• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ces bêtes qu'on abat : Jo... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Ces bêtes qu'on abat : Journal d'un enquêteur dans les abattoirs français (1993-2008) Broché – 28 avril 2009

4.9 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 23,50
EUR 23,50 EUR 19,51
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ces bêtes qu'on abat : Journal d'un enquêteur dans les abattoirs français (1993-2008)
  • +
  • L'enquête Campbell
Prix total: EUR 31,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Parallèlement à son activité d'enquêteur dans les abattoirs pour des associations de protection animale, Jean-Luc Daub travaille en Alsace dans le secteur médico-social ; il est éducateur technique spécialisé auprès de personnes atteintes de troubles psychotiques.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Livre poignant que beaucoup de francais devraient lire au lieu de rester ignorant sur les conditions d'abattage des animaux.Jean-luc Daub a fait un travail courageux que peu d'entre nous seraient capable de faire,il parle simplement et honnetement et les mots sont mesures ,justes,insupportables.Mais voila cela se passe chez nous dans l'indifference totale alors lisez le livre ca vaut la peine il ouvre les yeux,dommage que ce sujet soit tant surfé par nos concitoyens,car il y a des progres a faire beaucoup de progres mais pour cela il faut une prise de conscience.
Bravo Jean-luc pour ton travail,tu defends des animaux dont le sort ne semble pas interesser grand monde,si ce n'est dans leur assiette !!!!!!!!!!!!!!!
CHAPEAU BAS
Remarque sur ce commentaire 44 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par C.C. TOP 50 COMMENTATEURS le 11 février 2010
Format: Broché Achat vérifié
Je me demande comment fait Jean-Luc Daub pour dormir la nuit avec toutes les horreurs qu'il a vu. Je trouve cet homme extrêmement courageux et je pense qu'il devrait compléter son enquête par des preuves en caméra cachée, de sorte que ces pratiques barbares soient dévoilées au grand jour et à très grande diffusion surtout!
Si les murs des abattoirs étaient transparents plus personne ne mangerait de viande! L'être humain m'écoeure par sa barbarie et sa lâcheté !

Dans "un éternel Tréblinka" l'auteur dit que l'homme est un nazi pour les animaux, et c'est tout à fait justifié!!!
Au sein de mon foyer - on est 6 - nous ne consommons quasiment plus de viande. Juste un poulet de temps en temps qui élevé par des gens que je connais, un élevage pour consommation personnelle et quelques amis seulement!,donc nombre de volailles limitées. Ces volailles sont dehors avant le lever du soleil ( à cause du départ au travail) et sont renfermées au poulailler après la tombée de la nuit. Et ceci, été comme hiver jusqu'à au moins 6 mois quand ce n'est pas plus! Elles passent donc leur vie en pleine air comme elles devraient toutes l'être!
Et quand est venue l'heure de leur mise à mort, cela se fait en respectant l'animal, donc en le faisant souffrir le moins possible.

La viande des grandes surfaces ou même des boucheries de quartier, c'est fini pour nous, et nous essayons d'ouvrir les yeux de notre entourage sur ce qu'ils mangent. C'est notre petite participation personnelle.

Ce livre est très facile à lire. Il faut le lire et le faire circuler!!!
7 commentaires 35 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est un livre admirable qui dénonce le triste sort que l'homme réserve aux animaux d'élevage. Après une vie misérable dans les élevages industriels, comme ces pauvres truies sanglées toute leur courte vie avant d'être abattues , qui ne peuvent donc pas bouger et ne savent plus marcher, et ce uniquement pour donner "vie" à des machines à viande (il faut lire à ce sujet notamment "un éternel treblinka" de C. PATTERSON), les animaux sont abattus dans les abattoirs dans des conditions indignes et cruelles, par millions. Et tout cela pour le "plaisir" de nos assiettes. Les hommes ne sortent pas grandis de cette triste histoire sans fin, l'auteur par l'humanité qu'il affiche, oui. Bravo à lui. Si les mangeurs de viande savaient ou se donnaient la peine de savoir d'où provient ce qu'il y a dans leurs assiettes, il réviseraient sans doute, sauf à avoir un cœur de pierre, leur mode de consommation. En ce qui me concerne, j'ai arrêté la viande (on peut faire sans, je rassure tout le monde, ou au moins, c'est un moindre mal, diminuer grandement sa consommation) et je ne m'en porte pas plus mal; c'est bon pour les animaux, c'est bon pour la planète et c'est donc bon pour les hommes. Encore bravo à l'auteur pour son courage et son humanité qui forcent le respect. A méditer cette phrase du philosophe T. ADORNO "Auschwitz commence quand quelqu'un regarde un abattoir et pense: ce ne sont que des animaux".
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
C'est un bon livre, très intéressant et riche en enquêtes sur la réalité des abattoirs français (je précise car beaucoup de gens pensent qu'il n'y a qu'aux Etats Unis que de telles horreurs se produisent) et des "foires aux bestiaux", même s'il est parfois un peu long en descriptions.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?