Acheter d'occasion
EUR 3,89
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Cul-de-sac Poche – 18 mai 2006

4.3 étoiles sur 5 132 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01
Poche, 18 mai 2006
EUR 3,89

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

" Remarquable ! " ; " Drôle et terrifiant " ; " Impeccablement construit, j'ai adoré. "... Autant de propos de lecteurs entendus après la découverte de ce premier roman ou comment réussir du premier coup un véritable exploit et devenir du jour au lendemain le créateur de l'un des meilleurs romans noirs de l'histoire du genre. Ni plus, ni moins. Ce récit d'un voyage au paradis des grands espaces australiens qui vire au cauchemar éveillé est un petit bijou. Nick, héros bien malgré lui de ce thriller féroce, n'avait rien contre ce pays avant d'écraser un kangourou par une nuit sans lune. Sa rencontre avec la jeune et robuste Angie va le mener en plein cœur du bush. Au milieu de nulle part. Au sein d'un clan d'allumés coupés du monde, sans aucune route pour quitter ce traquenard. Nick, désormais, n'aura qu'une seule obsession : comprendre ce qu'il fait là et sauver sa peau. Fuir alors que toute la communauté le surveille...

Quatrième de couverture

Je n'avais rien contre l'Australie avant d'écraser un kangourou par une nuit sans lune et de rencontrer Angie sur une plage ensoleillée. Douce, chaude, Angie. Un vrai rêve pour le voyageur fatigué. C'est quand j'ai su que je l'avais épousée que les choses se sont gâtées, vraiment gâtées jusqu'au cauchemar. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Roxane le 28 janvier 2003
Format: Poche
J'ai découvert Douglas Kennedy en lisant "L'homme qui voulait vivre sa vie", dévoré en une longue soirée haletante. J'attendais le même plaisir de "Cul de Sac" en m'apprêtant cependant à toutes les indulgences que l'on doit à un premier roman. J'ai été sciée : par la maîtrise de la narration, l'humour décapant, la férocité de la contre-satire (l'homme battu victime de violences conjugales) - bref par la légèreté et la noirceur conjointes de ce série noire très enlevé !
Une vraie réussite, un vrai écrivain.
Remarque sur ce commentaire 54 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
En abordant cet ouvrage, je m'attendais à un roman plan-plan avec des péripéties qu'on aime à trouver prévisibles, bref: à un texte conçu pour plaire au plus grand nombre, un best-seller calibré. Quelle ne fut pas ma surprise de trouver ici une série noire jubilatoire, dans la plus grande tradition du genre: rythme d'enfer, un certain humour noir, et des situations invraisemblables. Concrètement, ce roman propose à son lecteur de la castagne, des amours contrariées à grands coups de poing, et pas mal d'aventure. Et comme ça se passe dans les contrées les plus reculées de l'Australie, chaque lecteur trouvera ici son content de kangourous. Mais attention: après "Cul-de-sac", plus jamais vous ne mangerez vos steaks de kangourou de la même façon qu'avant...
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 10 novembre 2003
Format: Poche
Habituellement , ce sont plutôt les femmes qui sont enfermées , exploitées ,dominées . Dans ce roman , le héros , un homme, n'a plus son libre arbitre et subit les évènements :marié de force il est retenu prisonnier par sa femme dans un lieu complétement paumé au milieu de nul part .L'histoire est très bien bâtie , chargée de suspens et tout à fait crédible .
A dévorer sans modération.
Remarque sur ce commentaire 27 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 15 octobre 2002
Format: Poche
Premier roman de Douglas Kennedy, Cul de sac est aux antipodes de "l'homme qui voulait vivre sa vie" et des "désarrois de Ned Allen". On y retrouve les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur; une intrigue parfaite, la force du destin, une humanité dans la conduite du héros face à des évènements exceptionnels. C'est un polar halletant que l'on dévore en trois jours. Heureusement que le nouveau roman "Rien ne va plus" vient de sortir. Difficile de trouver un auteur plus captivant.
Remarque sur ce commentaire 34 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Quand on commence à lire ce roman, je peux vous assurer qu'on dévore chacune des pages, tant le style littéraire est agréable et le suspense prenant!

On se prend immédiatement d'affection pour ce pauvre yankee peaumé dans cet immense pays qu'est l'Australie, qui n'a rien demandé à personne, et qui se retrouve embarqué dans la pire des galères possibles...

L'Australie nous est décrite à travers les yeux de ce touriste américain, le tout dans un mélange d'humour et de réalisme aussi efficace, sinon plus, qu'un guide touristique. Ces immenses déserts, ce bush impénétrable, cette chaleur omniprésente, ces villes miteuses et sa population haute en couleurs...

Et puis il y a ce suspense digne d'un survival au cinéma, qui nous prend aux tripes et qui ne nous lâche plus jusqu'à un final boulversant et qui marque... Après ça, vous ne verrez plus l'Australie de la même façon... Un must!!!
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Comme bien des lecteurs Douglas Kennedy , ce n'est pas par Cul de Sac que j'ai commencé mon immersion dans le trés prenant monde de l'écriture de Douglas Kennedy. Cul de sac est un roman incontournable dans le style Thriller et tient en haleine de la première à la dernière page, ce qui n'est pas la loi du genre. Oppressant tout simplement, rien n'est gagné dans ce roman et pendant la lecture de cette oeuvre le lecteur hésite à savoir si le pire est passé ou à venir.Je le recommande aux amateurs du genre.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Un des 1er roman de Douglas Kennedy et il est bien dommage qu'il n'ait pas continué dans cette veine.

On sent un manque d'expérience dans l'écriture mais hormis la fin qui est un peu baclée, l'histoire est bien menée et pas si extravagante pour qui connait un peu l'intérieur de L'Australie.

Les personnages sont à mourir de rire et c'est à lire avec beaucoup de recul;

A recommander à toux ceux qui rêvent d'une herbe plus verte ailleurs.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Une agréable découverte qui m'a donné envie de poursuivre avec d'autres livres de Douglas Kennedy et je n'ai pas regretté!
Cependant, CUL DE SAC reste mon préféré. C'est drôle à souhait, enfin au début, la relation qui se noue entre le héros et la jeune femme, cette jeune femme débordante d'amour, si l'on peut dire (rires).
Puis on tombe dans l'horreur et on se "décrispe" mais pas complètement car la fin peut encore apporter des surprises...
J'ai apprécié ce livre par sa grande originalité, pour son humour, aussi pour son regard sur les Américains, sur une société (cette fois-ci je parle du village australien) vivant en autarcie, ayant des règles strictes mais qui finalement sont facilement outrepassées par ses dirigeants (ce qui est souvent le cas!!!). Le livre m'a rendu curieuse aussi, je suis allée consulter des cartes sur l'Australie.
Et puis, si après tout cela, vous ne rêvez pas de kangourous, donnez-moi l'adresse d'un bon restaurant parisien où je pourrais goûter cette viande certainement fort délicieuse !
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?