• Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 4 à 5 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 10,00 + EUR 19,00 Livraison en France métropolitaine
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Coffee Broché – 28 février 2008

Quelle est votre résolution pour 2018 ? Découvrez notre sélection de livres pour vous aider à tenir vos bonnes résolutions 2018, pour bien démarrer la nouvelle année !

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 10,00
EUR 9,75 EUR 1,68

Galette des Rois 2018 Galette des Rois 2018

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Coffee
  • +
  • Adulte à présent
Prix total: EUR 25,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

AUX FORCEPS

1974

C'était né.
C'était l'époque des coupes afro, des vestes pailletées et des pantalons à pattes d'éléphant pour ceux dont les moeurs sexuelles libérées réchauffaient une planète congelée. C'était l'époque des 2 CV, des RER à deux classes, des métropolitains sans vigiles ni pirates. C'était l'époque du football de Marius Trésor. C'était l'époque du travail à la chaîne et du franc. C'était l'époque des téléphones à pièces. C'était l'époque des titis pari­siens et des gros minets provinciaux qui, dans les pubs de Saint-Germain-des-Prés, buvaient ensemble le café brésilien.

C'était né. C'était la matinée du vendredi 4 juin 1974. La Libération avait changé de date pour Madeleine Ivimey. Elle se réveillait. On emmenait le nourrisson pour la toilette. C'était fait. On la réconfortait. Les mots la cal­maient. Elle apprenait la nouvelle. Elle avait mis bas. C'était un garçon. Elle ne souriait pas. Abedi Ivimey, le père, avait appelé l'hôpital pour donner le prénom. Koffi. Elle ne souriait pas, elle affrontait ses démons.
Madeleine avait la peau claire pour une Africaine. Des reflets d'Occident qu'elle choyait. Elle aimait pouvoir bron­zer. Elle aimait pouvoir parler de son bronzage. Elle aimait parler, tant que sa langue maternelle ne flottait pas dans la conversation. L'oreille à l'affût, elle écoutait sans vraiment comprendre les mots qu'elle enregistrait, mais elle aimait pouvoir ouïr.
Au supermarché, manuels de traduction, guides des phra­ses essentielles et guides des alcools essentiels se pavanaient pour elle sur le même présentoir. Après les guides, les étiquettes. Madeleine aimait lire l'étiquette collée aux bouteilles d'alcool, c'était sa littérature, un revigorant intellectuel. Ouverte au monde libre comme au tiers restant, sa bibliothèque ne cessait de s'agrandir, et tous les genres étaient autorisés : kir, vin de palme, whisky, vodka, punch...
Sommeliers, viticulteurs, prédateurs, tous profitaient de sa nouvelle langue lorsqu'elle était gentiment soûle. Tout se passait chez elle, à chaque fois qu'Abedi était en dépla­cement. Et à chaque fois, c'était pour elle l'occasion de se rappeler qu'elle aimait l'alcool et les hommes : des lieux où son mari l'avait emmenée.

C'était arrivé comme ça, durant l'été 1973. Abedi restait de moins en moins à la maison. Il travaillait beaucoup tandis que Madeleine s'ennuyait beaucoup. Elle lui sautait au cou quand il posait les pieds sur le paillasson d'entrée. Elle l'accaparait des heures durant, même quand il ne récitait pas ses devoirs conjugaux. Même quand il sentait le par­fum d'une autre femme. Elle ne posait aucune question, même alcoolisée.
Madeleine aimait son époux et son niveau de vie. Ils habitaient Saint-Michel. Elle ne manquait de rien. Elle était une femme au foyer moderne. Le soir, elle pleurait et s'endormait. Elle errait seule dans l'appartement. Ses rares amis résidaient au Cameroun, son pays d'origine. Alors, elle se trouvait des petites occupations : quelques verres devant la télé, quelques sorties nocturnes dans les bars et clubs dansants. Elle plaisait aux hommes. Elle le savait. Certains se battaient pour lui payer une coupe de Champagne, alors elle buvait.

Présentation de l'éditeur

«Mon père, avant c'était un numéro de magicien, le coup de la pièce qui sort de l'oreille. Après, c'est devenu un numéro de compte. Et maintenant, c'est un numéro de téléphone. Je suis un chiffre. Papa et maman sont ma racine carrée. Je suis leur numéro commun. Un, un, un : trois fois le même, je suis comme eux, sans personne.»

À sept ans, Koffi bordait sa mère soûle, tandis que son père couchait avec sa secrétaire.
«Nègre blanc» sans racines, entre l'Afrique fantasmée et l'Occident de chute, il grandit en se blindant contre l'extérieur - la violence des sentiments.
Dix ans, vingt ans, trente ans, cinquante ans : Koffi évolue à l'image du monde qui l'entoure, toujours plus dur et plus fermé. Quelle échappatoire ?

Edgar Sekioka est un enragé des mots. Il prépare un album avec son collectif de slam Chant d'encre, et un autre avec son groupe de hip hop. Anonyme. Coffee est son premier roman.

WWW.EXPRIM-FORUM.COM

° Écoutez et visionnez des extraits lus, mis en musique, slamés par les auteurs !
° Echangez vos commentaires, affrontez-vous en «battle slam», postez vos propres créations !

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

3 mai 2011
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
14 mai 2009
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?