ramène en France.

le roman de François GARDE n'est pas la biographie romancée de ce matelot (1844-1894)qui fut réellement laissé, seul, sur le rivage du Queensland (Australie) en 1858. Narcisse Pelletier survécut en partageant la vie d'un clan Aborigène. Retrouvé en 1875, il fut ramené, contre son gré, en France. Il se maria et devint le gardien du phare de l'Aiguillon dans l'estuaire de la Loire.

Les chapitres alternent les élégantes lettres du vicomte Octave de Vallombrun et le récit, franc et direct, des premiers jours qui suivent l'abandon de Narcisse Pelletier sur cette sauvage côte australe.

Piètre explorateur, Octave Vallombrun trouve, à travers Narcisse, sa vocation d'anthropologue ou plutôt d'"adamologue" et les lettres, qu'il envoie au président de la Société de Géographie, témoigne à la fois de sa curiosité, de son empathie, de sa quête de reconnaissance et de sa prise de conscience des préjugés de son époque.

CE QU"IL ADVINT DU SAUVAGE BLANC n'est pas une "robinsonnade" et Narcisse Pelletier se révèle complètement incapable de survivre seul au contraire de son illustre prédécesseur le Robinson Crusoë de Daniel Defoe.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents