EUR 13,99
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Couldn'T Stand The Weathe... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,99

Couldn'T Stand The Weather

4.9 étoiles sur 5 13 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
22 neufs à partir de EUR 8,67 4 d'occasion à partir de EUR 5,99
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Produits fréquemment achetés ensemble

  • Couldn'T Stand The Weather
  • +
  • Texas Flood
  • +
  • In Step
Prix total: EUR 27,97
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (26 juillet 2010)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Epic/Legacy
  • ASIN : B003MX5OOY
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 13 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 94.669 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Scuttle buttin'
  2. Couldn't stand the weather
  3. The things (that) I used to do
  4. Voodoo child (slight return)
  5. Cold shot
  6. Tin pan alley (aka roughest place in town)
  7. Honey bee
  8. Stang's swang
  9. Empty arms
  10. Look at little sister
  11. The sky is crying
  12. Hide away
  13. Give me back my wig
  14. Boot hill
  15. Wham
  16. Close to you
  17. Little wing
  18. Stang's swang
  19. Come on, pt. III

Disque : 2

  1. Tesify
  2. Voodoo child (slight return)
  3. The things (that) I used to do
  4. Honey bee
  5. Couldn't stand the weather
  6. Cold shot
  7. Tin pan alley (aka roughest place in town)
  8. Love struck baby
  9. Texas flood
  10. Band intros/encores
  11. Stang's swang
  12. Lenny
  13. Pride & joy
  14. Love struck baby

Description du produit

Le Blues a donc, à travers lui, vécu une sorte de renaissance. BB King disait de Stevie : « Stevie Ray Vaughan ? plus qu'un renouveau, un commencement... » Il a repris plusieurs chansons du "Voodoo Chile", mais aussi de Buddy Guy, Howlin' Wolf, Lonnie Mack, et d'autres. N'oubliant jamais de citer ses infl uences et idoles, en fait, Stevie a passé sa vie à rendre hommage à ses idoles. Ses infl uences étaient aussi des musiciens de jazz comme Kenny Burrell ou Wes Montgomery. Très infl uencé par Jimi Hendrix mais pas seulement, il a gardé du jeu 'Hendrixien' le feu, le venin du talent endiablé. Stevie Ray Vaughan a commencé la guitare à l'âge de neuf ans, et il n'a cessé de jouer jusqu'à sa mort à 35 ans. Il a de fait donné sa vie entière à la musique, et y a apporté une contribution énorme, et plus particulièrement au Blues. A un moment où l'on disait le Blues mort, Stevie l'a pratiquement porté seul à bout de bras. Stevie s'est fait connaître au monde, a explosé, en 1983. Guitariste brillant et formidable, il a donné envie à plusieurs générations de guitaristes de devenir des 'guitar hero', même si lui-même ne se considérait pas comme tel mais simplement comme un mec qui s'éclate en jouant de la guitare. En 2003, le magazine américain ROLLING STONE le classe 7e dans son classement des meilleurs guitaristes de tous les temps ! Le 20ème anniversaire de la mort de Stevie Ray Vaughan est ici commémoré avec la réédition en double CD Legacy Edition du génial « Couldn't Stand The Weather », son immense deuxième album studio, le meilleur et le plus abouti, OUI ! - Recommandation : Ecoutez ou Réécoutez juste ce « Tin Pan Alley ». Inclus 8 titres originaux remasterisés, plus 11 bonus outtake studio des séances d'enregistrements de l'album, dont 3 inédits et le concert inédit enregistré au Spectrum de Montréal, le 17 août 1984, trois mois après la sortie de l'album


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Pierre94 MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 14 août 2010
Format: CD Achat vérifié
SVR méritait cette réédition bourrée de bonus. Et oui! Déjà 20 ans que ce tragique accident d'hélicoptère a eu lieu. Et dire que ce dieu de la guitare et du blues y est resté.
A 5 minutes près Clapton et Robert Cray subissait le même sort!
Cet album culte réédité avec sur le second CD un majestueux concert à Montréel en 1984.
La version du Voodoo Chile est monstrueuse.
A posséder d'urgence.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par bluesy guy TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 avril 2009
Format: CD
Apres avoir sortit un superbe premier album pure blues,stevie va plus loin avec ce disque en reprenant "voodoo chile" de jimi hendrix ou en composant un instrumental jazz "stang's swang" .le "scuttle buttin" d'ouverture demontre en 2 mins les capacites techniques du texan tout en gardant un sacre feeling,la chanson titre de l'album est une de ses meilleurs compos ,aide par son frangin jimmie a la 2em gratte,le cover de "the things i used to do"de guitar slim est impressionant aussi avec son solo enorme,un autre bon shufffle style "pride and joy" avec ses plans de guitares bien enchaines"honey bee",et le moment divin de l'album est surement "tin pan alley"blues lancinant ambiance feutree ou stevie fait des merveilles autant a la guitare qu'au chant.
la version remasterisee de 99 nous propose 4 inedits avec en tete 2 inedits studio "hide away"de freddie king et "give me back my wig" de hound dog taylor,les versions de "look at little sister" et "come on" ne sont pas meilleures que celles de "soul to soul".
Cote production,je trouve que cet album est le mieux produit de son vivant,le seul regret est que vu les inedits de "the sky is crying" stevie aurait pu sortir un album un peu plus long a l'epoque.
Un sommet dans l'histoire des albums blues rock a posseder absolument.pascal49
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS le 21 novembre 2010
Format: CD Achat vérifié
Avec Couldn't Stand The Weather, Stevie Ray Vaughan sort en 1984 son deuxième album après Texas Flood, qui a eu un succès phénoménal en 1983. Stevie Ray Vaughan est alors apparu comme une figure incontournable du blues moderne et confirme ce nouveau statut avec cet opus. Il s'agit là d'un album qui reste dans la continuité du précédent, même si SRV explore de nouveaux horizons musicaux, comme le rock et le jazz. Avec toujours à ses côtés Tommy shannon à la basse et Chris Layton à la batterie, SRV écrit ici certains des plus beaux morceaux de sa carrière. Il est difficile de dire si cet album surpasse Texas Flood, en revanche, il est certain qu'il s'agit de blues exécuté avec maestria. Et puis voilà que Legacy Edition nous dépoussière ce bijou en y rajoutant 11 titres bonus tracks et, dans un 2ème cd, tout un concert enregistré à Montréal le 17 août 1984. C'est du grand art ! Le guitariste assure de bien belles parties de guitare, tout en finesse ou plus incisives, avec une technique, un feeling et un son qui lui sont propres. L'interprétation de Voodoo Child est effectivement à tomber par terre mais tous les autres titres sont excellents et nous regrettons encore la disparition accidentelle de ce génial guitariste qui a fait de nombreux émules.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le Blues et "Coudn't Stand the Weather" 1984 ,

Tenter de résumer en quelques lignes , toute la force de l'influence musicale , que Stevie Ray Vaughan... laissa en héritage et qui apparait dans le jeu guitaristique , un peu partout , chez de nombreux artistes et guitaristes actuels , ...
Il me faudrait plusieurs pages ...

L'importance de SRV dans l'histoire du BLUES ,du BLUES-ROCK et de la guitare ROCK et aussi chez les guitaristes de METAL ... ... , en général , est MAJEURE et totalement incontestable ....

Que ce soit chez Kenny Wayne Shepperd , John Mayer , Joe Bonamassa ,chez Jonnie Lang , Richie Kotzen , ... les quelques grands solistes ... de la nouvelle génération , après celle de Vaughan , compositeurs et interprêtes et des dizaines de guitaristes , connus ou moins , vous aurez un peu , chez chacun d'eux , de Stevie Ray !... ... Oui , nombres de guitaristes actuels sont bel et bien , musicalement parlant , un peu "des enfants" ... gatés de Stevie Ray , et bien entendu ... nous devons aussi apprécier et parler du rapport émotionnel important que Stevie Ray entretenait avec les œuvres de BB KING , de FREDDIE KING , D'ALBERT KING , et EVIDEMMENT avec celle de JIMMY HENDRIX !...

STEVIE RAY VAUGHAN : L'intensité et le phrasé ,...
une tornade contenue en un espace de puissance énergétique prodigieux ... lui qui parlait d'un solo de guitare en le comparant avec le vol d'une abeille ... et soudainement vient ... la piqûre de l'abeille ... dans sa Valse ... tournoyante ...
Ce côté Boxeur Blessé ... , au splendide sourire , émouvant, humain .
SRV , un Artiste génialement créatif !
Lire la suite ›
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE YOURI LENQUETTE MAGAZINE BEST AOUT 1984 N° 193 Page 87
2° Album 1984 33T Réf : Epic EPC 25940
Si l'on fait exception de quelques pinheads du hard entêtés à masquer leur manque de talent par des guilis-guilis de plus en plus rapides le long du manche, la race des guitar-heroes s'est progressivement éteinte. Je veux parler de cette caste des chevaliers du solo qui dans les early-seventies tenaient le haut du pavé de l'admiration des foules. Le guitariste comme élite avancée du rock, respecté, choyé et disséqué dans son jeu comme peuvent l'être aujourd'hui les joueurs de tennis du top niveau. Clapton, Beck, Winter, Santana, Alvin Lee, Duane Allman, Hendrix : la mode est passée.... Et ce n'est pas moi qui vait m'en plaindre. A l'exception de Winter et Hendrix, ce type d'excroissance du rôle de la guitare n'avait réussi dans sa grande majorité qu'à entrainer une diarrhée de disques à mourir d'ennui si l'on ne s'intéressait pas aux exploits sportives.
Alors Stevie Ray Vaughan qui reprend ce flambeau en 1984 ? Qui a encore besoin d'un mec qui s'autorise des impros de plus de cinq minutes ("Tin Pan Alley" adapté de Jimmy Reed), de chansons où le solo est bien la pièce maitresse d'un disque guitare ? Personne .... Ce qui empêche pas ce disque d'être excellent.
D'abord parce que Vaughan est franchement bon. Il est aisé de comprendre pourquoi Bowie était allé le chercher pour son "Let's Dance". Un véritable virtuose. Un touché incroyablement coulé, capable de douceur et de légèreté
("Stan's Swang" aux accents jazz) comme de la plus pure violence.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique