undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles
4
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le titre, probablement choisi par l'éditeur, ne dit pas grand-chose sur son vrai contenu, et le "Histoire d'un malentendu" du bandeau rouge est une insulte à l'intelligence du lecteur. Le livre est très au-dessus de ça. Il commence par expliquer que le voile est un objet de théologie pour les chrétiens (Saint Paul, les Pères de l'Eglise) dont les chrétiens modernes essaient de réduire (en vain) l'énormité impossible en essayant de truquer la traduction du grec de l'épître aux Corinthiens, alors que le voile dans le Coran tient presque de l'anecdote historique, ce n'est certes pas un pilier de l'Islam et Allah n'y prête pas grande attention. Une fois lus et compris les deux premiers chapitres (il faut faire un effort), le lecteur est prêt à aborder les deux chapitres historiques, le voile de l'époque coloniale (du statut de l'indigénat aux cartes postales de mauresques nues du début du XXe siècle, en passant par les peintres orientalistes), et les dévoilements de l'indépendance modernisatrice (Kémal Ataturk, Reza Sha, Bourguiba, en passant par le général Salan). Le dernier chapitre, sur le regard (là aussi il faut faire un effort, c'est de la philosophie), déroule le grand renversement qui a mis la Musulmane voilée d'aujourd'hui au centre du monde des images que le Coran condamne. Après ça, le livre est fini, pas d'avenir ni de prescriptions. C'est au lecteur de travailler.

Donc, que le lecteur prévoie de lire plusieurs fois avant d'avoir tout vu; l'auteur sait tout, a tout lu, et ne fait grâce de rien. On pourra lui reprocher d'être resté autour de la Méditerranée, en oubliant les grands pays musulmans de l'Asie de l'Est, là où, très loin de l'Arabie et du pays des patriarches bibliques, la femme commande et possède, tout en priant et en portant le voile; mais c'est loin de nous, et c'est à nous (Européens autrefois colonisateurs et encore chrétiens) que l'auteur s'adresse.

Note technique: il y a des illustrations dans le texte, et un "cahier photos" à la fin. Un jour, les concepteurs de livres numériques comprendront que le lecteur n'a pas la même possibilité d'"ouvrir" à une page qu'avec un livre papier et qu'il faudrait relier l'image à regarder au texte qui en parle. En attendant, les images sont un peu petites, et selon le support Kindle, s'affichent plus ou moins bien. La première image (d'un islamiste barbu assis sur son canapé, tenant par la main son épouse bâchée de noir), qui est au centre du discours de l'introduction, n'est pas dans le livre. La retrouver sur Internet.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mars 2014
On a dit et entendu, et cela reste sans aucun doute vrai, que le voile emprisonne la femme, symbolise sa soumission à l'homme (à rebours d'une volonté toujours affirmée de son émancipation en Occident) et enfin constitue un marqueur de ceux qui ne se sentent pas dans notre pays toujours à leur place ou acceptés dans la pratique de leur religion.

Que pouvait-on dire de neuf sur un tel sujet? C'est là toute la qualité du magnifique livre de B.-N. Aboudrar que de totalement renouveler l'approche et le débat en déplaçant, décentrant complètement son interrogation au delà du débat et des thèses convenues.

Ce livre est érudit, précis, ample: il parcourt rien de moins que 20 siècles de 2 civilisations différentes qui s'observent et s'influencent mais n'en choississent pas moins deux cultures différentes avec des manières quasi-opposées de regarder, de poser le regard, d'autoriser le regard. A ce stade, la thèse devient quasiment anthropologique.

Tout du long, on ne s'ennuie pas. Notre intellligence est stimulée. Bref un excellent choix de lecture intelligente et non prétentieuse.
0Commentaire| 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2015
Ignorante sur le sujet, j'ai voulu en savoir un peu plus. J'ai trouvé ici des informations, et une éclairage intéressant sur ce qu'a été le voile dans différentes sociétés, et ce qu'il est aujourd'hui dans la nôtre. La lecture de cet ouvrage a grandement contribué à nourrir ma réflexion sur le sujet; que l'on soit musulman ou non on trouvera ici matière à réfléchir. En particulier, ce qui est du voile pendant la période de la colonisation me semble ignoré du plus grand nombre. Passionnant.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 avril 2015
Sans prendre parti, l'auteur relate avec brio la naissance du voile et son intégration progressive au sein d'une société et d'une religion. La question n'est pas ici de savoir si porter le voile est bien ou mal, mais juste de comprendre comment cet objet a pu atteindre cette sacralité. Si vous cherchez un livre religieux ou un pamphlet contre l'Islam, passez votre chemin car vous ne trouverez ici que l'Histoire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)