Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

The Church


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Écoutez maintenant avec Amazon Music
The Church Amazon Music Unlimited
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Album vinyle (26 janvier 2015)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Brainfeeder
  • ASIN : B00O9EMF6K
  • Autres éditions : CD |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.175 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Bear biscuit - Mr. Oizo Featuring Bart B More
  2. Ham
  3. Destop
  4. Dry run - Mr. Oizo Featuring Bart B More
  5. Mass doom

Disque : 2

  1. Dry run
  2. Mass doom
  3. Dry run - Mr. Oizo Featuring Bart B More
  4. Mass doom
  5. Machyne
  6. Isoap
  7. Torero
  8. Memorex
  9. The church

Disque : 3

  1. Machyne
  2. Isoap
  3. Machyne
  4. Isoap

Disque : 4

  1. Torero
  2. Memorex
  3. The church
  4. Torero
  5. Memorex
  6. The church

Description du produit

Description du produit

Le légendaire producteur et cinéaste français Quentin Dupieux -mieux connu sous le nom de MR OIZO- sort pour la première fois un album sur un label étranger. Son huitième album The Church sortira sur Brainfeeder, le label de FLYING LOTUS, avec lequel il a collaboré dans les domaines musicaux et cinématographique. The Church est une incursion dans des dimensions soniques inédites. Chaotique et débridé, l'album tangue entre intensité poignante et ravissement minimaliste. C'est une expérimentation audacieuse qui provoque des poussées d'énergie et d'adrénaline. Du puissant « Bear Biscuit » qui ouvre l'album avec énergie au voluptueux morceau éponyme « The Church » qui le clôt avec une grâce toute géométrique, on retrouve tout au long des 11 titres la marque unique et grisante de MR OIZO.

Critique

Quand il ne réalise pas des courts ou longs-métrages comme Steak (2007), Rubber (2010), Wrong (2012), Quentin Dupieux laisse toute lattitude à son double musical Mr. Oizo pour concocter ses bandes originales, confectionner des remixes à la chaîne pour Boys Noize, Justice, Chromeo ou Para One et, tous les trois ans, enregistrer un album rattaché à aucune autre servitude que la musique elle-même.

Enregistrée au studio Graciosa de Los Angeles, comme indiqué sur une pochette qu'il n'y a pas de raison à mettre en doute, cette cinquième livraison autonome (exception faite des B.O.F., donc), succédant à Stade 2 (2011), se singularise par son format ramassé de dix morceaux en moins de trente minutes. Cette moyenne plutôt basse en rapport des élucubrations de confrères electro est un bon signal envoyé par le créateur de « Flat Beat » et de sa baudruche, qui fut - ne l'oublions pas -, un bricoleur doué devenu une figure phare de la French Touch après sa découverte par Laurent Garnier.

Demeuré fidèle au style qui l'a fait connaître, soit une techno saturée, minimaliste et répétitive, Mr. Oizo ne propose rien d'autre que ce qu'il sait faire de mieux sur un album à déguster cul sec et en boucle. Des boucles, il n'en manque pas dans cette suite de dix variations où s'agglutinent sons de boîtes à rythmes ou de jeux vidéo (« Bear Biscuit », « Mass Doom ») samples vocaux et autres bruitages métalliques (« Ham »), nappes de claviers amniotiques (« Destop »), résidus de hip-hop gothique (« Dry Run » avec Bart B More pour unique featuring) et autres succédanés industriels (« Machyne »).

Mine de rien, ce qui pourrait paraître comme un énième exercice de routine cache un vrai travail d'orfèvre dans le montage des sonorités et le savoir-faire de la mise en scène (l'atmosphère délicieusement funky et seventies de « iSoap »). Ici, le sorcier de laboratoire n'a nul besoin de guest flatteur ou d'autre béquille pour cacher un manque d'inspiration. C'est dans le secret de son studio, son élément favori, que Mr. Oizo accomplit son job de haute précision.

Loïc Picaud - Copyright 2018 Music Story


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com

Amazon.com: 4,2 sur 5 étoiles 4 commentaires
Amazon Customer
4,0 sur 5 étoilesLil Trappy
29 septembre 2016 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
J. Fowler
3,0 sur 5 étoilesPainfully Short
15 janvier 2015 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile.
Viktor Yezhov
5,0 sur 5 étoileslove 90s
12 mai 2015 - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
Une personne a trouvé cela utile.
Cebs
5,0 sur 5 étoilesFive Stars
5 mars 2015 - Publié sur Amazon.com
Une personne a trouvé cela utile.

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?