EUR 29,95 + EUR 66,00 Livraison
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 6 à 10 jours.
Expédié et vendu par Les Livres du Château.
EUR 29,95 + EUR 66,00 Livraison
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Débuter la peinture chinoise : La peinture des oiseaux et fleurs Broché – 14 février 2008

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 29,95
EUR 29,95 EUR 29,00

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Il est normal qu'un artiste s'intéressant au genre des «oiseaux et fleurs» cherche à en apprendre les techniques, mais celles-ci ont-elles un intérêt pour celui qui ne veut pas se spécialiser dans ce genre de peinture ? La réponse est oui.

Une belle forme plutôt qu'une forme fidèle

L'artiste cherche à ce que les formes qu'il peint soient à la fois belles et fidèles à la nature, mais cela n'est pas toujours possible. «La fidélité exacte à la nature» ne garantit pas une belle forme. La «fidélité» n'est pas toujours belle, et la «beauté» n'est pas toujours fidèle. Une forme décrite fidèlement ressemble exactement à l'objet ou à la personne réels ; une belle forme respecte certains principes esthétiques.

Dans les années 1950 et 1960, les artistes chinois croyant au réalisme socialiste dénoncèrent le «formalisme» dans les arts. Dessiner et peindre d'après nature était alors glorifié, et la copie d'oeuvres anciennes reléguée au second plan. Certains artistes crurent qu'il suffisait que les formes soient exactes pour qu'un portrait soit réussi. Mais il est des principes esthétiques qui gouvernent la beauté des formes. Celle-ci est depuis toujours l'objectif des activités artistiques. En 847, dans ses Annales des peintres célèbres des dynasties successives (Lidai Minghua Ji), l'historien de l'art Zhang Yanyuan stigmatise l'immaturité de la peinture de paysages : «Les pics rocheux... sont présentés sous forme de bras ou de doigts écartés.» Les Enseignements du jardin grand comme un grain de moutarde (1679-1701) établissent comment peindre une orchidée : «... les cinq pétales [d'une orchidée] ne doivent pas ressembler à la paume plate [d'une main], mais plutôt à des doigts, certains étendus et d'autres inclinés.» Pour les artistes de la Chine ancienne qui avaient élaboré ce principe des belles formes, les lignes droites presque parallèles n'étaient pas appropriées. Bien sûr, dans la réalité, les pétales d'une orchidée peuvent être plats comme la paume de la main, mais les artistes chinois évitent de les représenter ainsi parce que cette forme n'est pas belle.
Les artistes chinois ont mis leur expérience en commun et élaboré en formules les meilleurs principes esthétiques. La peinture des «oiseaux et fleurs» regroupe la plupart de ces concepts descriptifs.

L'étudiant maîtrisera certaines approches des belles formes, sans avoir à se plonger dans des théories compliquées, en copiant les méthodes de peinture à partir des livres. Et quand il les possédera intuitivement, il pourra les appliquer à d'autres genres picturaux. D'où l'intérêt d'apprendre la peinture des «oiseaux et fleurs» - un artiste apprend à peindre des belles formes avant de peindre le monde réel. Un système d'éducation semblable existe en Occident, où les écoles d'art enseignent aux étudiants à dessiner ce qu'ils ne voient pas.

Présentation de l'éditeur

La peinture chinoise des «oiseaux et fleurs» est un genre indépendant aux valeurs esthétiques particulières. Il est important car il peut servir de base pour étudier la composition, le maniement du pinceau et l'emploi de l'encre. Il réunit en effet les éléments nécessaires à la création de tous les genres de la peinture chinoise. Ce livre à la fois théorique et pratique explique pas à pas comment peindre les «oiseaux et fleurs». Il présente 250 illustrations en couleurs et une brève histoire de ce genre dans la peinture chinoise.

Les autres titres :
La peinture de paysages
La peinture de personnages

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

25 juillet 2009
Format: Broché
Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?