EUR 10,60 + EUR 2,79 Livraison
Il ne reste plus que 5 exemplaires en stock - passez vite votre commande. Vendu par AAWATA59
Quantité :1

Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 10,59
+ EUR 2,79 (livraison)
Vendu par : Smartphones & DVD
Ajouter au panier
EUR 19,80
+ EUR 2,79 (livraison)
Vendu par : MARCHE DVD
Ajouter au panier
EUR 21,98
+ EUR 2,79 (livraison)
Vendu par : envoi de Paris
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Le Château de l'araignée [Édition Collector]

4.7 étoiles sur 5 13 commentaires client

Prix : EUR 10,60
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par AAWATA59.
7 neufs à partir de EUR 10,59 4 d'occasion à partir de EUR 10,00

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Château de l'araignée [Édition Collector]
  • +
  • Ran
  • +
  • Kagemusha
Prix total: EUR 25,20
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Toshirô Mifune, Isuzu Yamada, Minoru Chiaki, Takashi Shimura, Akira Kubo
  • Réalisateurs : Akira Kurosawa
  • Format : PAL
  • Audio : Japonais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 1 janvier 2012
  • Durée : 110 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5 13 commentaires client
  • ASIN: B006M093AK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 10.186 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

DVD 2 :
Entretiens avec l'accessoiriste et le scripte de Kurosawa (26')
Kurosawa et Shakespeare (13')
Le théâtre Nô et le cinéma (26')

Descriptions du produit

Description du produit

Nouveaux master restauré (image et son)

Amazon.fr

Cette très fidèle transposition du Macbeth de Shakespeare dans le Japon médiéval se révèle une véritable splendeur plastique. Avec Shakespeare, Akira Kurosawa trouve une sorte de frère : l'univers de l'auteur de Hamlet se fond admirablement dans celui du cinéaste, qui ne renie jamais la théâtralité de son matériau d'origine. La violence, les conflits, les enjeux de pouvoir, les marques du destin, le sens du mystère trouvent ici de merveilleux équivalents japonais. D'où une réalisation expressive et théâtrale, marquée par quatre moments forts inscrits dans toutes les mémoires : l'apparition magique d'une lady Macbeth directement issue du théâtre nô ; les oiseaux chassés de la forêt qui envahissent la forteresse ; la ténacité d'un brouillard mystérieux dans les environs du château ; enfin, l'attaque finale du château par des guerriers que l'on ne distingue pas de la forêt et qui s'achève sur un buisson de flèches s'abattant sur Toshiro Mifune, l'acteur fétiche du cinéaste. À la fois fidèle à la lettre et profondément japonais, ce Château de l'araignée illustre la force d'inspiration d'un réalisateur majeur de l'histoire du cinéma, et qui reviendra 30 ans plus tard à Shakespeare, avec Ran, inspiré du Roi Lear. --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: DVD
"La vie n'est qu'une ombre qui passe, un pauvre acteur
Qui parade et s'agite pendant son temps sur scène
Et puis qu'on n'entend plus." (MACBETH, V-5, de Shakespeare)
Dans le Château de l'Araignée, adaptation par Kurosawa du MACBETH de Shakespeare, il y a le crépitement vertical des traits de pluie et le cliquetis horizontal des flèches qui finissent d'encager le héros-guerrier, emporté dans la spirale infernale de sa soif inextinguible du pouvoir.
Ce film-chef-d'oeuvre forme avec RAN le portique épique de l'oeuvre de Kurosawa. A trente ans de distance, le noir et blanc de l'Araignée et le kaléidoscope de couleurs de RAN font flotter haut et clair l'étendard sanglant de la tragédie.
Il y a des guerriers en armure, des chevauchées dans la pluie et le vent. Il y a le hiératisme et le masque des visages du théâtre Nô. Des forêts labyrinthiques et étouffantes et des arbres qui marchent.
Un film clé, à voir absolument.
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Le Château de l'Araignée est étonnant. Il date de 1957, mais il est d'un tel classicisme qu'il captive toujours plus de 50 après! Akira Kurosawa transpose le Macbeth de Shakespeare dans le Japon du 16è s., à la croisée du film d'aventure et du théâtre Nô dont il était grand amateur. Une réussite incontestable.
Les ambiances et atmosphères sont particulièrement prenantes. Le rythme de l'action parfaitement maîtrisé entre la précipitation des messagers venus du champ de bataille informer leur seigneur du déroulement des combats et la lenteur du convoi funéraire sous les murs d'une forteresse dont on ne sait encore si elle sera hostile ou accueillante. A regarder sans hésiter: de tels chefs d'oeuvre sont rares.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
Ce chef-d'oeuvre d'Akira Kurosawa célèbre réalisateur de nombreux films qui font date dans l'histoire
du cinéma, en particulier du cinéma asiatique, est une adaptation de la célèbre pièce de Shakespeare,
MACBETH dans une version transposée à l'époque des Samourais ! Une magnifique réussite qui devrait
plaire à tous les puristes de ce genre de cinéma qui nous apporte la connaissance d'une civilisation du
XVIè siècle que nous ne devons pas ignorer ! Bref, une oeuvre majeure en noir et blanc, un style et des
cadrages particulièrement recherchés pour un film qui entre dans l'histoire cinématographique et que nous
devons préserver, car c'est un véritable document historique !
La restauration de ce film a été magnifiquement réalisée par l'éditeur qui ne ménage pas ses efforts !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
"Le Château de l'araignée", film japonais de "Akira Kurosawa" de 1957 est l'adaptation de la tragédie "Macbeth" de "William Shakespeare" transposé dans le Japon du XVème siècle.
Dans ce Japon féodal, "Taketori Washizu" (Toshirō Mifune) et le général "Yoshiaki Miki" (Minoru Chiaki), les représentations de "Macbeth" et de "Banquo" de la tragédie, se perdent en forêt et rencontrent une sorcière qui leur prédit à l'un un grand avenir comme seigneur du Château de l'araignée et à l'autre que ses descendants régneront après celui-ci...
Un chef-d'œuvre de plus à ajouter au cinéaste de génie qu'était "Kurosawa" qui évite dans ce film l'adaptation fidèle pour une transcription toute personnelle de "Shakespeare".
il retentera l'expérience, plusieurs années après, avec un autre chef-d'œuvre:"Ran"(inspiré cette fois de la tragédie "Le Roi Lear") en 1985.

Dans le genre adaptation à une autre époque que l'Écosse de l'an 1000 du "Macbeth" de "Shakespeare", je conseille aussi l'excellent téléfilm britannique éponyme avec "James McAvoy" dans le rôle de Joe Macbeth, chef de cuisine dans un grand restaurant de Glasgow à notre époque.
Quant aux autres adaptations fidèles à l'œuvre du dramaturge anglais:
Le "Macbeth" réalisé par "Orson Welles" en 1948, le plus noir et inquiétant, ou Le "Macbeth (The Tragedy of Macbeth)" de "Roman Polanski" de 1971, le plus violent et assez gore pour l'époque (Polanski venait de perdre sa femme).
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 29 mai 2004
Format: DVD
Cette adaptation de Macbeth est tout simplement magistrale. Kurosawa parvient à dépeindre, dans un noir-et-blanc expressionniste, la passion du pouvoir qui rend fou. La violence des hommes traduit la violence intérieure, la soif d'exister au-dessus des autres. C'est un chef d'oeuvre de la littérature devenu, grâce à Kurosawa, un chef d'oeuvre du cinéma.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Atri TOP 100 COMMENTATEURS le 28 décembre 2013
Format: DVD
Kurosawa qui adapte Shakespeare, autant dire que c'est grandiose.Le virus du pouvoir et sa paranoia y sont admirablement traité, avec force et onirisme, et est une vraie leçon sur la nature humaine et le cinéma.(Ah cette séquence avec"la fôret qui bouge") .Un classique indémodable.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?