4 d'occasion à partir de EUR 58,51
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ces Merveilleuses possessions: Découvertes et appropriation du Nouveau Monde au XVIe siècle. Broché – 10 septembre 1996


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 58,51

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Comment, de la fin du Moyen Age au début des Temps modernes, les Européens se sont-ils représenté les peuples indigènes, et comment ont-ils entrepris la conquête du Nouveau Monde? C'est par une lecture originale des récits de voyages, documents judiciaires et rapports officiels de l’époque que l’auteur renouvelle ici notre conception des rapports entre le « Vieux& » Continent et le reste du monde, l’élargissant à une étude plus générale sur la représentation de l’Autre.

L’expérience du merveilleux, inséparable de toute forme d’art et de toute philosophie, est souvent le signe d’une grande tolérance et de la reconnaissance des différences culturelles: comprendre les capacités d’émerveillement d’un peuple, c’est accepter sa puissance créatrice et le traiter en « égal ». comme le montre Greenblatt, des historiens et des philosophes comme Hérodote, Platon, Descartes ou Montaigne, et des auteurs de récits de voyage comme Jean de Mandeville et son Voyage autour de la Terre, le succès le plus phénoménal de la Renaissance, ont crédité « l’Autre », l’inconnu des Nouveaux Mondes, de cette capacité.

Mais, à partir de 1492 et de la découverte effective du Nouveau Monde, les voyageurs, Colomb et Cortés en tête, ont joué de l’émerveillement et de l’étonnement des peuples qu’ils rencontraient à des fins impérialistes et ethnocentristes.

L’essai de Stephen Greenblatt propose une réflexion d’ensemble, qui va de la Grèce ancienne à nos jours, en se demandant s’il est aujourd’hui encore possible de conserver notre capacité d’émerveillement intacte, seule garante d’une civilisation de découverte et de tolérance.

Biographie de l'auteur

Professeur de littérature anglaise, University of California, Berkeley (en 1988), puis: Harvard university, Cambridge, Mass. (en 2004)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?