• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Chat du Rabbin, tome 1... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Chat du Rabbin, tome 1 : La Bar-Mitsva Album – 25 octobre 2003

Retrouvez toute la série Le Chat du Rabbin, cliquez ici.
4.6 étoiles sur 5 26 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Album
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99
EUR 11,99 EUR 1,85
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique BD Boutique BD

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Chat du Rabbin, tome 1 : La Bar-Mitsva
  • +
  • Le Chat du Rabbin, tome 2 : Le Malka des Lions
  • +
  • Le Chat du Rabbin, tome 3 : L'Exode
Prix total: EUR 35,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Préface de Eliette Abecassis Au début, le chat du rabbin ne parle pas. Il est simplement libre comme un chat et ronronne dans les bras de la fille du rabbin, Zlabya, sa maîtresse adorée. Mais dans la maison du rabbin, il y a ce perroquet qui jacasse sans arrêt, et le chat le bouffe. Maintenant, il peut parler, et il commence par mentir : le perroquet est allé faire une course, dit-il, la gueule pleine de plumes. Mentir, c'est mal. Le rabbin décide donc de remettre le chat dans le droit chemin et d'en faire un bon Juif. Moyennant quoi, le chat exige de faire sa bar-mitsva. S'ensuivent des discussions très pointues avec le rabbin du rabbin, qui en conclut qu'on devrait noyer le chat. Malgré le plaisir qu'il prend à ergoter et chipoter à n'en plus finir, le chat a de la peine, depuis qu'il a la parole. Il a acquis un pouvoir dont il se passerait bien. Et finalement, il retourne vers le bonheur et les bras de sa maîtresse, à condition de se conduire comme un vrai chat et de ne plus jamais parler. Il est d'accord : " Ça vaut le coup de fermer sa gueule pour être heureux. " Il a seulement beaucoup de mal à fermer sa gueule en écoutant pérorer les disciples du rabbin, qu'il n'aime pas du tout, surtout celui qui veut épouser sa maîtresse... Sfar, qui est né lui-même dans une famille juive, met en scène une communauté juive du début du XXe siècle, à Alger. Dans un décor luxuriant de tissus, carrelages et tapis orientaux, il plante un héros qui semble sorti d'une poubelle : un chat écorché, anguleux, l'air d'avoir avalé un sac de clous ― hilarant. Têtu comme une bourrique et pas toujours avenant (bien que capable de tendresses renversantes), il a aussi avalé ce qui se fait de mieux en matière de raisonnement vicelard, thèse, antithèse, etc. Le résultat est une sorte de conte initiatique d'une grande beauté, où l'on apprend bien des choses sur l'usage de la parole, de la vérité et du mensonge. Une merveille de subtilité, d'émotion et d'ironie. Le rabbin et le chat du rabbin reviendront prochainement dans le Malka des lions.

Biographie de l'auteur

Joann Sfar est né en 1971 à Nice. Dessinateur et scénariste de bandes dessinées, romancier, réalisateur, chroniqueur : son curriculum vitae tient de l'inventaire à la Prévert (normal, c'est l'un de ses écrivains préférés). Chef de file de la génération qui a renouvelé la bande dessinée dans les années 1990, il compte plus d'une centaine d'albums à son actif, de Donjon à Pascin et de Klezmer à Chagall en Russie, sans oublier Petit Vampire. Son chef-d'oeuvre reste Le Chat du rabbin, publié chez Dargaud (992 000 exemplaires vendus). Une série culte qu'il a adaptée en 2011, en collaboration avec Antoine Delesvaux, sous la forme d'un film d'animation qui a reçu un césar. Une distinction qu'il avait déjà obtenue pour son Gainsbourg (vie héroïque), une biographie filmée du chanteur. S'il se définit lui-même comme un dessinateur compulsif qui ne passe pas un jour sans prendre son crayon, cet adepte d'un trait vivant jeté sur le papier est aussi un authentique écrivain. Car ce raconteur d'histoires accorde autant d'importance aux mots qu'aux images, aussi à l'aise devant ses planches que face à son écran d'ordinateur ou derrière une caméra. La caméra, justement, il y revient avec un troisième film, d'après un livre de Sébastien Japrisot, La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil. Femme fatale, road-movie et culpabilité, voilà de quoi régaler Sfar, qui s'est délecté en adaptant ce roman – pourtant « inadaptable » selon son propre avis – et son ambiance à la David Lynch. Interprété par Benjamin Biolay, Freya Mavor, Stacy Martin et Elio Germano, le film sort sur les écrans le 5 août prochain. Et comme Joann Sfar ne saurait se contenter d'une seule actualité, le Chat du rabbin est de retour, après neuf ans d'absence, dans un sixième tome qui sortira en librairie le 28 août...

Joann Sfar est né en 1971 à Nice. Dessinateur et scénariste de bandes dessinées, romancier, réalisateur, chroniqueur : son curriculum vitae tient de l'inventaire à la Prévert (normal, c'est l'un de ses écrivains préférés). Chef de file de la génération qui a renouvelé la bande dessinée dans les années 1990, il compte plus d'une centaine d'albums à son actif, de Donjon à Pascin et de Klezmer à Chagall en Russie, sans oublier Petit Vampire. Son chef-d'oeuvre reste Le Chat du rabbin, publié chez Dargaud (992 000 exemplaires vendus). Une série culte qu'il a adaptée en 2011, en collaboration avec Antoine Delesvaux, sous la forme d'un film d'animation qui a reçu un césar. Une distinction qu'il avait déjà obtenue pour son Gainsbourg (vie héroïque), une biographie filmée du chanteur. S'il se définit lui-même comme un dessinateur compulsif qui ne passe pas un jour sans prendre son crayon, cet adepte d'un trait vivant jeté sur le papier est aussi un authentique écrivain. Car ce raconteur d'histoires accorde autant d'importance aux mots qu'aux images, aussi à l'aise devant ses planches que face à son écran d'ordinateur ou derrière une caméra. La caméra, justement, il y revient avec un troisième film, d'après un livre de Sébastien Japrisot, La Dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil. Femme fatale, road-movie et culpabilité, voilà de quoi régaler Sfar, qui s'est délecté en adaptant ce roman – pourtant « inadaptable » selon son propre avis – et son ambiance à la David Lynch. Interprété par Benjamin Biolay, Freya Mavor, Stacy Martin et Elio Germano, le film sort sur les écrans le 5 août prochain. Et comme Joann Sfar ne saurait se contenter d'une seule actualité, le Chat du rabbin est de retour, après neuf ans d'absence, dans un sixième tome qui sortira en librairie le 28 août...

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Jules Joffrin MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 décembre 2004
Format: Album
Pour qui douterait que c'est dans la bd qu'il se passe des choses, maintenant, et plus vraiment ailleurs, je conseillerai de lire Le chat du Rabbin. Tout y est, un dessin étrange et envoutant, (je dirais circulaire), une histoire originale, des dialogues succulents... et instuctifs. C'est déjà une bonne manière de découvrir la communauté juive, mais c'est surtout une hymne à la tolérance qui ne tombe pas dans la mièvrerie non plus.
Bref, un régal à mettre entre toutes les mains.
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
En effet, c'est du "chicken soup for the soul", comme diraient les américains... Même plus que l'intelligence extraordinaire des dialogues, que cet humour au second degré et l'esprit de contradiction de ce chat tellement juif, ce qui me touche le plus c'est la tendresse qui se dégage de ce récit si sage, si vivant. Le rythme est très soutenu, les dessins d'une forte expressivité (Sfar, il a un chat, c'est sûr)- ça sera difficilement égalable, même par l'auteur lui-même. Je crois que c'est la meilleure chose que j'ai lu cette derniére année...
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
A la question qu'est ce qu'être juif, beaucoup d'intellectuels cherchent des réponses alambiquées. Est-ce une religion, une histoire, une "race", une communauté, etc... Dans ce livre, j'ai trouvé la réponse: c'est être un chat! Servi par des dessins magnifiques, le texte est d'une intelligence grinçante. Je n'ai qu'un mot à dire: merci!
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ask le 18 juin 2002
Format: Album
Cette BD est un vrai bijou spirituel, tant au niveau du scénario qui dépeint un humoir juif subtil, qu'au niveau du dessin. Le chat malicieux à grandes oreilles dessiné par Joann Sfar ressemble fortement à un chat de race "Orientale" plutôt incongru dans l'univers d'un rabbin...mais quelle grâce !
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 4 septembre 2003
Format: Album
Une façon très fine et tout en nuances de découvrir certains fondements de la religion juive. Précis sur les choses importantes, le Chat du Rabbin incite aussi à découvrir mieux des aspects de la pensée spirituelle juive, tout en provoquant le débat. Mais même sans être particulièrement intéressé par cette singulière présentation de la religion, c'est une réflexion sur la vie. Tout simplement, mais avec art. A découvrir sans attendre !
Remarque sur ce commentaire 26 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par M. Mouyal Hervé COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 22 février 2005
Format: Album Achat vérifié
Je ne suis pas un féru des la BD mais j'ai suivi le conseil d'un ami qui l'avait lu en m'en disant le plus grand bien. Effectivement, j'ai été dès les premières pages touché de par le thème dont traite Joann Sfar, à savoir celui des fondements de la religion juive et du mode de fonctionnement de la pensée et la philosophie juive qui reposent sur le questionnement permanent. Certes, Sfar a sa propre opinion dessus, que je ne partage d'ailleurs pas toujours, mais il faut avouer que l'histoire est touchante d'autant plus qu'elle est raconter du point de vu d'un chat pas comme les autres.
Le dessin est assez surprenant, surtout pour moi qui lit très peu de BD, mais on s'y habitue assez vite et je trouve qu'il en fait qu'il colle vraiment à l'époque où se déroule l'histoire.
On sort de cette lecture léger, souriant, amusé, touché ; c'est comme un bon bol d'air frais.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Album
Ou plutot, comment devenir une chat juif en 48 pages... Excellent tout simplement excellent! L'humour juif dans toute sa splendeur! Chacun se retrouve à un moment ou à un autre en ce personnage, qu'est le chat ; c'est cela qui plait! Franchement, bonne lecture, un régal, on s'en lèche les babines ;-)
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Poison TOP 500 COMMENTATEURS le 12 juin 2016
Format: Album Achat vérifié
Voici l'histoire d'un chat, le chat d'un Rabbin à Alger. Un chat qui, un jour, obtient le don de la parole. Commence alors une drôle d'histoire où l'on découvre ce que cette étrange créature peut avoir à dire.
A la fois très humain par ses mensonges, ses espoirs et ses désillusions, ce chat est également très sages. Il a une compréhension fine de la nature humaine et une tendresse particulière pour sa famille.

Dans ce premier tome, le chat du Rabbin veut sa Bar-Mitsva. Mais pour cela, il faudrait qu'un rabbin accepte. Commence alors un étrange périple pour lui. Entre croyance, foi, connaissance et mensonge, le chat va se heurter à des obstacles inattendus.

Outre sa sagesse et sa sagacité, j'ai apprécié la tendresse et la complicité tissé entre le chat et sa famille. Bien que parfois difficile, ses relations avec eux sont uniques et très tendre. Ils sont très liés et attachés les uns aux autres.
Ce don de paroles, aussi étrange soit-il, les libère parfois de ce qui les pèse.
On aborde ici la religion et j'ai trouvé cela à la fois plaisant et rafraîchissant. Loin d'une tentative de conversion, d'un humour convenu ou déplacé, ou d'un récit théorique, on a au contraire une histoire très émouvante qui nous fait découvrir le judaïsme d'une manière inédite : par les yeux d'un animal qui a eu le temps d'y réfléchir avant de partager son point de vue;

Une bande-dessinée qui m'aura convaincue et si je ne suis pas une grande fan du trait du dessin, je prendrai la suite avec plaisir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?