undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles
4
3,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
3
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:8,49 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mars 2011
L'incipit interpelle tout de suite l'attention des lecteurs, d'autant plus ceux d'entre eux qui ont connu, ou connaissent encore, ces sorties de bar tardives, un brin éméchés' Les pensées divaguent' On observe le monde d'une joie sotte et contemplative' J'arrête là cette comparaison digressive puisque quelques lignes plus loin, changement de ton : coups, sang, corps à terre, MORT! Au bout de deux pages, le lecteur sait qu'il a entre les mains un polar "hard boiled" (comme disent nos amis anglo-saxons, référence à l'auteur britannique de cet œuvre). Nous voilà sur les traces d'un psychopathe : un cadavre est retrouvé dans un cimetière de Londres, poignardé, les deux mains amputées. Les indices : une inscription mystérieuse sur le corps et le numéro 1879.

L'originalité du livre réside dans le fait que l'intrigue est guidée par une matière alimentant rarement (jamais ?) le polar : la généalogie.
En dire trop sur le parallèle existant entre des meurtres commis au XIXème siècle et ceux d'aujourd'hui (car il n'y en aura pas qu'un') serait gâcher le suspense distillé par ce roman. L'auteur livre un scénario haletant, et sanglant jusqu'au final, véritable course contre la montre où le passé crée les pistes du présent. La tension, crescendo, est ponctuée de rebondissements convaincants.

On retrouve les "classiques" du genre, concernant les personnages notamment : le vieil enquêteur un rien aigri et alcoolique, obnubilé par son travail, la jeune flic mignonne et futée, le généalogiste adulescent passéiste, la romance à venir... L'enquête a des interactions avec la vie personnelle de nos protagonistes, avec des effets radicalement différents.

Certains s'étonneront peut-être de la vivacité d'esprit des policiers, voire de leur érudition ! Leurs investigations et déductions sont parfois alambiquées, jamais embrouillées.
Pour en revenir à la généalogie, l'auteur distille tout au long du récit des anecdotes liées à cette discipline, l'histoire des noms de famille par exemple. Ces passages sont souvent drôles, toujours intéressants.
Si l'enquête classique, de terrain, n'est pas absente du livre, c'est bien l'étude du passé qui lui donne matière. Les premières investigations vont entraîner des recherches sur une série de meurtres qui se sont produits en 1879 ; l'enquête actuelle va se construire grâce à ces recherches. C'est la généalogie qui crée l'ambiance.
Cette introspection dans les archives juridico-policières permet d'apprécier certaines pratiques et mœurs du XIXème siècle, l'époque victorienne. J'aurais aimé que l'auteur aille encore plus loin dans ses descriptions et comparaisons de cette Londres victorienne crasse, aujourd'hui capitale moderne. Les lieux de mémoire qui nous sont présentés, à l'image souvent poussiéreuse, telles les archives, office d'état civil et autres musées, nous rappellent que nous ne serons tous, un jour, qu'une ligne dans un registre' Avant que cela n'arrive, je crois que ce livre m'a donné l'envie d'aller ouvrir les pages du passé familial' Un exploit !

Au fait, vous ai-je dit que Code 1879 est le premier roman de Dan Waddell ?
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Petit polar sympa que ce Code 1879 du britannique Dan Waddell.
On retrouve dans ces pages tous les ingrédients d'une de ces séries policières en vogue à la tv.
Une équipe de flics aux figures canoniques mais à qui on a envie de s'intéresser : la fliquette qui n'a pas la langue dans sa poche, le grand vieux flic trop sérieux, etc. ... Et puis le piment, le sel, l'originalité de la série, l'élément étranger venu du privé : cette fois, ce n'est ni un mentaliste, ni un auteur de polars, c'est un généalogiste.
Nous voici à Londres, une ville effrayée par un criminel qui semble reproduire aujourd'hui les meurtres d'un serial-killer qui aurait sévi en 1879 et qui grave sur ses victimes un code qui ressemble fort à une référence d'arbre généalogique.
La police fait donc appel à Nigel Barnes dont le hobby, la profession et le savoir-faire, sont de parcourir les archives du passé sur les traces de vos ancêtres. Et va y'avoir du boulot, pour les enquêteurs de police comme pour l'enquêteur du passé ...
On ne vous en dit pas plus et il vous faudra attendre les toutes dernières pages pour assister à un enterrement pas banal !
Un polar gentillet, écrit de manière fluide (mais reconnaissons-le, assez incolore et insipide) dont l'originalité est uniquement cette mise en scène de la généalogie appliquée.
C'est plutôt réussi et ce contexte intéressant et curieux donne matière à la fois à l'enquête mais aussi aux crimes. L'occasion de découvrir un peu mieux cette discipline et le passé victorien de Londres.
L'intrigue est assez rocambolesque (voire un peu capilotractée) mais doit servir utilement le propos, on est d'accord. Le bouquin se lit rapidement et se termine encore plus vite lorsque, dans une scène digne de Misery, on se surprend à tourner les pages à la vitesse tgv !
Comme on n'est pas franchement passionnés de généalogie, il n'est pas sûr qu'on ait réellement envie de poursuivre la série des autres enquêtes de Nigel Barnes, aussi génialogique soit-elle, de peur que le plaisir de la découverte ne soit émoussé.
Pour autant, ce premier épisode méritait quand même bien le détour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2011
livre decouvert par publicité radiophonique , difficile à trouver pour le grand public, mais un vrai plaisir de lecture à faire découvrir . Il se lit très facilement et nous amène à vouloir découvrir son auteur .
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2011
Passionnée de généalogie, je voulais voir ce que pouvait donner un roman policier s'en inspirant. j'ai été agréablement surprise : le livre est bien écrit et l'histoire originale. Sympathique.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici