EUR 25,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Contre-histoire du libéra... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Contre-histoire du libéralisme Broché – 24 janvier 2013

4.6 étoiles sur 5 11 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 24,96 EUR 15,90
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Contre-histoire du libéralisme
  • +
  • Dette : 5000 ans d'histoire
Prix total: EUR 54,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ce livre diffère des précédentes histoires du libéralisme parce qu’il cherche, d’abord, à reconstituer une histoire dont l’objet n’est pas la pensée libérale dans sa pureté abstraite (même s’il en est évidemment question), mais le libéralisme en tant que mouvement, et les sociétés libérales dans leur réalité concrète. Il s’agit d’en comprendre les concepts, mais aussi - et avant tout - les relations politiques et sociales au travers desquelles il s’exprime, ainsi que le lien plus ou moins contradictoire qui s’établit entre ces deux dimensions de la réalité sociale. Si l’auteur parle de « contre-histoire », c’est pour attirer l’attention sur des aspects largement et injustement laissés de côté. Losurdo questionne les contradictions et les zones d’ombre négligées par les chercheurs et met en évidence la difficulté de concilier la défense théorique des libertés individuelles et la réalité des rapports politiques et sociaux. Comment expliquer que, dans la tradition libérale, la célébration de la liberté aille souvent de pair avec l’assimilation des travailleurs salariés à des instruments de travail et avec la théorisation du despotisme, et même de l’esclavage, au détriment des peuples coloniaux ?

Biographie de l'auteur

Domenico Losurdo est professeur de philosophie à l’université d’Urbino, en Italie. Il est l’auteur de nombreux livres, régulièrement traduits en anglais, allemand, espagnol. En français, sont notamment traduits Le révisionnisme en histoire (Albin Michel, 2006), Staline : Histoire et critique d'une légende noire (Aden, 2011), Hegel et la catastrophe allemande (Albin Michel, 1994). Sa Contre-Histoire du libéralisme lui a valu une renommée internationale.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
4
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 11 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
L'auteur signe un ouvrage des plus stimulants qu'il soit donné de lire sur l'histoire du libéralisme. Effectivement, sa remise en question de "l'hagiographie libérale" est très convaincante, vue la masse de références que l'auteur mobilise. Je regrette cependant qu'il omette de parler de certains auteurs, comme Frédéric Bastiat et Yves Guyot. Par ailleurs, je trouve que l’auteur ne prend pas toujours assez en compte le contexte historique ; ainsi le souvenir traumatique de la Terreur et la connaissance de la nature impitoyable du régime bolchévique peuvent expliquer certaines positions libérales que nous trouvons choquantes aujourd’hui. Je pense aussi que les développements sont quelquefois trop unilatéraux, c’est le cas avec Herbert Spencer qui est présenté comme un auteur inattendu ou en marge du libéralisme lorsqu’il est question de ses critiques contre le colonialisme, alors que Losurdo en fait un auteur parfaitement représentatif du libéralisme lorsqu’il évoque son opposition aux politiques sociales….

Quoiqu’il en soit, contrairement à ce que laissent entendre certains commentaires, on ne peut faire une lecture bêtement anti-libérale de l'ouvrage. La démarche de l'auteur consiste à "aborder le terrain de l'histoire" (p. 385) et, pour la saisir totalement, il est crucial de bien lire la toute dernière partie ("Après la catastrophe et au-delà de l'hagiographie : l'héritage permanent du libéralisme").
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par A.L TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 20 décembre 2013
Format: Broché
Chacun connait les marottes du libéralisme avec comme point d’orgue la détestation de l’Etat providence. Pas de quoi s’offusquer pour ce qui relève fondamentalement d’une évolution libertaire digne de l’esprit des lumières. Sauf que loin de la portée universelle de cet idéal, l’idéologie libérale réserve ses avantages à une élite qui par ailleurs n’hésitât pas à imposer aux exclus du partage l’arbitraire et la tyrannie qu’elle prétendait abolir. Pour l’auteur, la jeune union américaine démontre parfaitement l’imposture intellectuelle pratiquée par une caste qui s’était émancipée du despotisme britannique mais ne trouvait rien à redire à l’esclavage nègre et à l’extermination du « bétail » indien.

En même temps l’esclavage permettait de détourner le problème de fond engendré par le libéralisme en Europe, particulièrement au Royaume Uni où l’exploitation des ouvriers et les contraintes exercées sur le monde paysan menaient inexorablement au conflit social. Avec l’esclavage l’exploitation économique ouvrière devenait un droit naturel exercé par une race dominante sur une sous-race. Né d’une révolution de la bourgeoisie et de l’aristocratie terrienne le libéralisme n’entendait pas à l’encontre de cette ultérieure et débile révolution française faire participer le peuple à l’aventure. Pire l’éducation de ce peuple devait être restreinte au minimum afin d’assurer le renouvellement du quantum de larbins.
Lire la suite ›
5 commentaires 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre est un dementi des contre-verites repandues sur le liberalisme par la pensee unique. Exemples: celebration de l'abolition de l'esclavage et le cinquantaire des independances par les anciens colons et negriers comme fruit du liberalisme. Tentative d'effacer les crimes de la traite des Noirs et de la colonisation et le combat epique des Noirs pour se liberer de l'esclavage negrier et colonial.
4 commentaires 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Rock le 25 novembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre permet de connaitre la genèse de l'idéologie libérale, dont le versant français constitue les "lumières" dont se réclament la quasi totalité de notre vertueux personnel politique... Un excellent complément aux ouvrages du Professeur Xavier Martin, le meilleur connaisseur hexagonal de ce sujet.
Cette lecture permet de mieux déchiffrer les discours politiques et économiques sans se faire tromper par le double langage de ces idéologues fort critiquables... Certes, nous ne sommes plus aux XVIII ou XIXème siècle, mais la persistance du fond de cette pensée se retrouve dans bien des projets de société fort distants de celui engendré par le CNR...
Contrairement à ce que pourrait laisser penser le début de ce commentaire, il ne s'agit pas d'un ouvrage moralisateur ou donneur de leçons, mais bel et bien d'un ouvrage à caractère historique qui a le grand mérite de soulever le tapis pour voir ce qui se dissimule en dessous.
Chaudement recommandé !
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?