EUR 21,90
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Corps pour corps: Enquête... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Corps pour corps: Enquête sur la sorcellerie dans le Bocage Broché – 24 avril 1981

Découvrez notre boutique Rentrée scolaire et universitaire : livres, agendas, fournitures, ordinateurs, ameublement...

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,90
EUR 20,00 EUR 23,50
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 15,60
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Corps pour corps: Enquête sur la sorcellerie dans le Bocage
  • +
  • Désorceler
  • +
  • Les mots, la mort, les sorts
Prix total: EUR 51,80
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

1969

vendredi 18 juillet
L'abbé Buisson, exorciste à l'évêché de Coutances
Il juge «le Diable trop malin pour entrer dans de pauvres paysans» et adresse au psychiatre «ceux qui se prétendent ensorcelés». Je demande à consulter les archives de l'abbé Malherbe, feu son prédécesseur (dont j'ai lu à Paris trois dossiers remarquables sur des cas de sorcellerie), il pique une colère et m'oppose le secret du confessionnal.

samedi 19 juillet
A l'évêché de Laval
Un chanoine embarrassé m'apprend que l'exorciste du diocèse est mort récemment et qu'il n'a pas été remplacé. Ses archives sont au classement, on ignore pour combien de temps.

samedi 26 juillet
L'abbé Souvestre, curé de Saint-Auvieux
Petit homme trapu, la quarantaine solide, habit de clergyman. Sa paroisse principale est Montjean, à six kilomètres, il ne vient ici que pour la messe, ou presque. S'étonne qu'une ethnographe ait choisi ce coin : «A l'évêché, on dit que Saint-Auvieux est la bonbonnière du diocèse.» Un bourg sans histoires, d'honnêtes gens. Mais quelle inertie. Les paroissiens se cramponnent à la religion de leur enfance, le chapelet, les saints, les pèlerinages. Ils refusent le Concile, «la foi épurée, rationnelle». A l'église, ils ont leurs habitudes : les «gros» (propriétaires, commerçants, patrons-artisans) monopolisent les chapelles latérales, le menu peuple, fermiers et ouvriers, s'entasse dans la nef. «J'ai essayé de supprimer cette ségrégation. Ils ont changé deux, trois dimanches, et puis chacun est revenu à sa place» Le curé de Saint-Auvieux espérait beaucoup des jeunes, «mais à présent, ils vont tous aux écoles, ils veulent en mettre plein la vue», ne respectent pas l'ordre moral du bourg, abandonnent les couturières locales pour le prêt-à-porter, vous saluent quand ça leur chante et manquent la messe à la moindre occasion.
La conversation traîne, je glisse que j'étudie «les superstitions». (La formule est de Mme Angot, la femme du maire. Hier, je lui parlais de «sorcellerie», elle ne comprenait pas. Soudain une lueur, «ah oui, les superstitions !») L'abbé traduit : «Les sorts ? On y croit encore, par ici. Vous connaissez le mage d'Aron ? Un ancien minotier qui s'est déclaré prophète, il a inventé une religion... Il prêche que Dieu interdit le travail de la terre et le souci du lendemain. Plusieurs familles se sont ruinées. Il empêche aussi qu'on aille au docteur, même les gosses malades. Les gendarmes veulent l'arrêter, mais il se cache... Et la Dame blonde, vous en a-t-on parlé ? Celle-là I Elle avait une patente de commerçante en vins, alors elle allait dans les fermes. Dès qu'il y avait une mort, une maladie, des pertes [de bétail], elle en profitait, "vous êtes ensorcelés, je vais vous tirer de là". Et les gens marchaient à fond, ils croyaient n'importe quoi ! La Dame blonde leur demandait de mettre un billet de dix mille plié en quatre dans la serrure. S'il n'était plus là le lendemain matin, ça y avait fait [on était désenvoûté]. Et les gens marchaient ! A chacun elle disait que c'était son voisin qui l'ensorcelait... elle accusait à tort et à travers, elle a brouillé des familles entières. A Saint-Fraimbault, une vieille femme s'est suicidée à cause d'elle.» Où pourrais-je trouver la Dame blonde ? «Ah... ça, pas par ici, toujours. Ni à Saint-Auvieux, ni à Montjean ! Enfin... on m'a dit qu'elle a été du côté de Chailland, et aussi à Deux-Evailles, à Céaucé... Y va-t-elle encore, je ne saurais dire...

Présentation de l'éditeur

En 1969, Jeanne Favret-Saada s'installe dans le Bocage pour y étudier la sorcellerie. Personne ne veut lui en parler. Tenir un journal paraît alors le seul moyen de circonscrire un «objet» qui se dérobe : relater les conversations, incidents, coutumes qui pourraient avoir un lien quelconque avec la sorcellerie, noter systématiquement comment les gens refusent d'en parler. Dans la formulation même de ces refus se révèle peu à peu une conception du monde centrée sur l'idée de «force».
Un jour, tout bascule : parce qu'ils lui attribuent cette «force», des paysans demandent à Jeanne Favret-Saada de les désenvoûter. Un autre ensorcelé, qui devine sa peur, lui annonce qu'elle est «prise» et l'adresse à sa désorceleuse. Dès lors, continuer à écrire permet à l'ethnographe de manier des situations incompréhensibles et dangereuses, de supporter l'enjeu mortel de toute crise de sorcellerie : «Corps pour corps, c'est lui qui y passe, ou c'est moi.»
On ne connaît en général du travail ethnographique que son aboutissement : le mémoire savant. Mais, sur le terrain, comment les choses se passent-elles ?

Jeanne Favret-Saada est l'auteur, notamment, de Les Mots, la mort, les sorts. La sorcellerie dans le Bocage (Gallimard, «Bibliothèque des sciences humaines», 1977) et, sur le même sujet, Désorceler (Éd. de l'Olivier, 2009).

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit



Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 11 octobre 2005
Format: Poche
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cets pages pour voir plus : diesel montre homme, bracelet de montre homme

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?