Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 11,99

Économisez
EUR 6,21 (34%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Christian Karembeu, Kanak par [Karembeu, Christian, Pitoiset, Anne, Wéry, Claudine]
Publicité sur l'appli Kindle

Christian Karembeu, Kanak Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 11,99

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Christian Karembeu

Récemment, je suis allé à Wedrumel, la tribu où j'ai passé une partie de mon enfance. C'était la première fois depuis trente ans que je retournais à cet endroit, où mon père et moi avions autrefois planté des arbres : ils avaient à ce point grandi que je ne les reconnaissais plus. Les feuilles, d'un vert éclatant, avaient pris une ampleur insoupçonnée, nourries toutes ces années par leurs racines ancrées dans la terre. J'ai eu l'impression qu'ils me racontaient mon histoire.

J'ai vécu dans un décor insulaire et tribal, à dix-huit mille kilomètres de la France - cette France dont nous, les Kanak, étions citoyens depuis la Seconde Guerre mondiale et que nous appelions la «métropole». Ma famille habitait une case traditionnelle où nous dormions sans réellement y vivre car le climat généreux nous poussait au dehors la majeure partie de la journée, y compris pour les repas. Chez nous, il n'y avait pas de cloison pour dormir - les enfants d'un côté et les parents de l'autre. Je ne songeais pas à avoir une chambre à moi, toute la nature était là, qui m'appartenait.
Il n'y avait pas de terrain de football ni de gazon bien peigné, mais une végétation luxuriante dans laquelle nous puisions la plupart de nos jeux. Enfants, mes amis et moi poursuivions les sauterelles avec un bâton décoré d'une toile d'araignée ou d'un fruit collant, et nous allions chercher, en enfonçant des tiges d'herbe dans la terre, les larves de fourmi jusqu'au fond de leur trou. Quand nous étions lassés de déterrer les pauvres insectes, nous nous jetions dans la rivière, attrapions chacun un roseau bien solide, et nous changions en sous-marins pour de mémorables parties de cache-cache. Des deux mains, nous touillions vigoureusement la vase amassée au fond : elle remontait alors dans un tourbillon d'eau sombre, et nous protégeait comme un voile des regards de nos adversaires. Je prenais ces jeux très à coeur car perdre m'était insupportable : si par hasard je n'emportais pas la partie, la plus innocente partie de billes pouvait dégénérer en bagarre.
Nous n'avions pas de ballon, jouer au football impliquait d'en fabriquer un avec ce que la nature nous donnait d'outils : un savant mélange de feuillage et de toiles d'araignée nous permettait cependant la confection d'une honnête balle et donnait lieu à de superbes matchs. Coupés en deux demi-disques égaux et ingénieusement ajustés autour d'une longue tige de bois, les énormes pamplemousses devenaient quant à eux les roues d'une voiture de course.
Petit, j'aidais également aux tâches du quotidien : nous étions tout de même douze enfants. Chacun devait y mettre du sien pour que la maison tourne ! Mon père, qui était instituteur, entretenait un potager autour de son école. Quand je n'étais pas occupé à chercher du bois, à prendre l'eau au puits ou à nourrir les poules et les cochons, je l'aidais à déterrer les ignames, les patates douces, et bien sûr à cueillir les pamplemousses ; ou bien je me levais à l'aube pour ramasser les escargots sauvages qui avaient le mauvais goût, non seulement de dévorer nos récoltes, mais d'offrir une chair si dure qu'on ne pouvait la mastiquer, encore moins la digérer.

Présentation de l'éditeur

« En ce début d’été austral, un ciel bleu et limpide auréolait les montagnes et le lagon qui enserraient l’aéroport international de Nouvelle-Calédonie. Christian songeait à la vie insouciante qu’il laissait derrière lui. Dans son sac de sport, il avait jeté à la hâte des tee-shirts, un short, la paire de Puma offerte par son père, des coquillages et un manou. Ce coupon d’étoffe lui avait été solennellement remis par les anciens de son clan, lors d’une cérémonie traditionnelle, afin qu’il n’oublie jamais sa culture. »
L’histoire de Christian Karembeu est celle d’un exil : en 1988, l’adolescent passionné de football quitte son archipel natal pour rejoindre un centre de formation en métropole. Dix ans plus tard, il est sacré champion du monde au cours d’un tournoi devenu légendaire. Le joueur de renommée internationale, époux du mannequin slovaque Adriana Sklenarikova, a su se forger une identité au-delà des frontières mais n’a pas oublié l’histoire douloureuse de son peuple.
Christian, dont l’arrière-grand-père fut exhibé au Jardin d’Acclimatation de Paris lors de l’Exposition coloniale de 1931, grandit dans la coutume insulaire sur la petite île de Lifou et fut plus tard le témoin des « événements » de Nouvelle-Calédonie. Kanak envers et contre tout, il demeure profondément attaché à ses racines et se consacre aujourd’hui à la promotion du continent océanien dans le monde.
Ce portrait, écrit avec sa collaboration, retrace son exceptionnel parcours.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2309 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 272 pages
  • Editeur : Don Quichotte (24 février 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B006CGTOOE
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°266.885 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
On en apprend beaucoup, un complément à l'exposition "Exhibitions" pour ceux qui l'ont vue. J'aime les commentaires courts, désolé, mais avec tous les objets achetés pour lesquels j'ai des commentaires à faire, je vais ajouter ce texte à chacun d'entre eux. Vous ne devriez pas "forcer" les client à vous faire de longs commentaires, vous auriez plus de réponses.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai eu la chance de vivre moi meme en Nouvelle Calédonie, je trouve que cet ouvrage est criant de vérités, chaque page de ce livre me transposait dans un univers et une culture digne d'être connue !
Pour tous les gens ayant un minimum de curiosité sur les modes de vies diférents que celle des Européens, je recommande vivement !!!! Cela nous ouvre les yeux et nous apprend à comprendre et à ne pas juger sans savoir ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai acheté ce livre surtout pour apprendre un peu sur la Nouvelle Calédonie et son histoire. Et j'ai découvert un footballeur qui me raconte son histoire et les problèmes de son pays d'une façon intéressante.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique