Acheter d'occasion
EUR 14,99
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Délai de livraison 4-7 jours
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 5,49

Crazy World

4.1 étoiles sur 5 14 commentaires client

1 neuf à partir de EUR 66,66 4 d'occasion à partir de EUR 14,98
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Scorpions


Détails sur le produit

  • Album vinyle (5 novembre 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Island Def Jam
  • ASIN : B00008FKIS
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 110.134 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
5:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
5:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
5:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
5:08
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:33
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Critique

Devenus stars internationales depuis l'énorme succès de « Still Loving You » en 1984, les Allemands de Scorpions mènent désormais une carrière tranquille. La chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989, ramène le groupe a des préoccupations européennes. Enfants de l'après-guerre, ils ont découvert le rock'n'roll grâce aux GI's stationnés en Allemagne. La partition de leur pays les a fait souffrir, comme tout le peuple allemand.

L’événement historique les amène à composer « Wind of Change », ballade basée sur des notes sifflées, exaltant ce changement qui étreint alors toute l'Europe. Maîtres incontestés du slow qui tue, Scorpions fait mouche avec « Wind of Change », mais également avec « Send Me an Angel », autre ballade accrocheuse.

Crazy World respecte l'équilibre des bons albums de Scorpions : les titres lents sont somptueux, les titres rapides sont efficaces. Ici, « Tease Me, Please Me » ou « Kicks After Six » ne dérogent pas à la règle et montrent que Scorpions est capables de hausser le rythme à volonté. Crazy World a le mérite de relancer une carrière un rien somnolente.

Le groupe montre qu'il sait faire évoluer son style, tout en conservant ses fondamentaux. L'équilibre parfait du noyau Schenker/Meine/Jabs, permet des changements fréquents de section rythmique, sans que la cohérence du groupe en pâtisse.

Au fil des ans, Scorpions est devenu de ces groupes que l'on a plaisir à retrouver. Fidèles à eux-mêmes et à leurs fans, malgré quelques albums franchement mauvais, les Allemands tracent un sillon régulier de compositions bien menées où la voix et les guitares sont toujours impeccables.

- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Voodoo TOP 1000 COMMENTATEURS le 18 mai 2013
Format: CD
Si changement dans l'air il y eut en '90, l'année où paru "Crazy World" un album de hard-rock rutilant des Scorpions, ce fut réellement en bien des points.
D'abord avec cette nouvelle décennie (leur troisième), qui est aussi l'avènement du CD (qui verra la durée des disques s'allonger). C'est le premier album à couper les ponts (définitivement) avec Dieter Dierks. Cette fois la production est l'œuvre de Keith Olsen, un producteur renommé qui a déjà bossé avec Whitesnake en 1987. Pour la première fois le groupe fera appel à des professionnels de l'écriture (des bâtisseurs de hits, qui aident de nombreux groupes établis comme Aerosmith et même Bon Jovi), et Jim Vallance apparaît crédité sur sept des onze morceaux. L'ambiance y est (clairement) programmée pour séduire un large public, de toute façon les Scorpions n'effrayent plus personne. Poliçant de plus en plus leurs albums (et même s'ils ont chargé Dierks), ils ne s'écarteront pas tellement du son développé sur leurs dernières productions. Le groupe a conservé ce style permettant de séduire à la fois un public mainstream, mais restant encore fidèle à ce qu'il est à l'origine. Cette production possède cependant un son plus naturel (avec une batterie qui sonne enfin comme celle d'un batteur de hard), et on réentend la basse. Son contenu demeure du hard-rock (mais très calibré et tout en retenue), aux alentours chromés, comme ce "Tease me Please Me" écrit par Matthias Jabs, qui ouvre les portes de ce onzième album.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Scorpions un des plus grand goupe de Hard Rock avec Ac/Dc, revient encore une fois en force avec cet album magistrale et monstrueux.
Absolument rien à dire dans cet album survolté de guitare et de rhytme endiablé, après avoir sortie et enchainé des albums plus au moins excellents, le groupe aborde les années 90' avec brio.
La mega ballade "Wings Of Change", est pour moi encore plus forte que le légendaire "Still Loving You", et que dire de "Tease Me Please Me" ou encore "Don't Believe Her", l'album est excellent de bout en bout, et ne laisse rien au hasard.
Pour moi c'est un des meilleurs albums des années 90' et vont aborder cette décennie avec force et fureur alors que le groupe avait déjas tout ravagé dans les années 80'.
Un groupe culte pour tout fans de Hard Rock!
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS le 19 août 2008
Format: CD
En France particulièrement, quand un album rencontre un succès massif, certains s'empressent de dire que leur groupe s'est vendu, puis d'aussitôt affubler l'objet d'un qualificatif commençant très souvent par la lettre M.

Dans le but (non dissimulé) de s'imposer encore d'avantage aux U.S, Scorpions a donc choisi d'orienter sa musique vers ce que l'on qualifiera de Hard commercial (entendez par là: Hard Rock pour ménagères... Blah blah blah). Alors tant pis pour le Fan de base, sachant que pour rester en course il faut parfois en laisser quelques uns sur le bord de la route... Voilà ce qu'on appellera "les risques du métier".
Et du métier Scorpions en a... Beaucoup. Car en dehors d'une pochette vraiment très moche, les Allemands réussissent là ou beaucoup se sont cassés les dents.
"Crazy World", c'est la rigueur Germanique, alliée à une production typiquement Américaine, le tout dans une presque constante efficacité. Les mélodies ne s'effaçant jamais au profit de la simple énergie d'un Rock certes binaire mais au combien Heavy.
Ce disque est en tout cas le dernier vrai succès du groupe, et il faudra attendre 10 ans avec "Unbreakable" pour que Scorpions face de nouveau parler (de lui) la poudre.

Pour ou contre ce disque, une chose est sûre, SCORPIONS est décidément increvable et incassable. 16/20
2 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Album tournant pour Scorpions marquant la fin de leur longue collaboration avec D.Dierks. Album très homogène tant sur la qualité des chansons que sur la participation de chaque musicien; Hauts le rock et les guitares sur Hit between the eyes !!! Quant au chanteur , il faut savoir que son sex appeal est essentiellement dans sa voix ...et quand il nous a assené Don't believe her , Lust or love , To be with you in heaven et Kicks after six ...on est déjà toutes à lui !!! Et pour la première fois qu' il crée en totalité (textes et musique) il nous sort LA CHANSON DE SA VIE : WIND OF CHANGE ! instantanément reconnaissable et inoubliable grâce à son air sifflé , inspirée par la fin de la la guerre froide puis associée à la chute du mur de Berlin , cette chanson est maintenant devenue un hymne à la paix dans le monde ! Chapeau bas Mister Meine !!!Comme souvent avec Scorpions , on termine en douceur avec la superbe Send me an angel ( longtemps critiquée mais qui montre encore maintenant toute sa beauté lors des concerts )
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?