EUR 2,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Le Coup de Grâce a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Coup de Grâce Poche – 11 mai 2006

4.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,56
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00
EUR 1,99 EUR 0,01
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Coup de Grâce
  • +
  • Le menteur
  • +
  • La fin de la jalousie et autres nouvelles
Prix total: EUR 6,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Présentation de l'éditeur

En 1919, dans les pays Baltes ravagés par la guerre, la révolution et le désespoir, trois jeunes gens, Eric, Conrad et Sophie, jouent au jeu dangereux de l'amour. Attirance, rejet, faux-semblants, conflits, mensonges et érotisme les pousseront aux confins de la folie. Marguerite Yourcenar renouvelle le thème du triangle amoureux dans cette somptueuse et tragique histoire d'amour.

Biographie de l'auteur

Née à Bruxelles le 8 juin 1903, Marguerite de Crayencour voyage en Suisse et en Italie avant de se fixer aux États-Unis en 1958. Grand Prix national des Lettres en 1974, elle fut la première femme élue à l'Académie française en 1980. Elle est décédée le 17 décembre 1987 dans l'île des Monts-Déserts.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Luc REYNAERT TOP 500 COMMENTATEURS le 10 octobre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Ce récit prend le lecteur par la gorge. Avec une rare intensité émotionnelle, Marguerite Yourcenar évoque un combat psychologique impitoyable entre deux êtres humains, sans la moindre confusion des sentiments : `j'avais chaque matin devant moi une femme au désespoir, parce que l'homme qu'elle aimait n'était pas celui avec lequel elle venait de coucher.' Implacablement, un amour sincère et désintéressé se désintègre : `la colère, la répugnance, l'attendrissement, l'ironie, un vague regret de ma part, et de la sienne une haine naissante, tous les contraires enfin nous collaient l'un à l'autre comme deux amants.'

Les ravages psychiques se reflètent dans les horreurs d'une guerre sans merci, de toutes les guerres : ` il ressembla successivement à un officier blessé des campagnes de Charles XII, â un chevalier du Moyen Âge étendu sur une tombe, enfin à n'importe quel mourant sans caractéristique de caste ou d'époque. Il mourut à l'aube, méconnaissable, à peu près inconscient, gorgé de rhum.'
Les massacres autour de lui rendent le personnage principal cynique et glacial. Il perd toute confiance dans la valeur de la vie individuelle humaine : `je ne pouvais penser à elle sans éprouver au creux de l'estomac une espèce de nausée de haine qui me faisait dire tant mieux à sa mort. Songeant au peu de prix de la denrée humaine, je me disais que c'était faire beaucoup de bruit autour d'un cadavre.'
Néanmoins, la destruction devient aussi une autodestruction : `J'ai compris qu'elle n'avait voulu que se venger, et me léguer des remords.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Dans cet ouvrage, terminé en1939, Marguerite Yourcenar utilise comme toile de fond un épisode peu connu de la guerre civile qui se déroula aux confins des pays baltes et de la Russie après la première guerre mondiale. Ceux qui ont vécu cet épisode ont confirmé l'extraordinaire véracité des situations décrites par Yourcenar.
Mais ce décor si bien dépeint par la romancière est, surtout, le prétexte au récit d'une tragédie humaine où l'on voit trois personnages souffrir, bien au-delà de la misère due à la guerre, à cause d'un refus d'une occasion de bonheur... Il y a, dans la description des sentiments des protagonistes, des phrases, des formules qu'on ne trouve que sous la plume de cet extraordinaire écrivain qu'est Marguerité Yourcenar. Pénétrer ainsi les âmes masculines et féminines est digne des exploits de meilleurs psychanalystes (tiens, c'est la profession d'une autre auteure née elle aussi à Bruxelles et créatrice de romans psychologiques de haute facture:Jacqueline Harpmann). Devant tant de lucidité, tant de sensibilité, on se rapelle que Marguerite Yourcenar a vécu personnellment la douleur d'un amour rejeté par le fait d'un homme aux penchants homosexuels qui l'empêchaient d'aimer les femmes...
"Le coup de grâce" fait plus qu'annoncer les oeuvres maitresses de Marguerite Yourcenar que sont "Les mémoire d'Hadrien" et "L'oeuvre au noir". C'est un pur chef d'oeuvre... (à deux Euros, c'est d'un rapport qualité/prix imbattable ;-) ) .
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Rééditée seule dans la collection Folio 2€, cette nouvelle peu connue écrite en 1938 conclut l'entre-deux-guerres. Le héros, Eric von Lhomond, officier prussien, en a fait toutes les batailles, des pays baltes à Saragosse en passant par la Mandchourie. Son père est mort à Verdun et pour être honnête il a peu de chances de survivre au front de l'Est, même si Marguerite Yourcenar ne le sait pas encore - le lecteur, lui, ne peut ignorer que la mort plane toujours sur l'Europe.

Lhomond raconte son engagement contre les bolchéviques dans les corps francs de von Wirtz, engagement qui l'amène à tenir garnison dans le château balte de Kratovicé où il a passé les étés de son enfance avec Conrad de Reval et sa soeur Sophie. Dans cette forteresse assiégée, au milieu de la vieille Europe qui s'effondre, il fait front avec stoïcisme, avec pour seule distraction quelques jours de débauche à Riga, et tout en repoussant l'insistance amoureuse de Sophie de Reval. Le dénouement n'est pas plus gai.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 4.2 étoiles sur 5 10 commentaires
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A Story for its Time and Ours 16 mai 2013
Par John Burt Foster, Jr. - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
Petronius hits the nail on the head, when he links this book to the tormented 1930s, and to a time when nothing was expressed directly, and you had to read between the lines. If you want a full-blast exposure to the mood just before World War II, read this book! The harsh conditions of ideological tension and confused battle that Yourcenar depicts resonate with a lot that has been happening today in the Middle East.
It's fascinating to read this book alongside the Schlondorff movie, which shifts the story over much more to the woman's point of view, as acted by Margarete von Trotta. The two versions make for a perfect contrast between limited first-person and omniscient points of view on the action.
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Strange Brew 24 mai 2013
Par JAK - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
The back cover of this edition of COUP de GRACE excerpts a quote from a review by the writer- attorney Louis Auchincloss that I suspect is is in line with many readers response to this book.Auchincloss is impressed by Yourcenar's ability to capture post WW1 Lithuania.The thing is the book isn't set in Lithuania and doesn't have all that specific a feel to it.Bluntly , it could be set in 1890s Ruritania as easily as it 's actual setting ,which is Latvia- not Lithuania circa 1919(Auchincloss's error is inadvertently telling).The book is quite claustrophobic.Almost all of the action takes place in an isolated country house among a small group of people.You get little feel of a larger world ; let alone the nuances of any culture ,nation or time.

The two main characters are Erick and Sophie and there is no need to mince words about them, they are to say the least queer ducks.Erick is a German soldier who after WW1 goes to Latvia(I think Kurland or Courland) to fight against the Bolsheviks.He is of Balt(ethnic German) extraction and spent much of his childhood in the country.Sophie is someone he's known since childhood.She is the sister of a dear friend.They all wind up living in the same house.Sophie loves Erick.He does not love Sophie.One may think he should love Sophie but I think the key here is Erick is gay.The book doesn't quite say that but it comes real close.Rejected , Sophie in effect destroys herself in a manner that is simply depressing.The consequences of"limousine liberalism " being quite fatal in this civil war.

I will readily admit, what I have described sounds awful ! It isn't . This is a strange and ultimately gripping novel.It's characters are rather cracked but their destinies moving .Yourcenar is a writer who displays considerable psychological depth and her case studies wind up being compelling.Just avoid approaching this novel as a historical novel.It isn't.The sensibility here is is"symbolist" or "decadent" .It reminds me more of a Moreau painting than the RED BADGE OF COURAGE.
5.0 étoiles sur 5 I just love this book 16 novembre 2015
Par Leo Li - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
I just love this book. The writing is beautiful. In a way, I think it is even better than The Memoirs of Hadrian by the same author. The translation by Grace Flick is also excellent.
5.0 étoiles sur 5 Classic Deville 21 juin 2013
Par James Thorpe - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Classic Deville - a No-Brainer -- a must buy for any Deville Fan who appreciates his Latin-Flair to the Rock genre.
4.0 étoiles sur 5 A sad, short novel about the death of romance and the death of the old Europe. Yourcenar is a stunning historical novelist. 5 août 2016
Par jafrank - Publié sur Amazon.com
Format: Broché
Yourcenar can write seemingly anything. Just as in 'Memoirs of Hadrian', her ability to invent voices out of the past and to make them believable and sympathetic is phenomenal. Only people like Umberto Eco and Jonathan Littel write with such staggering attention to the details of the past.

This is a VERY 19th century short novel about one small corner of the Russian Civil War. Yourcenar's narration of the life of a young White Russian solider, his friendships and ultimately tragic love interests, feels like something that could just as easily have been written in 1839 as 1939, when it was published.

It's very heavily narrated in the way that novels from the previous century are, but somehow that anachronism makes it all the more poignant. Yourcenar shows the transition from the old Europe of noblesse oblige and genteel manners to the new Europe of modern warfare and pitiless ideological struggle.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous