• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Chronique d'hiver a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Chronique d'hiver (Anglais) Broché – 2 mars 2013

4.3 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,50
EUR 19,49 EUR 0,81
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Trente ans après L'Invention de la solitude, Paul Auster pose sur son existence le regard du sexagénaire qu'il est devenu. Bien loin, cependant, du journal intime ou du classique récit autobiographique, cette Chronique d'hiver aborde la méditation sur la fuite du temps sous l'angle du compagnonnage que tout individu entretient avec son propre corps. C'est en effet de respiration, de sensation, de jouissance ou de souffrance, d'épiphanies charnelles ou de confrontations plus ou moins traumatiques avec la matière du monde qu'il est question à travers l'évocation, à la deuxième personne, d'un simple petit Américain du nom de Paul Auster, né dans l'immédiat après-guerre, et requis d'apprivoiser les espaces et le temps qui lui ont été impartis. Dans ces pages aussi sincères que retenues, Paul Auster se décrit moins en littérateur qu'en acteur convoqué sur la scène troublée de l'existence pour y incarner, à son tour, toute l'ardeur des passions humaines. De cet homme-cicatrice dont le corps exulte ou somatise, de ce fils hanté par la mort prématurée de son père et tourmenté par le destin chaotique de sa mère, de l'heureux citoyen de Brooklyn, époux et père aujourd'hui comblé, de cet héritier d'une lointaine Europe, amateur de base-ball, fumeur invétéré et romancier fécond, de cet homme, enfin, qui souffre de ne pouvoir ou de ne savoir pleurer, le lecteur entendra ici le "grain de la voix" surgissant du savant puzzle où se déconstruit toute représentation univoque du moi afin que se produise, sous le signe d'une humanité partagée, la plus loyale des rencontres.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Chroniques, confidences, conversations intimes avec lui-même où l'auteur prend à témoin et invite le lecteur à partager un regard sur sa vie sans nostalgie ni complaisance, presque sans émotion particulière..., un regard qui se veut sincère, lucide et emprunt malgré tout d'une grande tendresse.
Il s'adresse à lui-même, en utilisant le "tu" qui réduit la distance sans aller jusqu'à réellement s'interpeller. La bienveillance est constante.
Si le récit n'a rien de chronologique, le vagabondage est pourtant dirigé, orienté sur les étapes principales de sa vie marquées par des présences/absences dont les traces ont souvent été inscrites sur son corps, souvenirs heureux ou mémoire souffrante, douleurs indicibles mais toujours actives.
L'auteur procède à une longue exploration de ces stigmates indélébiles que le corps conserve si précieusement malgré nous, malgré nos volontés défaillantes et incapables de nous en préserver.
Il y trouve la source de son écriture, la musique et donc le sens des mots qui viennent à lui et structurent un récit sans aveu ni jugement.
Proche de ce corps qui commence à vieillir, l'amour qu'il porte à sa femme depuis 30 ans y est célébré avec un immense respect fait d'étonnements nombreux, de jouissances profondes et de plaisirs renouvelés à l'infini. Cette intimité que nous dévoile très peu l'auteur témoigne de sa pudeur extrême et de son sens si particulier des nuances.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Depuis Mr Vertigo, e ne manque pas un livre de Paul Auster, même si, parfois, j'ai été moins enthousiasmé. Et voilà un étrange livre, un peu autobiographique, parsemé d'anecdotes (vous y croiserez Jean Louis Trintignant), avec un style innovant, où le tutoiement simule la première personne.

Rien à voir avec les grands ouvrages, aux histoires prenantes, étonnantes, irrésistibles, et pourtant cela fonctionne, on a du mal à laisser ce livre pour reprendre une activité normale ;-)

On pourrait trouver amusant que ce livre sorte peu après le "Journal d'un corps" de Daniel Penac, plus laborieux.

A lire ...
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai beaucoup aimé ce livre, on découvre la vie de l'auteur par tableau. L'alternance entre le passé et le présent ainsi que l'emploi de pronoms personnels autre que le "je" donnent à cette oeuvre une profondeur particulière. Paul Auster sait transmettre ses émotions. Des passages font rire, d'autres, plus tristes, nous émeuvent.
Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment écrire et à tous ceux qui aiment être surpris....
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
le livre le plus touchant de Paul Auster;je suis une grande admiratrice et possède tous ses romans,celui-ci me touche particulièrement,il déroule une vie et évoque la route vers la fin du "voyage"par petites touches,avec simplicité et élégance.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 mai 2013
Format: Broché Achat vérifié
Paul Auster est un écrivain américain né en 1947 à Newark, New Jersey, aux États-Unis. Une partie de son œuvre évoque la ville de New York, notamment le quartier de Brooklyn où il vit. D'abord traducteur de poètes français, il écrit des poésies avant de se tourner vers le roman et à partir des années 1990 de réaliser aussi quelques films. Marié puis séparé de l'écrivaine Lydia Davis, il s'est remarié en 1981 avec une autre romancière, Siri Hustvedt. Il a deux enfants également artistes, le photographe Daniel Auster et la chanteuse Sophie Auster. Chronique d’hiver vient de paraître.
On reconnaît un bon livre de Paul Auster à sa musicalité, du moins est-ce ainsi que je conçois son œuvre. Si la musique qui s’échappe des mots et des phrases sait charmer mon oreille, alors j’adhère à l’ouvrage. L’histoire n’est pas réellement importante, là n’est pas l’enjeu, c’est aussi pourquoi je ne conseillerai jamais un bouquin de Paul Auster à quelqu’un que je ne connais pas. Le lien entre l’auteur, son texte et le lecteur, est beaucoup trop fragile, intime et inexplicable pour être vanté à tous. Amis lecteurs, disons pour vous donner mon sentiment global, que la musique m’a happé dès les premières lignes de ce livre et que si, par-ci ou par-là au milieu du texte j’ai cru la perdre, ce ne furent que des instants fugaces.
Mais de quoi cet ouvrage est-il fait ? Ni autobiographie, ni mémoires, ni même un récit, confie l’écrivain dans un entretien au magazine Lire (mars 2013), « je voulais écrire quelque chose sur mon corps ».
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?