EUR 8,24
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Corridors Of Power a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 14,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : The Music Warehouse
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Corridors Of Power

4.3 étoiles sur 5 4 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
37 neufs à partir de EUR 4,12 8 d'occasion à partir de EUR 4,52
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Gary Moore


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Corridors Of Power
  • +
  • Victime Of The Future
  • +
  • Wild Frontier
Prix total: EUR 27,48
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (19 mai 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B000093000
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 28.514 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Disque 1 piste 1 - Gary Moore

Descriptions du produit

"Gary Moore pasará a la historia por ser uno de los mejores guitarristas. Moore es capaz de acercarse a cualquier género con solvencia y con un estilo absolutamente personal. pasó de la fusión al rock, estrella del blues y ultimamente se le ha visto más interesado en tendencias más contemporáneas. Ahora sus discos digitalmente remasterizados. ""Corridors of power"" es el primero de los álbumes de Gary Moore en el que ya destacaba como guitarrista. Incluye grandes temas de rock como el que abre el disco, ""Don't take me for a loser"", la balada ""Always gonna love you"" o ""Rockin' every night"". Pero el ""momento"" de este álbum son los dos minutos de Moore con la voz adicional de Jack Bruce en el tema ""End of the world""."


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS le 30 décembre 2010
Format: CD
On ne peut pas dire que les avis se bousculent pour donner son avis sur ce qui restera à mon humble avis l'ALBUM du sieur Gary Moore avant ses incursions blues.
Dans ce disque à la production parfaite, il n'y a que des tubes, des hards songs fumantes et échevelées "End of the Word" et des mid tempos péchus comme seuls Scorpions savaient en faire à l'époque.
A la batterie il y a Ian Paice, à la basse Neil Murray et Tommy Eyre le clavier apporte sa part d'arrangements sans en faire trop.
Et puis il y a les chorus du maitre : torrides, épileptiques, gorgés de sève, tendus à l'extrème.
Gary Moore se révèle à la fois comme le petit frère de son compatriote Rory Gallagher dont il a hérité cette énergie incroyable et cette vélocité à parcourir le manche de sa Takamine, et l'émule de Jeff Beck à qui il a emprunté cette vista, cet art du dérapage controlé, cet amour du chorus qui explose et du soli qui claque.
Si vous ne me croyez pas, aucun problème, écouter juste le premier morceau, "Don't Take me for a Looser", son intro coup de poing, l'entrée fracassante de la batterie, son riff invinvible et son chorus tourbillonnant.
Gary Moore est entré avec ce disque impérial dans la cour des grands.
Il le restera un bon moment.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Déçu. Je suis un inconditionnel de GM quand il fait du blues. Mais ici c'est du rock ou rock-fm, on ne sait pas trop. En tout cas, ce genre n'est pas ma tasse de thé. Un seul morceau sauve l'ensemble. Je reste fan de l'artiste, mais, comme tout le monde, j'ai mes préférences.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Pfff, après le merveilleux lutin DIO,voilà que le divin balafré irlandais s'en est allé ce 07 février 2011. A 58 ans, comment s'attendre à une telle nouvelle ? J'ai pris le premier commentaire Garymoorien qui s'offrait à moi, pour rendre un hommage à celui qui m'a berçé pendant plus de 3O ans, dès les premiers albums de THIN LIZZY, et que j'ai suivi tout au long de ses pérégrinations hard, blues, funk parfois, avec plus ou moins de bonheur mais toujours avec ce feeling et cette technique monstrueux. Et tant de créateurs de génies qui ont croisé sa route : Phyl LYNOTT, Scott GORHAM, John SYKES, Cozy POWELL, Glenn HUGHES, Ian PAICE, BB KING, CLAPTON, etc. Bien sûr, il y eu "PARISIENNE WALKWAYS" et le cri strident de sa GIBSON qui n'en fini plus de hurler, mais n'oublions pas "OUT IN THE FIELDS" avec son pote Phyl, "MURDER IN THE SKY", "DON'T BELIEVE A WORD" ou encore la magnifique mélopée "JOHNNY BOY". De mon époque acnéique hard-rock, pantalon moulant et sac à dos US avec patchwork, il était un de mes premiers héros avec sa guitare rouge et ses solis survoltés. Assagi, je l'ai suivi sur les routes du blues humides et sombres commes les chemins de la Louisane. J'ai hésité à poursuivre lors de ses incursions funkisantes hard FM, mais par fidélité, j'ai suivi. Après quelques pérégrinations plus standardisées, il est revenu à ces premiers amours sans renier ses plus grands tubes hard ; réussissant là la synthèse de tout et puis...Sad day. Mon seul regret : ne pas l'avoir vu en concert...Gary,la faux t'a cette fois-ci laissé une cicatrice mortelle et t'emporte avec elle. Ils nous restent une belle production CD/DVD que je vous invite à revoir et notamment ce fabuleux concert hommage à son pote Phyl. So long...RIP.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Il fut une époque ou Gary Moore officiait en tant que guitariste/chanteur/auteur/compositeur de Hard Rock.Et il se débrouillait plutôt bien le bougre!!!Moi qui ai eu la chance de le voir on stage à l'époque,je peux vous dire que ça envoyait velu!!!!!!depuis, il s'est mis au blues,style qu'il fait d'ailleurs très bien. Tous les albume de Gary sont bons,y compris les lives,surtout les DVD,ou on se rend compte de l'énergie du bonhomme!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?