Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 5,99

Économisez
EUR 0,51 (8%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Clair de femme par [Gary, Romain]
Publicité sur l'appli Kindle

Clair de femme Format Kindle

3.9 étoiles sur 5 14 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 5,99
Belle reliure
"Veuillez réessayer"
EUR 13,00

Longueur : 180 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Amazon.fr

Deux naufragés de l'existence se rencontrent par hasard et tentent l'impossible : s'unir "le temps d'une révolte, d'une brève lutte, d'un refus du malheur", faire coïncider deux fragments de vie pour continuer de faire semblant de vivre. Tout en restant lucides quant à l'audace, à l'insolence même, de l'entreprise.

En quête d'oubli, Lydia et Michel font ce qu'ils peuvent pour surmonter la douleur d'une perte, imminente pour l'un, récente pour l'autre. Par un doux mouvement d'escarpolette, Romain Gary nous les montre tantôt proches, tantôt à mille lieues l'un de l'autre. Et pour accompagner cette danse, pleine de tristesse mais qui ne peut s'empêcher malgré tout d'espérer un peu, le temps du récit se fait l'esclave du souvenir capricieux.

En toile de fond, certains personnages hauts en couleur, comme señor Galba et son caniche qui défient la mort en dansant le paso-doble ou Sonia, caricature à elle seule de tous les Russes blancs expatriés, viennent éclairer ce poignant va-et-vient. --Sana Tang-Léopold Wauters

Présentation de l'éditeur

Ce roman est un chant d'amour à cette "troisième dimension" de l'homme et de la femme : le couple.
L'union de Yannick et Michel est rompue par un destin inéluctable. Mais un désespoir d'amour qui désespérerait de l'amour est pour eux une contradiction qu'ils ne peuvent admettre. Il faut donc triompher de la mort. Yannick dit à Michel : "Je vais disparaître, mais je veux rester femme. Je te serai une autre. Va vers elle. Va à la rencontre d'une autre patrie féminine. La plus cruelle façon de m'oublier, ce serait de ne plus aimer." Et c'est ainsi qu'apparaît Lydia et que se reformera, dans une célébration passionnée, au-delà de l'éphémère, la patrie du couple, où "tout ce qui est féminin est homme, tout ce qui est masculin est femme".

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 393 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 180 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (22 avril 2013)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00CHIFGKW
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°27.084 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Une femme aimée, Yannick, s'en va, ôtée à la vie par la maladie. Son amour pour l'homme qui partage sa vie est si grand qu'elle le veut durer dans la présence d'une autre femme. C 'est ainsi que Michel essaiera, par désespoir, par amour, de recréer son couple avec une inconnue rencontrée le jour même de la mort de Yannick. Difficile de résumer l'histoire, qui est un véritable hymne à l'amour. La beauté tient dans la narration de Gary, chaque mot à sa juste place, les situations loufoques mais si symboliques qu'il crée, et surtout ses personnages brisés et si palpables. C'est un très beau livre, émouvant, sans poncifs, sans eau de rose.
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Clair de femme est une peinture à la fois douce et cruelle, tendre et passionnée de l'homme, de la femme et d'une certaine image du couple.
Romin Gary réussit au fil des pages à construire des personnages hurlant leur volonté d'Etre, revandiquant le droit à la Fraternité Humaine.
Ce roman, rempli de petites touches de tendre désespoir, est une invitation à l'Amour au sens le plus noble du terme, un hymne à la Vie.
Des sentences lapidaires ou cyniques se mèlent savamment à un humour décalé souvent très drôle : image paradoxale de l'existence dont l'auteur est si friand.
D'une très grande poésie, cet ouvrage est une merveille, et la puissance qui en émane devrait en faire LE livre de chevet de chacun.
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gerard Müller TOP 100 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 3 juin 2013
Format: Poche Achat vérifié
Clair de femme/Romain Gary
Michel Folain, commandant de bord à Air France et Lydia viennent de connaître tous deux une « rupture » d’avec l’être aimé, deux « ruptures » différentes que je ne dévoilerai pas pour respecter le roman.
Leur rencontre inopinée et assez improbable va mettre un terme apparent à leur solitude toute récente.
« Il ne suffit pas d’être malheureux séparément pour être heureux ensemble. Deux désespoirs qui se rencontrent, cela peut bien faire un espoir, mais cela prouve seulement que l’espoir est capable de tout. »
Avec un humour décalé et dérision, Romain Gary nous offre ici un récit décapant tout plein de tendresse et de dénuement. Plagiant Lamartine pour tourner en dérision la sollicitude de l’entourage :
« Un seul être vous manque et tout est surpeuplé… »
Quel style magistral, original, alerte et riche pour nous entrainer dans les méandres de cette rencontre ou pour décrire un personnage.
« Je ne portais pas ma tenue de commandant de bord, mais j’avais toujours su garder, aux yeux des passagers et de l’équipage, l’air tranquille de celui qui a charge d’âme et qui a l’habitude de revenir de loin. J’avais le physique, comme on dit : des épaules solides et un regard bien ancré. »
Et encore ce passage sublime :
« Nous avions besoin d’oubli, tous les deux, de gîte d’étape, avant d’aller porter plus loin nos bagages de néant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
"Clair de Femme", écrit par Romain Gary, édité par Gallimard en 1977, est un roman court, à peine 180 pages. L’histoire commence par une rencontre incongrue lorsque Michel qui sort d’un taxi heurte Lydia. On apprend à découvrir les personnages en même temps qu’ils font connaissance. Michel est saoul de chagrin : sa femme est atteinte d’un cancer et, sentant la maladie l’emporter, elle le supplie de continuer à l’aimer à travers une autre femme et lui demande de partir afin qu’elle puisse abréger ses souffrances tout en restant digne.

En toile de fond, nous faisons la connaissance de personnages atypiques à l’image du Señor Galba, dresseur d’animaux qui entretien une relation forte avec son chien, ou encore de Sonia, une femme juive qui cultive son malheur.

Ce roman se veut un chant d'amour à cette 'troisième dimension' de l'homme et de la femme : le couple. Décor un poil toc et formules choc, Clair de femme commence comme un roman de gare et charrie dans un récit d’ivrogne les décombres d’un poème avec, sous la dérive des mots et des idées, le feu d’un magma amoureux prêt à provoquer un séisme. Malheureusement, il a déjà eu lieu et l’on n’en voit que les ruines même si le couple, c’est vrai, est le sujet ultime.

Romain Gary a lancé sans plus de soin ce premier jet, avec l’alibi de la sincérité, pour servir de leurre en un temps où son énergie créatrice était du côté d’Émile Ajar.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents