• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Clutching At Straws a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par M & L France
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Nous expédions dans 1-2 jours ouvrables par First Class Priority Airmail. Expédition de l'Allemagne, aucun retard par les douanes.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Clutching At Straws Edition spéciale, Compilation, Double CD, Enregistrement original remasterisé

4.5 étoiles sur 5 21 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
29 neufs à partir de EUR 6,46 8 d'occasion à partir de EUR 7,74
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Marillion


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Clutching At Straws
  • +
  • Misplaced Childhood
  • +
  • Fugazi
Prix total: EUR 41,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (22 mars 1999)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Edition spéciale, Compilation, Double CD, Enregistrement original remasterisé
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00000IGO5
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 21 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.366 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Sugar mice in the rain - Marillion
  2. White russians - Marillion
  3. Voice in the crowd - Marillion
  4. Tic-tac-toe - Marillion
  5. Sunset hill - Marillion
  6. Exile on princes street - Marillion
  7. Shadows on the barley - Marillion
  8. Story from a thin wall - Marillion
  9. Beaujolais day - Marillion
  10. Going under extended version 1999 remastered versi - Marillion
  11. Tux on - Marillion
  12. Incommunicado - Marillion
  13. The last straw happy ending - Marillion
  14. Sugar mice - Marillion
  15. Slainte mhath - Marillion
  16. Torch song - Marillion
  17. White russian - Marillion
  18. Just for the record - Marillion
  19. That time of the night the short straw - Marillion
  20. Hôtel hobbies - Marillion
  21. Warm wet circles - Marillion
  22. Going under - Marillion
  23. Incommunicado - Marillion

Disque : 2

  1. Incommunicado (alternative version) (1999 digital remaster) - Marillion Music
  2. Tux on (1999 digital remaster) - Marillion Music
  3. Going under (extended version) (1999 digital remaster) - Marillion Music
  4. Beaujolais day - Marillion Music
  5. Story from a thin wall - Marillion Music
  6. Shadows on the barley - Marillion Music
  7. Sunset hill - Marillion Music
  8. Tic-tac-toe - Marillion Music
  9. Voice in the crowd - Marillion Music
  10. Exile on princes street - Marillion Music
  11. White russians (demo) - Marillion Music
  12. Sugar mice in the rain - Marillion Music

Description du produit

Description du produit

CLUTCHING AT STRAWS

Critique

Quatrième album studio, et nouveau programme conceptuel (en fait l’histoire d’un chanteur alcoolique, égaré dans un groupe sans succès, et fourvoyé dans un mariage désormais sans amour, tout parallèle étant évidemment fortuit), Clutching At Straws est un disque qui se regarde, avant de s’écouter.

Figurent en effet sur les différentes illustrations de la pochette rien moins, et entre autres, que John Lennon, l’écrivain Jack Kerouac, ou l’acteur James Dean. Ce qui, cela reste utile à signaler, n’offre strictement aucune information sur le contenu mélodique et harmonique des compositions. On sera gré à cette œuvre particulièrement autobiographique (et qui ne précède que de quelques mois le départ de Fish pour une erratique carrière en solitaire), de ménager quelques chansons en conscience directe avec l’époque.

Ainsi de « Torch Song », en alerte explicite face à la recrudescence de l’idéologie nazie dans l’Europe des années quatre-vingt. Toujours produit par Chris Kimsey, Clutching At Straws reste l’un des sommets commerciaux de la carrière de Marillion, et, assurément, un pic en matière de réalisation artistique. Mais sous l’absence de recul du chanteur (critiquant de façon acerbe le show business, et le statut de stars des musiciens, sans s’apercevoir qu’il a rallié le cheptel), pointe une névrose qui ne fera que croître et embellir, et débouchera sur la séparation sus-dite.

Certifié disque d’or, Clutching At Straws parviendra en deuxième position des charts britanniques (et à la cent-troisième des classements américains). Une édition augmentée et remastérisée offrira en 1998 l’habituelle cohorte (douze, au total) de versions alternatives, ou demos, de l’époque.

Christian Larrède - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
17 août 1985. 70 000 mélomanes célèbrent la fin de l'été sur la pelouse de Castle Donington à l'occasion de la sixième édition des Monsters of Rock. L'affiche : Magnum, Ratt, Metallica, Bon Jovi, Marillion et ZZ Top.

Six semaines plus tôt, le groupe de Steve Rothery est entré directement en tête des charts anglais avec l'ambitieux album "Childhood's End", incitant les organisateurs à programmer pour la première fois dans l'histoire du festival un groupe de Rock progressif au milieu des combos Hard Rock.

Un choix qui n'est pas du goût de la frange du public vêtue de jeans destroy ornés de cartouchières et chaussée de baskets montantes délacées. Venus exclusivement pour se fracasser les cervicales sur le rythme effréné déjà typique de la baie de San Francisco, les jeunes thrashers, une fois le set de Metallica terminé, s'emploient à digérer la puissance alors sans égale dégagée par le gang californien : il faudra à chacun d'entre eux plusieurs litres de bière bon marché pour raconter à sa bande de potes telle anecdote sur les soli de Kirk, les baskets de Jamz ou le furieux headbanging de Cliff.

Pendant ce temps, Bon Jovi finit son set sur le nerveux "Get Ready". Turnover sur la pelouse. C'est maintenant une déferlante de jeunes avantageusement moulés dans des spandex improbables qui prend d'assaut les buvettes ou sort des sacs US les indispensables bouteilles de Jack dont une énorme rasade est engloutie avant même que l'eye-liner dégoulinant de sueur ne soit réajusté.
Lire la suite ›
2 commentaires 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent le 24 septembre 2007
Format: CD
En cette fin des années 80, on pourrait rapprocher MARILLION d'IRON MAIDEN. Pas tant par le style musical évidement, mais parce que tout deux (à la même période pratiquement) ont sorti leurs premiers albums à un rythme soutenu, proposant à chaque fois des oeuvres en progression constante et toujours différents. Sans oublier cette part importante de leur succès, l'emblème, ou plutôt la mascotte, ornant chacune de leurs pochettes: L'arlequin pour l'un, et Eddy pour l'autre. Pour autant la comparaison s'arrêtera là, car, si MAIDEN aura souvent vu son Lin up ébranlé durant cette période, il n'en était pas de même pour MARILLION. Excepter un changement de Batteur salvateur, lors du second album. Et puis Paf !! Coup de massue derrière les oreilles. Voici déjà venu le temps du "dernier" avec FISH. La pilule n'en est que plus amère tant cet album est un joyau.
Passé l'amertume, l'incompréhension, la colère, face à une telle nouvelle, on se consolera malgré tout en buvant jusqu'à la lie ce "CLUTCHING AT STRAWS" d'une densité rare, ou pas un morceau ne fait figure de remplissage. Inutile donc de tergiverser, puisque tout sur ce disque est parfait; Tout non ! Le mixage batterie m'est toujours apparu un peu étouffé. Mais c'est là chipoter, au regard, et surtout à l'écoute de ce "chef-d'oeuvre". Snif ! 19/20
4 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Ce dernier album de Marillion avec l'excellent chanteur Fish, est plus sombre que les précédents, et comportant des sonorités différentes. Cet album est très bon, mais sonne malheureusement le glas de tout une époque, avec le départ de Fish...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Pour moi, cet album est le testament de Marillion période Fish. On attendait beaucoup de l'album post « Misplaced childhood » que les fans jugeaient trop commercial. Et bien nous ne sommes pas déçus. Autant le dire tout de suite, cet album est le plus mature et le plus abouti ! L'aspect prog' a presque disparu (excepté « White russian ») au profit d'un style beaucoup plus aérien (ce qui a peut-être été à l'origine du départ de Fish), avant goût de la période Hogarth. La voix est beaucoup plus travaillée (« Incommunicado »), les soli de guitares font penser à Pink Floyd et les claviers évoque une fois de plus Genesis. La plupart des titres sont Mid-tempo ou lents. Tous les titres sont bons sans exception ! Si vous devez en posséder un, c'est celui-ci !
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 28 juin 2015
Format: CD
Deux ans plus tôt, ils ont triomphé avec un concept album qui reste une des références du rock progressif des années 80, Misplaced Childhood. Deux ans plus tard, une pression de dingue sur leurs (pas si) frêles épaules, les cinq Marillion remettent le couvert avec, encore !, un concept album mais, aussi, une énième redéfinition de leur son. C'est 1987, c'est Clutching at Straws.
Enième redéfinition parce que Marillion, en trois albums, est passé d'un progressisme absolument revivaliste (Script For a Jester's Tear), à un grand plongeon dans le années 80 pour le son mais pas la manière (Fugazi), à une préciosité prog-pop "au goût du jour" qu'on ne leur connaissait que fugitivement auparavant (Misplaced Childhood), à, donc, une sorte de "stadium prog" taillée pour leur nouvelle popularité et les salle de plus en plus grandes qui les accueillent, une sorte d'hybride entre le Simple Minds du milieu des 80s et ce qu'ils avaient eux-mêmes produit précédemment.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique