• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 15 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Cheval d'orgueil a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Le Cheval d'orgueil Poche – 16 septembre 1999

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Pocket achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.5 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 8,20
EUR 8,10 EUR 4,21
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Pocket achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Cheval d'orgueil
  • +
  • La Billebaude
  • +
  • La vie d'un simple
Prix total: EUR 22,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

"Trop pauvre que je suis pour posséder un autre animal, du moins 'le Cheval d'orgueil' aura-t-il toujours une stalle dans mon écurie." Ainsi parlait à l'auteur son petit-fils, l'humble paysan Alain Le Goff qui n'avait d'autre terre que celle qu'il emportait malgré lui aux semelles de ses sabots de bois. "Quand on est pauvre, mon fils, il faut avoir de l'honneur. Les riches n'en ont pas besoin." Et l'honneur consiste à tenir et à faire respecter son rang, si humble soit-il. Au pays bigouden, on ne redoute rien tant que la honte qu'on appelle "arvez". Tout le reste est supportable.

L'auteur a grandi dans ce sentiment. Avant d'apprendre le français, il a été élevé en milieu bretonnant, dans une société qui vivait selon un code strictement établi.

Il n'enseigne pas, il raconte minutieusement comment on vivait dans une "paroisse" bretonnante de l'extrême ouest armoricain dans la première moitié de ce siècle. Il nous fait partager sa profonde conviction : ceux qui jugent les paysans comme des êtres grossiers sont eux-mêmes des esprits sommaires et naïfs. Il affirme que ce sont des siècles de mépris culturel qui ont fini par déclencher jacqueries et révoltes chez les paysans de notre pays.

Et puis, un jour, "le Cheval d'Orgueil" a secoué furieusement sa crinère !

Biographie de l'auteur

Pierre-Jakez Hélias est né en 1914 au bourg de Pouldreuzic, sur la baie d'Audierne, entre la pointe de Penmarc'h et la pointe du Raz. Boursier au lycée de Quimper, étudiant à Rennes, il enseigne les humanités classiques dans divers établissements publics de l'académie. À la libération, après avoir été rédacteur en chef de l'hebdomadaire Vent d'Ouest, organe du Mouvement de Libération Nationale, il est chargé d'assurer à la radio les émissions en breton à l'intention des auditeurs de basse Bretagne. Il écrit des centaines de dialogues illustrant les traits les plus originaux de la vie quotidienne des bretonnants ; il promène son magnétophone dans les fermes et les bourgs, se familiarisant avec les divers dialectes de sa langue maternelle. Président de la Commission Nationale de Folklore à la Ligue de l'Enseignement, l'auteur a dirigé pendant plus de vingt ans des stages régionaux et nationaux de civilisation populaire à travers le France. Pierre-Jakez Hélias a fait également paraître de nombreux livrets d'études et de contes. Il est décédé en 1995.



Jean Malaurie est directeur du Centre d'Études Arctiques à l'École des hautes études en sciences sociales. La première chaire de géographie polaire a été créée pour lui en 1957 par le grand historien Fernand Braudel. Il a fondé et dirige la célèbre collection Terre Humaine. Écrivain, il a publié Les Derniers rois de Thulé (1955), traduit en 23 langues, Thèmes de recherche géomorphologiques dans le Nord-Ouest du Groenland (1962), Ultima Thulé (1990), L'Appel du Nord (2001), L'Allée des baleines (2003), De la vérité en ethnologie... Séminaire de Jean Malaurie à l'EHESS, 2000-2001 (2002), Hummocks, le journal en quatre volumes de son expédition du Groenland à la Sibérie, à la rencontre des Inuit de Thulé, (Pocket, 2003-2005) et Terre / Mère (éditions du CNRS, 2008). Figure de proue de l'histoire polaire française, il vient d'être nommé Ambassadeur de Bonne Volonté pour les régions polaires arctiques à l'Unesco.

De la pierre à l'homme. Créateur d'une méthode qu'il a baptisée " anthropogéographie ", Jean Malaurie a recours, pour l'étude des peuples premiers, à une paléoanthropologie, rendant compte sur un temps très long de la vision éthologique née de leur imaginaire de la matière, d'une Naturgeist, lequel se révèle être à l'origine même du rituel chamanique et, par là, du contrat social de ces sociétés. Après 31 missions, du Groenland à la Sibérie, les autorités soviétiques ont demandé à Jean Malaurie, en 1990, de prendre la direction de la " Première expédition internationale dans le Nord de la Sibérie " en Tchoukotka, terre interdite depuis la révolution d'Octobre. C'est à la suite de cette expédition que le ministère de l'Éducation russe lui a permis de créer, avec l'appui des Présidents Gorbatchev, Eltsine et Poutine, et avec des collègues de l'intelligentsia de Saint-Pétersbourg, une institution russe pionnière, dont la première langue est le français et dont il est Président d'honneur à vie. Cette institution, promue en 1994 " Académie Polaire d'État ", prépare aujourd'hui à leurs hautes fonctions un millier de futurs cadres de 45 ethnies sibériennes. Jean Malaurie vient de décider, dans l'esprit de Terre Humaine, de lui adjoindre un Institut d'études avancées " Avec et pour les autochtones ", où il souhaite faire émerger avec une élite restreinte de ces petits peuples du Nord russe, une ambition essentielle : relier le meilleur de leurs civilisations au meilleur de la nôtre. ... Séminaire de Jean Malaurie à l'EHESS, 2000-2001 (2002).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Des mémoires très intéressantes, racontées de manière vivante. La progression est plus thématique que chronologique, mais c'est une véritable plongée dans la Bretagne rurale, d'avant la modernité et la francisation. D'origine bretonne et bigoudenne, j'ai retrouvé certaines choses qui ont marqué mon enfance : la coiffe de mes arrière-grands-mères, les travaux des champs, la solidarité paysanne, les codes sociaux que j'ai mieux compris ainsi et que je trouvais parfois pesants. Ce livre est aussi une réflexion sur l'identité en voie de disparition d'une population.Un livre à lire.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Touchant récit, merveilleux conteur car on y est vraiment avec lui dans les joies et les misères de cette époque bien réelle et pas si lointaine.
Bonheur de retrouver certaines valeurs et de vivre la douceur des rapports de son grand-père avec lui : un vrai grand-père comme on en rêve...
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Riche et bien écrit, c'est un ouvrage d'ethnologie qui se lit comme un roman, et qui ne manque pas d'émouvoir à l'occasion, tant on sent l'amour de l'auteur pour son pays et tous ces êtres qui ont peuplé son enfance. Très intéressant, surtout pour comprendre ses origines quand on est breton descendant de paysans, mais pas seulement car le livre a une portée universelle. Je ressens une infinie gratitude vis à vis de Per-Jakez car il nous a laissé un témoignage unique et précieux. Mon seul regret est de ne pas l'avoir lu plus tôt, avant que toutes ces générations n'aient disparu...
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Favennec TOP 500 COMMENTATEURS le 3 janvier 2012
Format: Poche
Beaucoup ne furent pas d'accord sur le témoignage d'Heliaz comme Jean Rohou (l'auteur du fameux Fils de ploucs : Tome 1, Le pays, les gens, la vie à cause de sa tendance à embellir un quotidien très éprouvant, faussant pour certains, ce que les bretons ressentaient réellement, demandant de ne pas considérer ce livre comme la seule et unique pensée des bretons! Même si Hélias a fantasmé ou idéalisé certaines situations, il ne faut absolument pas mettre son ouvrage à l'échafaud. Les moeurs, la manière d'envisager la religion, la politique, la vie quotidienne donnent quand même, avec du recul, une bonne idée de la vie à l'époque si on y enlève tout sentimentalisme de la part d'Helias.

Alors que faire du cheval d'orgueil? Certainement pas l'écarter de nos lectures! Après tout, nous savons bien aujourd'hui que les textes que les romains ont écrit sur les gaulois étaient faussés et pourtant nous les utilisons toujours à l'université! Parce que nous savons aujourd'hui comment les utiliser et comprendre ce qu'ils nous véhiculent. Le livre d'Helias est à considérer de la même manière.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
C'est un ami, qui a grandi à Pouldreuzic, qui m'a conseillé ce livre dont je connaissais l'existence surtout par le film que Claude CHABROL en a tiré. C'est donc à Pouldreuzic, petit village du pays bigouden, que Pierre-Jackez HELIAS naît en 1914. Issu d'une famille d'ouvriers agricoles pauvres, il va grandir auprès de son grand-père et s'imprégner des traditions bretonnes. Plus tard, il partira pour quimper et Rennes afin d'y faire ses études. Devenu professeur de lettres, il oeuvrera pour la pérennité de la culture bretonne.
Dans ce livre, largement autobiographique, il nous livre des chroniques de la vie dans son village depuis le début du XXème siècle. C'est une immersion totale dans la Bretagne de jadis. La vie était simple, dure mais honnête. le travail des champs se faisaient au rythme des saisons. Les relations sociales étaient codifiées par des règles très sérieuses. La religion catholique était omniprésente, même chez "les rouges".
A travers de petites histoires, des anecdotes de la vie quotidienne, HELIAS nous parle des coutumes, traditions et légendes qui ont forgé le peuple breton. Et puis il y a aussi la langue bretonne, celle qu'on apprend dès le berceau et qui est la seule, la vraie, celle qu'on utilise à la maison, dans la rue mais qui est interdite à l'école et dans la cour de récréation sous peine de punition.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
parfait...rapidement expédié...bien emballé, livre neuf...un classique sur Le Pays autour de Wpont L'Abbé en sudFinistere...le pays Bigouden. Un homme digne, un écrivain érudit considèré unpère de l'esprit de ce peuple Celte en Bretagne
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?