Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 3,08

Économisez
EUR 13,06 (81%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Les Châtiments par [Hugo, Victor]
Publicité sur l'appli Kindle

Les Châtiments Format Kindle

1.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 12 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Format Kindle, 2 février 2013
EUR 3,08
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 27,65

Longueur : 295 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Victor Hugo, né à Besançon le 26 février 1802 et mort à Paris le 22 mai 1885, il est considéré comme l’un des plus importants écrivains français.
Personnalité politique Victor Hugo occupe une place marquante dans l’histoire des lettres françaises, mais aussi poète engagé contre Napoléon III que vous pouvez lire maintenant dans « Les Châtiments – 1853 ».

Extraits :

M. VICTOR HUGO. Je réponds à M. le ministre et à M. le président, qui m'accusent d'offenser M. le président de la République, qu'ayant le droit constitutionnel d'accuser M. le président de la République, j'en userai le jour où je le jugerai convenable, et je ne perdrai pas mon temps à l'offenser : mais ce n'est pas l'offenser que de dire que ce n'est pas un grand homme. (Vives réclamations sur quelques bancs de la droite.)

M. BRIFFAUT. Vos insultes ne peuvent aller jusqu’à lui.

M. DE CAULAINCOURT. Il y a des injures qui ne peuvent l'atteindre, sachez-le bien!

M. LE PRÉSIDENT. Si vous continuez après mon avertissement, je vous rappellerai à l'ordre.

M. VICTOR HUGO. Voici ce que j'ai à dire, et M. le président ne m'empêchera pas de compléter mon explication. (Vive agitation.)

Ce que nous demandons à M. le président responsable de la République, ce que nous attendons de lui, ce que nous avons le droit d'attendre fermement de lui, ce n'est pas qu'il tienne le pouvoir en grand homme, c'est qu'il le quitte en honnête homme.

A GAUCHE. Très bien ! Très bien !
Savez-vous ce qui fait la République forte?
Savez-vous ce qui la fait invincible?
Savez-vous ce qui la fait indestructible?

Je vous l'ai dit en commençant, et en terminant je vous le répète, c'est qu'elle est la
somme du labeur des générations, c'est qu'elle est le produit accumulé des efforts antérieurs, c'est qu'elle est un résultat historique autant qu'un fait politique, c'est qu'elle fait pour ainsi dire partie du climat actuel de la civilisation ; c'est qu'elle est la forme absolue, suprême, nécessaire, du temps où nous vivons; c'est qu'elle est l'air que nous respirons, et qu'une fois que les nations ont respiré cet air-là, prenez-en votre parti, elles ne peuvent plus en respirer d'autre!

Oui, savez-vous ce qui fait que la République est impérissable?

C'est qu'elle s'identifie d'un côté avec le siècle, et de l'autre avec le peuple: Elle est l'idée de l'un et la couronne de l'autre »

Messieurs les révisionnistes, je vous ai demandé ce que vous vouliez.
Ce que je veux, moi, je vais vous le dire.

Toute ma politique, la voici en deux mots : il faut supprimer dans l'ordre social un certain degré de misère, et dans l'ordre politique une certaine nature d'ambition.
Plus de paupérisme et plus de monarchisme.
La France ne sera tranquille que lorsque, par la puissance des institutions qui donneront du travail et du pain aux uns et qui ôteront l'espérance aux autres, nous aurons vu disparaître du milieu de nous tous ceux qui tendent la main, depuis les mendiants jusqu'aux prétendants. »
« …..Nous aussi nous avons les nôtres.

…Quant un de nos compagnons de bannissement, dévoré par la nostalgie, épuisé par la fièvre lente des habitudes rompues et des affections brisées, après avoir bu jusqu'à la lie toutes les agonies de la proscription, succombe enfin et meurt, nous suivons sa bière couverte d'un drap noir; nous venons au bord de la fosse; nous nous mettons à genoux, nous aussi, non devant le succès, mais devant le tombeau: nous nous penchons sur notre frère enseveli et nous lui disons :

Ami! Nous te félicitons d'avoir été vaillant, nous te félicitons d'avoir été généreux et intrépide, nous te félicitons d'avoir été fidèle, nous te félicitons d'avoir donné à ta foi républicaine jusqu'au dernier souffle de ta bouche, jusqu'au dernier battement de ton cœur; nous te félicitons d'avoir souffert, nous te félicitons d'être mort!

Victor Hugo - Les Châtiments

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 633 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 295 pages
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Editeur : Les Editions PEL; Édition : 1 (2 février 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00BAH3FFY
  • Word Wise: Non activé
  • Lecteur d’écran : Pris en charge
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 1.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°744.864 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires client

1,0 sur 5 étoiles
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 23 décembre 2016
Format: Format Kindle|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?