• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Chapelle Sixties a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Chapelle Sixties Broché – 14 mai 2015

3.0 étoiles sur 5 12 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 16,50
EUR 16,50 EUR 2,97
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Chapelle Sixties
  • +
  • Je vais encore me faire des amis !
Prix total: EUR 33,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Les années 1960. Alors qu'une bonne partie de la France continue de vivre sous le régime du travail, famille, patrie, un adolescent du nom de Guy Carlier est frappé de plein fouet par une nouvelle effervescence artistique, culturelle et musicale. Celle des Beatles et du Swinging London, de Hara-Kiri, de San-Antonio, de Gotlib...

Devenu aujourd'hui un homme des médias, il se remémore, au-delà de la nostalgie superficielle, ses sixties banlieusardes. La parenthèse enchantée, le triomphe des baby-boomers, le cœur des Trente Glorieuses, le temps des fleurs... Jamais une période historique n'aura été autant associée aux idées de bonheur et d'insouciance. Évoquant, avec tout l'humour et la tendresse qu'on lui connaît, cette décennie, la dernière peut-être où la peur de l'avenir n'existait pas, Guy Carlier se fait le meilleur des guides pour visiter ce sanctuaire d'un paradis perdu : la chapelle Sixties.

Biographie de l'auteur

Homme de radio et de télévision, Guy Carlier s'est fait connaître par ses chroniques sur la télévision dans " Le Fou du roi " de Stéphane Bern avant de rejoindre Marc-Olivier Fogiel sur le plateau de " On ne peut pas plaire à tout le monde " puis de monter sur scène avec son premier spectacle, Ici et maintenant. Chroniqueur dans l'émission " On va s'gêner " sur Europe 1, il suivra Laurent Ruquier et rejoindra " Les Grosses Têtes " sur RTL. Il est déjà l'auteur, au cherche midi, de Quand j'étais méchant.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Chapelle Sixties

On sent que Mr. Carlier a envie de se faire plaisir. La réminiscence de sa jeunesse à Argenteuil. Mais limitée à Argenteuil.
Quelques bémols cependant (sans faire de l'Aymeric C. c'est à dire donner du plaisir aux mouches).
là où monsieur pousse c'est quand il assène plusieurs fois qu'en ce temps là les français.... mais Argenteuil n'était toute la France, pas encore. Quelques décalages des années 50 à 70, la marge est tangible. Pas bien grave, cf : il cite page 132 «... en 1967 la Halle aux Chaussures... » bon, la Halle n'a ouvert son premier magasin qu'en 1981. Le discobole de la gare St Lazare, des réserves à faire. Des chapitres qui n'apportent pas grand chose tel le 26. Un peu l'impression de remplissage vite fait. Et pour finir dans la critique négative, ce dérangeant poncif : « une politique vichyste... , travail famille patrie ». De nos jours l'argumentaire est trop facile. Le travail y en a plus (comment va t-on faire pour subvenir à nos loisirs?). Famille, qu'en reste-t-il ?. Patrie que peut bien cacher ce barbarismus devenu néosémie que l'on n'ose prononcer sans se faire taxer de franchouillard ou même pire. Les mémoires ça fait plaisir aux politiques mais tout le monde s'en fiche.
Guy Carlier ne se veut pas méchant mais il ne peut s'empêcher par moment d'avoir une dent dure, une gâterie en somme, de lancer une pique, un compte à régler, un revanchard qui se veut faux-tendre et tout ça gratuitement. C'est pas bien ça Mr Carlier.

Le livre se présente en 35 courts chapitres, à la manière de ses chroniques.
Lire la suite ›
4 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Intéressants souvenirs, mais je suis resté sur ma faim : j'en aurais voulu plus. Facile à lire, bien que l'auteur à tendance à raconter les histoires à plusieurs endroits. Quelques anachronismes...
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Evidemment, quand on est né dans les années 50, on se reconnaît et la nostalgie est bien là puisqu'on a vécu peu ou prou la même chose.
Par contre, ou bien Carlier est doté d'une mémoire phénoménale, où il a (plus certainement) enjolivé ses souvenirs. Il y a des précisions que même un non- alzheimérien ne pourrait donner (se souvenir de tous les noms et prénoms de ses copains d'enfance par exemple....)
Mineur, mais plaisant (musique, premiers émois, famille etc.). Un joli voyage dans le temps, parfois gâché par quelques facilités ou approximations. Mais l'ouvrage est sans prétentions Proustiennes alors...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est vrais que Guy Carlier "se mélange un peu les pinceaux" dans les dates , les marques , les références musicales .
Mais le plus GRAVE c'est de ne plus se souvenir de la formule dont Geneviève Tabouis ponctuait ses éditoriaux sur Radio-Luxembourg : « Attendez-vous à savoir… » .
Une étoile rien que pour faire chier le monde .
Car, moi , je n'étais pas au lycée Victor Puiseux , mais au lycée Jean Jaurès .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Nous avons presque le même âge et avons forcément des souvenirs communs même si Guy Carlier vivait dans la banlieue parisienne et moi interne dans un établissement rural. Les 45 tours des groupes anglo saxons... Pas pour nous ! Les yéyés français... Et encore ! J'exagère ; nous écoutions au week-end, avec les copains du pays, les Beatles et les Rolling Stones. On s'exerçait même à jouer Procol Harum sur l'harmonium de l'église.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Je n'ai pas aime ce livre.J'ai retrouve la " méchanceté " de Monsieur Carlier lors des émissions avec Marc Olivier Fogiel.

Un obsede du sexe du début de l'adolescence.Une fois ses descriptions suffisaient ce n'est pas la peine de les repeter j'ai compris.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?