Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles
66
4,4 sur 5 étoiles
Claude Gueux
Format: Poche|Modifier
Prix:3,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime


le 28 septembre 2017
Commande effectué pour mon fils a la demande du college; arrivé en exellent état.Mon fils est satisfait et moi aussi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2017
J'acheté ce livre pour l'une de mes filles au collège, elle en a été très satisfaite d'après ces dire et pas critique négative de la part de son prof de français.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2016
Livre de la grande littérature française, qui nous fait réfléchir sur la peine de mort et les souffrances de l'époque de l'auteur...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2017
Le livre est bon. Il apparaître parfaitement dans le kindle et c'est agréable de le lire. Je le recommande à vous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2015
Je ne lis pas beaucoup mais j'ai trouvé ce livre intéressant bien qu'un peu spécial (phrases ambigues difficile a comprendre parfois)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISMEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 22 novembre 2011
A savoir que Claude Gueux a réellement EXISTE et son histoire aussi, alors que Hugo terminait son "Dernier jour d'un condamné"

George Brassens :

"Quand je croise un voleur malchanceux
Poursuivi par un c*l-terreux
J' lance la patte et pourquoi le taire
Le c*l-terreux s'retrouve par terre
Je ne fais pourtant de tort à personne
En laissant courir les voleurs de pommes."

Et oui ces quelques vers de Brassens illustrent bien ce livre ce livre hugolien !

Pour ma part je suis contre, contre la peine de mort euphémisée par beaucoup, en "peine capitale" de "capo" signifiant tête en italien, Testu ou capud en Latin, les coupeurs de têtes ne sont pas forcément Africains, Péruviens ou Amérindiens,(eux que les français baptisaient les "Sioux" car ils "sciaient" la tête de leurs envahisseurs au couteau !) La France, en coupait par plein panier jusqu'à ce que Robert Badinter rendit l'honneur à notre pays, car enfin un homme s'élevait, parlait, pour-parlait afin de casser la "Louison".
________________

Claude Gueux est une "fable" de Victor Hugo; le 7 novembre 1831, Claude Gueux est emprisonné à la centrale de Clairvaux, ,la fin de cette "fable" sera publiée par V. Hugo le 6 juillet 1834 dans "la revue de Paris". Charles Carlier cofinance une édition séparée de 500 exemplaires, afin de faire profiter la grande leçon qu'il contient, Aujourd'hui Le Livre de Poche nous en fait cadeau.
Claude Gueux inspire à Hugo un plaidoyer contre la peine de mort.
"Le peuple souffre, dit-il, et c'est cette détresse qui le pousse au crime".

Ce n'est pas qu'un livre sur et contre la peine de mort mais c'est un livre sur la vie carcérale elle même.
Pour l'auteur, "la prison a d'abord été conçue comme un centre de rééducation morale en coupant du monde le prisonnier laissé en tête à tête avec ses remords qui doit lui faire regretter sa faute".
Chaque prisonnier devait travailler afin de pourvoir à ses propres besoins (qui ne devaient pas être trop importants) et bien sûr aux besoins de l'établissement carcéral et de fait, à ceux de l'Etat.
Le travail et la solitude "L'isolement propice à la méditation et au remords font partie de l'emprisonnement".
En 1808, un décret prévoit de transformer d'anciennes abbayes en prisons car l'austérité de l'architecture monastique convient à la sévérité carcérale.

LA PRISON N'EST DONC PAS UN LIEU DE RÉÉDUCATION souligne Victor Hugo !

Claude conseille à un jeune détenu d'apprendre à lire; ayant conservé "L'Emile" de Jean Jacques Rousseau et une paire de ciseaux de couture, seuls souvenirs de sa femme. (Paire de ciseaux de petite taille mais dont vous découvrirez l'utilité si vous lisez ce livre), ceux et celles qui ont un esprit empli de justice et de justesse le feront.

Le roman de Rousseau a pour sous-titre : "De l'Education" dans lequel on trouve en ses lignes :"Il faut cultiver la tête du peuple pour ne plus avoir à la couper". Souvenons-nous que Jean Jacques Rousseau appartient au siècle des Lumières en prise avec le Duc D'Aguesseau, mais le genevois continuera son écriture épistolaire avec moult Français.
Hugo réclame une Bible par cabane (Cellule) à l'inverse de Voltaire emprunt de laïcité qui dira : "Il engage le Christianisme aux côtés du peuple contre l'ordre de la bourgeoisie éclairée".
L'auteur de Claude Gueux va ensuite dans l'esprit de beaucoup de ses contemporains, proposer la notion de circonstances atténuantes, afin de prendre en compte la provocation morale oubliée par la loi; (Pourquoi cet homme a-t-il tué ? Pourquoi cet homme a-t-il volé ?)
La société doit prendre sa part de responsabilité.
Mais beaucoup de procès se déroulent encore de cette façon aujourd'hui dit votre commentateur.

Dans la préface de ce livre, Emmanuel Buron nous dit avec beaucoup de sagesse : " Plutarque a écrit les "Vies des hommes illustres", Hugo : "la vie importante d'un personnage obscur". Il décrit son bagnard comme un modèle de sagesse... Il suggère des analogies entre le parcours de Claude et la Passion du Christ."

Victor Hugo nous dit : "C'était une belle tête, on va voir ce que la société en a fait" " Il y a nombre de gens qui ne sont pas dupes et qui, à certaine distance, prennent la ténacité pour de la volonté et une chandelle pour une étoile"

Claude se fait un ami dans cette prison, ami auquel il sera très attaché. Albin cet ami n'hésitera pas à donner la moitié de sa ration alimentaire à ce Claude qui est un gros mangeur, cette amitié va se développer de plus en plus, mais un mauvais jour le Directeur de la prison, uniquement poussé par une sadique méchanceté, va séparer les deux amis.
Mais je vous laisse découvrir toute la valeur de cette histoire.

Victor Hugo termine ce magnifique roman-plaidoyer par cette non moins éblouissante phrase d'une vérité absolue. La voici :

" La tête de l'homme du peuple, voilà la question ! Cette tête est pleine de germes utiles. Employez-la pour la faire mûrir et venir à bien ce qu'il y a de plus lumineux et de mieux tempéré dans la vertu. Tel a assassiné sur les grandes routes, qui, mieux dirigé, eût été le plus excellent serviteur de la cité. Cette tête de l'homme du peuple, cultivez-la, défrichez-la, éclairez-la, moralisez-la, utilisez la; vous n'aurez pas besoin de la couper !"

Une de nos plus belles phrases hugolienes, sinon de notre littérature française !

_____________________________________________________
DATES DE L'ABOLITION DE LA PEINE DE MORT A TRAVERS LES PAYS
______________________________________________________________________

ITALIE : 1860
GRECE : 1862
ROUMANIE :1864
PORTUGAL :1866
PAYS-BAS :1870
SUISSE : 1874
NORVÈGE : 1905
AUTRICHE : 1919
ALLEMAGNE : 1949
ANGLETERRE : 1970
FRANCE : 1981

AUX U.S.A., la situation est selon les Etats, de même qu'en Amérique du Sud.

AU MOYEN-ORIENT, EN ORIENT LA PEINE DE MORT RESTE EN VIGUEUR MAIS AVEC EN PRIME L''ATROCITÉ DE LA PENDAISON VOIRE DE LA LAPIDATION.
DANS LES PAYS DU "SOLEIL LEVANT" C'EST LE GRAND COUCHANT MEURTRIER DONT PERSONNE "NE DOIT SE PRÉOCCUPER" JUSQU'AU JOUR OU !!! DU MOINS JE L''ESPÈRE.
Christian.
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2013
Pour ceux qui veulent le texte en une fois, passez votre chemin.
Toutes les 3 ou 4 pages il y a des coupures avec des éléments de réflexion sur ce qui vient d'être lu....
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2013
Bonjour ,ce livre correspond complétement à ce que je cherchais car il y aussi des commentaires par rapport à l'oeuvre ,merci
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2014
C'est bien écrit évidemment (puisque l'auteur est Victor Hugo!) mais ce n'est pas spécialement passionnant, surtout pour des jeunes de 15 à 16 ans à l'école.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 février 2012
livraison rapide, prix correct !Oeuvre intéressante, quoiqu'un peu spéciale pour un adolescent!Déroutant, même si captivant par certains passages. Mon ado a du un peu d emalà rentrer dedans, mais il l'a terminé quand même!
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici