Acheter d'occasion
EUR 62,49
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expe'die' depuis Japon. Rapide: 3-4 semaines.
1 d'occasion à partir de EUR 62,49
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Close to the Edge Son numérique, SACD Hybride, Edition limitée, Super Audio CD, Import

4.8 étoiles sur 5 35 commentaires client

1 d'occasion à partir de EUR 62,49
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Yes


Détails sur le produit

  • CD (5 mars 2013)
  • : Requires SACD-compatible hardware
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Son numérique, SACD Hybride, Edition limitée, Super Audio CD, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B00A93ENI8
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Blu-ray Audio
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 35 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 265.515 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Jusqu'à récemment, je privilégiais la version remasterisée par Rhino en 2003 du chef d'oeuvre de Yes.
Et puis est sorti au Japon un nouveau coffret de SACD remasterisés dit "High Vibration" que j'ai eu l'occasion d'écouter (mais pas d'acheter - plus de 400 euros, c'est trop pour moi).
Le remastering de ce coffret apporte encore un supplément de clarté et de définition à la version 2003.
Voilà maintenant que Panegyric et Rhino sortent une version "remixée" par Steven Wilson (oui, c'est encore lui).
Pour faire court: jetez-vous sur cette version absolument fabuleuse! Le remix de Wilson ajoute de la finesse et du réalisme à Close To The Edge dans les mêmes proportions que le remastering de 2003 par rapport à la première version CD.
C'est simplement renversant, et j'en ai encore le coeur qui cogne dans la poitrine d'entendre l'orgue d'église de Wakeman dans le break "I get Up/I get Down".
Sublime, forcément sublime aurait dit Marguerite.
Et, pour une fois, elle aurait eu raison.
Un exemple: prenez le début de "And You and I". Les harmoniques de Steve Howe sont d'une limpidité absolue sur un fond ambient parfaitement défini. Mais quand le guitariste s'empare de son bouzouki pour entamer le thème en accord, il est carrément "là", sur vos genoux, en train de sourire à votre poisson rouge et de donner des daphnis à votre compagne (ou l'inverse).
La PRESENCE des instruments est sidérante. Il était inimaginable que l'on puisse trouver encore autant de détails subtils et d'harmoniques plaisantes dans cet enregistrement.
Eh ben si, Wilson l'a fait!
Lire la suite ›
2 commentaires 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par jean-claude TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 7 janvier 2010
Format: CD
Close To The Edge (près de 20 minutes), And You And I (une merveilleux acosutique), Siberian Khatru (Rick Wakeman y va de son solo de clavecin pour le morceau peut-être le plus rock de toute la discographie de Yes)...trois titres seulement figurent sur cet album sorti en 1972, mais trois titres qui vont faire de Close To The Edge l'un des plus grands albums de rock progressif. Yes vient de sortir précédemment Fragile qui a connu un très grand succès (considéré comme le premier chef d'aeuvre du groupe) et ne pouvait faire moins en qualité. Close To The Edge, cinquième album de Yes, va révéler les trois réussites phénoménales citées ci-dessus et se positionner comme un travail de très haut niveau de Yes. J'adore cet album pour son inventivité, son raffinement, sa construction, son lyrisme, sa musique très mélodique. Close To The Edge frise la perfection. La voix de Jon Anderson atteint des sommets. Bill Bruford, son batteur y est prodigieux (après cet album, il quitte Yes pour King Crimson). Chris Squire prouve qu'il est un très très grand bassiste. Stewe Howe a les crocs et le montre. Rick Wakeman pète le feu mais là, il est sobre et efficace. Close To The Edge avait tout pour être un album culte. Depuis 1972, je peux attester qu'il l'est !
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par 36brun le 23 juillet 2001
Format: CD
Je ne connais que 2 albums de Yes: celui-ci et "Tails from Topographic Oceans". Mais alors cet album (Close to the Edge) est pour moi une légende: je l'écoute très souvent et est d'une très riche inspiration. Evidemment ma chanson préférée est celle portant le nom de l'album, qui est absoluement GENIALE. Le chant est excellent, le guitariste original, un pianiste sûr de lui et omniprésent, et surtout le batteur qui est pour moi le meilleur au monde (ses performances sont encore plus notables dans King Crimson): son inventivité lui permet de ne jamais se répéter. Sibérian Khatru est également très bonne. Je conseille l'achat de cet album, d'autant qu'il est accessible pas que aux fans de rock prog.
2 commentaires 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Yes après quelques changements internes (recrutement de Wakeman et Howe ) le groupe s'est dit : "Si on faisait un chef-d'oeuvre" (si si je vous assure) : eh bien vous me croyait si vous voulez, ils l'ont fait.
Avant tout, l'interprétation est magistrale, la section rythmique est à tomber, les claviers sont fantastiques, et la voix de Jon Anderson est toujours aussi unique. Et pour en apprécier toute l'envergure la première chose à faire lors de l'écoute de cet album : c'est se laisser aller, laisser le temps à la musique de faire son chemin (Je sais ce n'est pas évident dans un monde se plaie a ce que vous viviez votre vie comme un grand zapping, ça évite de se poser un temps et de réfléchir vous me direz).

Vous vous rendrez compte que Yes nous fait voyager dans un monde parfois champêtre , bucolique, parfois sous terrain (les fameux échos dans close to the Edge)... Bref nos oreilles nous font voyager. Vous remarquerez à ce moment de ce bulletin, que l'écoute de ce disque rends obsolète l'usage de toutes formes de substances illicites.
Bon j'arrête mes délires, mais je vous invite sincèrement à découvrir ce grand monument de la musique . En plus le prix est très très attractif donc le rater serait vraiment dommage.
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?