• Prix conseillé : EUR 23,00
  • Économisez : EUR 14,00 (61%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par ~ Louis-Abraham ~.
EUR 9,00 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 9,40
+ EUR 2,99 (livraison)
Vendu par : ~♥~TIP-TOP~♥­~
Ajouter au panier
EUR 23,00
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Le Cri De L'Ange Broché – 22 août 2012

2.9 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 9,00
EUR 9,00 EUR 1,68

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Lee Campbell resta immobile, les yeux rivés sur le corps nu étalé en travers de l'autel de l'église. La délicate peau blanche de la jeune fille était aussi froide que le marbre qu'il sentait sous ses pieds, et contrastait de façon saisissante avec les blessures rouge vif qui zébraient sa poitrine, et les marques de contusion violettes autour de son cou.
- Allez, Marie, parle-moi, souffla-t-il, avant de se pencher au-dessus d'elle, à la recherche d'hémorragies pétéchiales - en vain. Il s'est donc servi de ses mains, murmura-t-il.
Certaines victimes de strangulation ne présentaient absolument aucun signe de blessure, il pouvait donc s'estimer chanceux que les marques de contusion autour du cou soient visibles - assez prononcées pour indiquer qu'elles étaient la cause de la mort. Il imagina ce à quoi avaient sans doute ressemblé ses dernières minutes. Il savait qu'une pression de cinq kilos pendant dix secondes pouvait causer une perte de conscience, et qu'une pression de treize kilos pendant quatre ou cinq minutes entraînait la mort.
Il observa le bleu insidieux de ses lèvres, la douceur de porcelaine de ses joues mortes. Au moins, il ne s'en est pas pris à son visage. Il avait toujours trouvé étrange que les victimes de strangulation semblent parfois paisibles, comme si tout était désormais derrière elles - toutes les peines de la vie, la souffrance et l'incertitude. Lee ressentit une pointe d'envie, comme un coup de poing au creux de l'estomac, et un signal d'alarme résonna dans son esprit. Il ne pouvait se permettre de s'attarder sur de telles pensées. Il referma la porte de son esprit qui s'ouvrait sur le désir d'être là où se trouvait désormais la fille morte, cette envie d'en finir avec la danse de la vie et ses continuelles épreuves.
Mais, bien sûr, sa mort n'avait rien eu de paisible. Le regard de Lee s'arrêta sur les lettres irrégulières gravées sur son buste nu : Notre Père qui êtes aux deux. Le «o» encerclait son sein gauche comme un halo rouge aux gouttes de sang symétriques sur sa chair pâle. Sans savoir pourquoi, cela lui rappela un hula-hoop rouge et blanc avec lequel jouait sa soeur lorsqu'elle était enfant. L'écriture était saccadée et penchait vers le bas - un boulot fait à la hâte, conclut-il, par un tueur qui ne maîtrisait pas encore très bien cet aspect de sa tâche.
Le sang avait séché et coagulé, formant de petites croûtes cramoisies sur la pâleur de sa peau. Le mot «cieux» était gravé au couteau sur son abdomen, juste au-dessus de la fine couche de poils pubiens. Il y avait peu de sang autour de l'autel, et aucun signe de lutte, ce qui semblait indiquer qu'elle avait été tuée ailleurs.
- Que t'est-il arrivé ? murmura Lee. Qui t'a fait ça ?
Même à l'état de murmure, sa voix résonna, flottant tel un fantôme au milieu des grandes colonnes de pierre de la chapelle. Lee n'était jamais venu sur le campus de l'université de Fordham, dans le Bronx, et il était surpris par la taille de sa chapelle. Néanmoins, Fordham était une école catholique, et le séminaire de la faculté se trouvait juste de l'autre côté de la cour.

Présentation de l'éditeur

"Le corps nu d’une jeune fille est retrouvé sur l’autel de la chapelle d’une université du Bronx. Sur son buste est gravé le premier verset du Notre Père. Lee Campbell – un psychologue devenu profiler – est appelé par la police new-yorkaise pour participer à l’enquête. Malgré ses propres défaillances dues à la disparition inexpliquée de sa sœur, Lee accepte. Il a rapidement le pressentiment que le meurtrier n’en est pas à son premier crime et que d’autres sont en préparation. Son intuition se confirme lorsqu’une nouvelle jeune fille est retrouvée morte dans une église. Sur son corps dénudé, la prière se poursuit... Lee est alors convaincu d’assister à la naissance d’un tueur en série de la pire espèce. Le temps est compté. Une troisième victime vient d’être choisie. Lee doit alors affronter les méandres les plus sombres de l’âme humaine – et son propre passé – pour empêcher que le massacre se poursuive. ".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

4 avril 2013
Format: Broché
3 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
8 mars 2014
Format: Broché

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?