Acheter d'occasion
EUR 18,00
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par MUST
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Editions Libération-Presse de 1976 - La couverture est défraîchie autrement la tenue et l'intérieur du livre sont vraiment en bon état - Envoi rapide et soigné
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Corbeil et Essonnes des Origines a la Fusion Broché – 20 février 2010

Retrouvez toute notre sélection de livres à paraître, précommandez dès maintenant !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 20 février 2010
"Veuillez réessayer"
EUR 25,36 EUR 18,00

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait du quatrième de couverture

C'est sans doute sous le règne d'Eudes, élu roi en 888, que fut élevé au confluent de la Seine et de l'Essonne, probablement en même temps que le premier pont sur le fleuve, un système défensif très puissant, destiné à interdire aux Normands les régions de la Haute-Seine. Les populations voisines aussi bien du bourg d'Essonnes que du Vieux-Corbeil, qui avaient été sollicitées de bonne heure par le trafic fluvial et étaient descendues sur les rives de la Seine, vinrent s'y réfugier. Commença alors à se constituer sur le territoire d'Essonnes, une bourgade commerçante qui prit le nom de Corbeil. Haymon, qui reçut le comté des mains d'Hugues le Grand, duc de France, en 946, fit construire un nouveau château et l'église collégiale Saint-Spire, aujourd'hui cathédrale. La ville se développa alors autour de ces deux édifices. Lorsque le comté de Corbeil fut réuni au domaine royal, Louis VI le Gros fit édifier une forteresse plus importante, le « Château royal », qui fut souvent visité par les rois de France et servit de demeure à des reines veuves qui avaient reçu en douaire le domaine de Corbeil. La première, Adèle de Champagne, veuve de Louis VII, vint y habiter en 1180 et consentit plusieurs chartes. En 1223, Ingeburge de Danemark, veuve de Philippe Auguste, fit construire dans la prairie entre les deux communes, le prieuré des Hospitaliers de Saint-Jean-d'Isle, devenu le musée Saint-Jean. Corbeil était alors devenu un des ports dont dépendait le ravitaillement de Paris dont la centralisation de plus en plus accentuée du royaume capétien donnait de l'importance. Le commerce local se... © Micberth

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?