Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. CoopPocheEtoilesContraires Cloud Drive Photos nav_Renewed Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Oasis cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
1
5,0 sur 5 étoiles
Crossed Volume 4 TP
Format: Broché|Modifier
Prix:27,24 €+ Livraison gratuite avec Amazon Prime

100 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 4 mars 2013
Ce tome contient les épisodes 1 à 9 de la série Badlands, soit 2 histoires indépendantes, parues en 2012. Il n'est nul besoin d'avoir lu un autre tome de la série Crossed avant de lire celui-ci. Il est référencé comme étant le tome 4 de la série après (1) Crossed 1, (2) Family values et (3) Psychopath. Pour une raison indéterminée, la série Crossed wish you were here fait l'objet d'une numérotation séparée.

-
Épisodes 1 à 3 "Badlands" (scénario de Garth Ennis, dessins et encrage de Jacen Burrows) - Un groupe de 9 personnes se déplacent en Écosse pour se tenir à l'écart des Crossed (ces zombies brutaux et vicieux). Il y a Mark et Anya (frère et soeur, elle est enceinte et le père est mort), Rob et Alec (2 potes assez bavards), John (un homme solide et stable), Harry (il prétend être le prince Harry), Ricky (un homme avec une formation paramédicale), Pat (un jeune homme de la ville) et Ian. L'histoire est racontée du point de vue d'Ian, par le biais de ses pensées. Il a été contraint d'abandonner Penny (sa femme) aux mains des Crossed. Le groupe croise bientôt le chemin d'un groupe de Crossed et le terme de la grossesse d'Anya approche.

Après le premier tome, Garth Ennis avait promis qu'il ne reviendrait à cet univers envahis de zombies dégénérés qu'à condition d'avoir une nouvelle histoire à raconter. C'est la raison pour laquelle il avait laissé d'autres créateurs inventer leurs propres histoires dans ce monde ravagé. Avec cette histoire, il passe de scènes paisibles dans la nature écossaise, à des scènes de massacres immondes. Jacen Burrows s'est fortement amélioré en tant que dessinateur et il bénéficie d'un excellent metteur en couleurs nommé Juanmar. Ce dernier complète les dessins en apportant des textures léchées et des couleurs réalistes subtilement nuancées. À ce titre la séquence d'ouverture avec l'eau de la rivière donne l'impression au lecteur de pouvoir plonger la main dans cette onde pure et fraîche. Comme à son habitude, Burrows n'éprouve aucun scrupule, ni aucune difficulté à représenter les actes les plus abjects, les plus immondes de manière pragmatique et détaillée, sans en rajouter. Le lecteur a donc l'impression de marcher aux cotés de ce groupe de survivants que ce soit sur des collines verdoyantes, ou des plaines enneigées.

Au fil du monologue intérieur d'Ian, le lecteur découvre un individu normal, presque banal, contraint de s'adapter pour survivre. Ian est un individu pragmatique très doué pour déterminer les options dans chaque situation et trouver celle qui lui assure la meilleure chance de survie. Les barbaries commises par les crossed n'ont pas pour fonction de racoler et d'en appeler aux pires instincts du lecteur, mais de rappeler sans espoir d'échappatoire l'annihilation de la société et la forte probabilité d'une fin atroce et brutale. Face à ce constat, Ian incarne le pragmatisme ordinaire, sans sentimentalisme, mais sans cynisme. Ennis s'attache à faire ressentir au lecteur ce que peut être l'adaptation psychologique de cet homme. Le résultat est rationnel, plein de bon sens, et pourtant insoutenable et d'une noirceur sans fond. Malgré la brièveté du récit, Ennis réussit à impliquer son lecteur jusqu'au malaise, pour d'autres motifs que les actes des crossed. 5 étoiles.

-
Épisodes 4 à 9 "Homo superior" (scénario de Jamie Delano, dessins et encrage de Leandro Rizzo) - L'action se situe dans les Everglades (en Floride). Greg se déplace en vélo vers une destination mal définie quand il aperçoit une jeune femme au loin. Il tombe dans le piège qu'elle lui a tendu, elle le ligote et l'interroge comme un prisonnier de guerre. Elle s'appelle Steve et était un soldat ayant connu le combat et la vie en caserne. Dans le même secteur se trouve un camp retranché occupé par une poignée de bouseux (rednecks) très portés sur les armes à feu et la défonce (ils ont installé un petit laboratoire pour fabriquer leur dope). Leon (un jeune homme) va devoir quitter l'abri de ce camp et il va croiser la route de Steve et Greg. Ashley et Ashlynne sont soeurs jumelles et elles ont fuit la ville proche à bord de 2 canoës kayak, avec des armes à feu. Elles se déplacent en veillant l'une sur l'autre, 2 gosses de riches dont le père avait des penchants incestueux. Elles aussi vont rejoindre Greg et Steve.

Leandro Rizzo a un style qui ressemble fortement à celui de Burrows en un peu moins léger, et un peu plus racoleur. Il dessine avec la même franchise que Burrows les atrocités les plus immondes, et le scénario embrasse pleinement les caractéristiques les plus sadiques des crossed. À nouveau les images sont parfois insoutenables et l'histoire est à réserver à un lectorat comprenant bien la nature de l'histoire, et consentant.

Le début de l'histoire déconcerte parce que Delano (surtout connu pour ses histoires de John Constantine, par exemple Hellblazer Vol 1 ou Pandemonium) semble se contenter d'accumuler les personnages stéréotypés (un individu uniquement préoccupé de lui-même, une ex-soldat en parfaite forme physique, portée sur les armes à feu, avec un penchant prononcé pour la violence malsaine, 2 jeunes écervelées habiles avec une arme à feu, avec une relation flirtant avec l'inceste, un jeune homme dépourvu de toute inhibition uniquement préoccupé par la défonce et la possibilité de tirer un coup. Ça fait quand même beaucoup de clichés. Petit à petit, le lecteur se rend compte que cette histoire est l'occasion pour Delano de ridiculiser tous ces clichés, de massacrer ces impostures de personnages, en les confrontant aux monstruosités des crossed, à leur inéluctabilité immonde, en poussant la logique de ces caricatures jusqu'au bout, avec une résolution d'une noirceur terrifiante. Delano s'est approprié les spécificités de ces zombies pour narrer un récit à la fois parodique et premier degré sans pitié. À nouveau les atrocités commises par les crossed dépassent l'entendement et les comportements des individus exposent au grand jour les imperfections flagrantes de l'être humain. 5 étoiles.

-
Ce recueil comprend 2 histoires complètes indépendantes, reflétant la personnalité de leurs scénaristes respectifs. Elles sont toutes les 2 à réserver à un public averti et consentant, avec des horreurs aussi graphiques, que psychologiques. David Lapham et David Hine écrivent chacun une histoire dans le tome suivant Crossed 5.
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus


Les client ont également visualisé ces articles

Crossed Volume 1
20,83 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici