Cliquez ici Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
2

MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 14 mars 2015
Nos chers Via Nova (piliers naguère du grand label français Erato, et que je vis pour la dernière fois en concert à Saint-Séverin...) nous donnent là évidemment les versions de référence d'oeuvre trop peu fréquentées. Mais, vite fait en passant, concernant le grand quatuor de Magnard, trop ignoré, il faut connaître aussi - encore trouvable, du moins à prix pas de truands? - la version des Artis (c'était sur Accord, couplée avec la sonate violoncelle-piano du même).
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 9 avril 2009
Albert Roussel est né à Tourcoing en 1869. Il est admis l'École Navale en 1887. Au retour d'une campagne, il s'installe à la fin de l'année 1893 à Roubaix dans sa famille, suit des cours d'harmonie avec Julien Koszul (1844-1927). Il démissionne de la marine pour se consacrer à la musique, se fixe à Paris en 1894, où il est élève d'Eugène Gigout (1844-1925). En 1898, il s'inscrit à la Schola Cantorum, et suit les cours d'orchestration de Vincent d'Indy (1851-1931). De 1902 à 1914, il y assure les cours de contrepoint, et a comme élèves Erik Satie (1866-1925), Paul Le Flem (1881-1984), Edgard Varese (1883-1960), ou bien encore Roland-Manuel (1891-1966). Il fit en 1909 un voyage aux Indes et au Cambodge, qui lui inspirent les « Évocations » (1911). En 1914, il s'engagea dans l'armée de terre. En 1918, il s'installa tout d'abord à Perros-Guirec, puis, en 1922, il acheta une propriété en bord de mer à Varengeville. Il mourut à Royan en 1936. L'unique Quatuor à cordes qu'il composa, en tout point remarquable, date de 1932.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici