• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
C'est une occupation sans... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus d'un million de clients satisfaits. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Prix compétitifs jusqu'à -80% du prix neuf.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

C'est une occupation sans fin que d'être vivant Broché – 6 février 2013

3.5 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 14,80
EUR 6,00 EUR 1,79
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

On l'a étranglée sur une route. Celle qui passe invisible, sous la voie express. C'est plutôt un long chemin désert qui borde, s'éloigne et recommence.
Au-dessus, les voitures filent, les conducteurs immobiles lorgnent droit devant. A la place du mort on dort, ou augmente le son de la radio, tourne la tête par hasard sur un paysage sans passé, entre la fin des villes et le début de la campagne. Encore loin des tours ourlées de lierre ou des châteaux décrépits.
Anna court, saute les nids-de-poule, quelques plaques d'ancien goudron apparaissent sous ses pieds, le bruit routier impose sa plainte inlassable, mais Anna ne l'entend pas, les oreilles obstruées par un baladeur.
Elle vient souvent ici, très tôt, pour ne rencontrer personne, ce n'est pas très loin de Paris. Elle n'aime pas dire bonjour de la tête à des inconnus qui voient sauter ses seins sous sa polaire. Elle n'arrive jamais à bien régler son souffle et pour mieux respirer elle laisse échapper des cris de veau qui pleure, d'enfant fouettée, ou de vent sous la porte. Sa tête aux vastes yeux lents bat la mesure. C'est le seul moment où elle peut vider son cerveau, sans confondre le présent et l'oublié.
Anna allonge sa foulée, s'acharne, elle a gardé son corps fluet d'adolescente malgré ses quarante ans. Ses rotules craquent un peu. Elle a déjà essayé le yoga, la marche afghane, sans aucun retentissement sur sa paix intérieure, elle a aussi tenté la piscine, mais la vue des poils mouillés sur le corps des hommes la repousse, les nez sales après le plongeon, les cris aigus exprimant hautement un sentiment collectif de bonheur l'ennuient.
Seule la course lui permet de s'éloigner du reste. Les retombées bleu-gris du ciel, l'ombre des oiseaux, le vide, la bercent. Anna prend un tournant et s'enfonce dans les arbres.
Soudain, elle sent une grande ombre galopante derrière son dos, aussitôt des mains géantes et impatientes lui saisissent le cou, elle glisse brutalement, la tête déjà inclinée sur le rouge de son écharpe. Un frisson d'herbes lui caresse la joue et dans son ventre, ses intestins s'embrouillent. Sa langue reconnaît la fadeur visqueuse d'un haut-le-coeur. Elle voit, dans son oeil renversé, une vieille lune usée se promener et disparaître derrière un nuage. Anna se débat au hasard, sa douleur cabotine quelques secondes, puis son coeur s'étouffe, pas le temps de pleurer car, bien vite, elle sait que tout ce qui vit ne l'aimera plus.

Revue de presse

Anna, c'est l'histoire d'une existence gâchée, relatée sous la plume, d'une froideur étrangement poétique, de Sylvie Aymard...
Tout tient par la grâce de l'écriture, par le ton - faussement distant - de l'auteur, qui en dit plus long en quelques mots que bien des écrivaillons en des dizaines de pages. (Marianne Payot - L'Express, février 2013)

Son nouveau livre est son plus abouti à ce jour...
Prosatrice puissante et conteuse aux images poétiques et fortes, Sylvie Aymard raconte comment vivre avec ses secrets, ses démons et ses fantômes. Histoire tourmentée d'une famille dont les enfants essayent de se débrouiller comme ils peuvent avec leurs fêlures, C'est une occupation sans fin que d'être vivant ne doit se rater sous aucun prétexte. (Alexandre Fillon - Lire, mars 2013)

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Calée au fond de mon canapé, j'y ai passé l'après-midi... à engloutir les mots, les phrases, à imaginer les corps, les visages, les lieux... tant ils sont détaillés avec une précision vivante. De la poésie qui m'a transportée hors du temps dans la vie de cette famille qui pourrait être nos voisins, j'ai glissé dans leur monde sans le vouloir, absorbée par l'écriture captivante... j'ai perdu la notion du temps... sans fin !
Un livre à ne pas rater... je vous laisse en découvrir l'intrigue.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
L’histoire est extrêmement intéressante, elle débute par la mort du personnage principal, pour ensuite s’attacher à reconstruire sa vie sous forme de flashbacks des instants douloureux de l’enfance, dépeignant un tableau familial atypique et assez douloureux, une relation mère-fille extrêmement difficile et un père fuyant. Le personnage de Anna se construit donc en filigranne entre tous ces personnages, entre son petit frère mort et son autre frère qu’elle n’aura pas vu grandir, qu’elle tente de fuir car lui rappellant trop la Duchesse, sa mère. Une histoire intéressante,

Le style du livre est assez simple et se lit avec aisance, on navigue dans ces instants photos d’Anna, tentant d’apercevoir le visage de cette morte qui ne connaitre pas d’avenir et à défaut nous offre son passé. Les personnages sont bien construits, et chacun est particulier, recélant ses secrets, ses souffrances et ses mystères. Un livre qui se lit facilement mais ne laissera par contre pas une grande marque dans l’esprit.

« Elle s’enflammait de peu et s’éteignait de rien. »
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Surévalué ..... la déception.... la sensation de s être fait avoir... un gros prix pour un mini roman, une mini histoire et un mini talent.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean Francois Ponge TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 novembre 2014
Format: Format Kindle
Un court roman, écrit avec soin, qui peut surprendre par son style légèrement décalé, aux mots inattendus mais empreints de poésie. Anna est morte, on le sait dès la première ligne, et le livre va nous livrer, pas à pas, le chemin qui l’a conduite vers sa fin, au travers des souvenirs des personnages qui l‘ont aimée, bien ou mal, c’est selon. L’univers et le vécu de cette famille, meurtrie par les événements de la vie, se dévoile petit à petit au fil d’une narration kaléidoscopique, mettant successivement en lumière les divers personnages en alternance avec la confession d‘Anna. L’émotion est au rendez-vous dans ce petit bijou qui ne laissera personne indifférent.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique