Acheter d'occasion
EUR 3,87
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Courchevel (Digipack - Edition Limitée)

5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client

5 neufs à partir de EUR 22,95 5 d'occasion à partir de EUR 3,87
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Florent Marchet


Détails sur le produit

  • CD (11 octobre 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: [Pias] France
  • ASIN : B0041OWCHK
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 7 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 108.385 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Courchevel
  2. L'idole
  3. Benjamin
  4. L'eau de rose
  5. Roissy
  6. La famille kinder
  7. Pourquoi étés-vous si triste ?
  8. La charrette
  9. Narbonne plage
  10. Hors piste
  11. Qui je suis

Descriptions du produit

Description du produit

Précédé par le single « Benjamin », déjà en playlist sur France Inter et Europe 1 en forte rotation, « Courchevel » est le 3ème album studio de Florent Marchet, après Gargilesse (Barclay, 2004) et Rio Baril (Barclay, 2007). Depuis ces deux albums, et avec son projet Frère animal (Verticales/Gallimard, 2008), Florent Marchet n'a pas quitté la scène. Avec Courchevel, Florent Marchet confirme son goût pour le romanesque et les plongées dans les provinces françaises qui lui sont chères. 11 chansons, 11 cartes postales pop, de vrais instantanés comme autant d'invitations au voyage : des pistes de ski à l'Île de ré, en passant par la plage de Narbonne ou encore Roissy. Ce faisant, il livre une véritable galerie de portraits, personnages, qu'on a tous croisés. Peut-être même s'agit-il. de nous. Ironie imparable, émotion cathartique, Florent Marchet interroge le sens des choses et de l'existence ... Ce petit monde, conté à hauteur d'homme, est évidemment le nôtre. Comme tout artiste, Florent Marchet a ses « guides de haute montagne ». Il y a tout d'abord les compositions issues du cinéma mythique des années 60 et 70 (François de Roubaix, Michel Magne ou encore Michel Colombier). Ces génies musicaux, il aime les confronter à ses influences modernes : Phoenix, The XX, The Arcade Fire, Beck, MGMT ou encore Lily Allen. Ayant à coeur de réaliser une synthèse toute personnelle entre cet héritage musical et une contemporanéité foisonnante, il a donc exploré la fibre organique de ses Clavinet, Rhodes, Prophet 5, Philicorda, vieilles boites à rythmes et autre String Machine. Le résultat : un recueil de pop lumineux. Ici les orgues se mêlent aussi bien au piano de prédilection qu'aux cordes folk et aux programmations singulières, non sans laisser une juste place aux cuivres. Collaborations fidèles : on retrouve notamment les musiciens Bertrand Per-rin et François Poggio ainsi qu'Erik Arnaud et Djef Chauffour pour les prises de son. Collaborations inédites : on entendra résonner les rythmiques surprenantes du malien Mamadou Prince Koné, venu tout spécialement au studio Nodiva pour imprimer sur l'album l'écho de ses calebasses, de même que le son des guitares de Remi Alexandre (Syd Matters) et Seb Martel ou encore la voix de Jane Birkin dans un duo très inattendu. Les mixeurs Alf (Air), Julien Delfaud (Phoenix) et Stéphane Prin (Jean- Louis Murat) ont également apporté une couche de neige sur Courchevel.

Critique

Florent Marchet continue son Tour de France imaginaire et, après Gargilesse et Rio Baril, propose un détour par Courchevel, prétexte à une chanson nostalgique et amère.

Florent Marchet cultive le goût pour les histoires sordides (on se souvient du viol en filigrane du « Terrain des sports ») et les mauvais souvenirs. Il cultive également le paradoxe des musiques qui voyagent (« L'Idole »), accolées à des textes prosaïques et plantés dans le quotidien. Cette approche permet aux chansons de trouver une échappatoire et de ne pas sombrer dans le pathétique. Auteur subtil, Florent Marchet est aussi un compositeur et musicien sachant habiller chaque chanson différemment, que ce soit à la guitare ou aux claviers.

Courchevel n'échappe pas à la règle en se montrant comme la troisième réussite de ce chanteur encore trop peu connu, signant pourtant un hit potentiel avec « Benjamin », un très joli duo avec Jane Birkin (« Roissy ») et neuf autres étapes où stationner longtemps, très longtemps. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 7 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Serge le 15 octobre 2010
Format: CD
Après 2 premiers albums réussis on attendait avec impatience le nouveau Marchet. Comme on aurait pu attendre autrefois le nouveau Bashung , Gainsbourg ou Souchon. Car Florent est déjà , malgré sa jeune carrière , un grand artiste. Pas encore reconnu par le grand nombre c'est vrai. Mais dans tout ce maelstrom de chanteurs kleenex issus de la télé poubelle il est tellement difficile de se faire entendre que l'on peut malheureusement passer à côté de vrais artistes . Je ne peux donc que vous conseiller de prêter une oreille à ce nouvel album aussi réussi que les deux précédents . Ce garçon a un sens inné de la mélodie et ce n'est pas un hasard si j'ai cité Souchon ,car par sa façon de chanter et sa façon d'écrire ,l'appartenance est évidente . Même si Florent à sa propre personnalité, car on pourrait aussi lui revendiquer l'influence de la génération précédente ,ceux de "la nouvelle scène française" ,comme Miossec par exemple. Bien sûr les textes ne sont pas forcément roses(il évoque des malheurs ordianaires voir des tragédies plus graves come un accident d'avion) mais l'écriture musicale est toujours réjouissante et l'orchestration parfaite. Alors oui ,après "Gargilesse" et "Rio baril", "Courchevel" nous permet vraiment d'affirmer que Florent Marchet côtoie les sommets .
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Il y a les artistes, quel que soit leur médium, qui vous obligent à venir à eux, et ceux qui font tout pour venir à vous. Marchet est un peu au milieu: les textes sont extrêmement noirs et cinglants, mais il les emballe dans des atours pop des plus enlevés. Après deux disques très réussis, il signe à mon avis son premier chef d'oeuvre, ramassé (34 minutes, 10 chansons et un instrumental), mais d'une homogénéité et d'une efficacité redoutables, avec plus d'une chanson au refrain à vous faire sauter sur votre matelas!
Quel est le point commun entre Florent Marchet et Ric Ocasek, du groupe The Cars ? Ils sont tous les deux incapables de composer des phrases musicales longues, et les leurs font toujours entre cinq et sept notes. Le défaut, c'est que l'on a souvent l'impression en écoutant une mélodie qu'ils l'ont déjà utilisée ailleurs! Mais cela explique aussi la redoutable immédiateté de leurs chansons, particulièrement dans ce "Courchevel" enthousiasmant. Il est loin le temps où les Français étaient incapables de composer des chansons accrocheuses comme celles de la pop anglaise!
Vu l'excellent accueil que le disque reçoit, on peut lui prédire un très grand succès, mérité, mais j'aimerais que les gens jettent aussi une oreille à la nuit des balançoires de Hugo: même contraste entre les paroles terribles (une sériale killeuse commettant des horreurs!) et le soyeux des arrangements, dignes de Prefab Sprout, pas moins ! Pourtant, cet album n'a bénéficié d'aucune couverture médiatique, et c'est scandaleux !
En tout cas, chapeau bas devant la réussite de l'ami Marchet!
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Vu et entendu ce 18 Mars 2011 à l'Olympic à Nantes... L'album est vraiment excellent mais surtout Florent Marchet ne déçoit pas sur scène. Ses mélodies sont amplifiées en concert et ses musiciens sont au diapason! Visiblement il redoutait la scène il y a quelques années et s'est créé un personnage avec un pull Phildar pour mieux l'appréhender: résultat, un décalage très efficace entre un côté adolescent attardé et des paroles souvent graves... Grand merci pour ce très chouette concert Monsieur Marchet.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'attendais avec impatience ce nouvel album de Florent Marchet. Avec l'appréhension d'être déçu, après le magistral Rio Baril. Musique électronique un peu cheap sur pas mal de titres à la première écoute...mais inspirée! Textes et musiques sont excellents, la jolie voix bien mise en avant, les refrains sont accrocheurs. Finalement, un très très bon album. Sans aucune déception, au contraire!!
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?