Acheter d'occasion
EUR 0,01
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dégraissez-moi ça ! Poche – 5 février 2004

Rentrée Littéraire 2017 : Découvrez toutes les nouveautés
4.0 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 2,90 EUR 0,01

Livre de poche, nouveautés poche Livre de poche, nouveautés poche


Boutique 10/18
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Amazon.fr

Comment noyer les quartiers chics de Los Angeles sous les ordures, comment organiser des émeutes, comment rentrer illégalement sur le territoire des Etats-Unis... voilà le programme délirant du livre de Michael Moore, ex-ouvrier chez General Motors devenu depuis réalisateur, écrivain, acteur, journaliste et... critique acerbe des Etats-Unis. A grand renfort de chiffres, de statistiques et de témoignages et avec un réalisme à toute épreuve, Michael Moore revisite la réussite capitaliste américaine et donne la parole aux laissés pour compte : les petits rarement pris en compte dans les considérations économiques de ce pays, emblème de la réussite et du pouvoir mondial financier. Hommes d'affaires, industriels, politiciens, nul n'est épargné par l'humour acerbe de Moore. On rit (parfois jaune) devant les scandales, les abus dénoncés par un homme qui ne laisse rien passer à son gouvernement et le système dont il dépend. Par amour des Etats-Unis sans doute. Par esprit humaniste et civique, sûrement.

On doit aussi à Michael Moore les films Roger et Moi et The Big One, documentaire construit à partir de la tournée de promotion de ce livre que Moore a effectué à travers les Etats-Unis, ayant remporté un grand succès auprès du public français. "Ne laissez pas la France ressembler au pays injuste et perfide que sont devenus les Etats-Unis"... même dans ses excès, la force de Michael Moore reste intacte, comme un appel à la vigilance internationale. --Marine Segalen --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Revue de presse

Mondialisation : l'Amérique du non et la France du oui
Depuis l'échec de la conférence de Seattle, il y a quelques mois, les discours dénonçant la mondialisation et le libéralisme ont pris une ampleur inattendue. Le livre de José Bové fait un tabac (voir page 72), et celui de l'Américain Michael Moore est sans doute promis à un bel avenir. La version française démarre sur le rappel de l'affaire Michelin (fin 1999, Michelin décrétait 7 500 suppressions d'emplois juste après avoir annoncé des profits record), suivi de cette mise en garde de l'auteur : " Ne laissez pas la France ressembler au pays injuste et perfide que sont devenus les Etats-Unis. "
Le ton est donné : cet ancien ouvrier licencié va tirer à boulets rouges sur le modèle américain. Michael Moore s'était déjà fait connaître avec deux films documentaires : dans Roger et moi (1989), il racontait comment General Motors - son ancien employeur - avait licencié 30 000 personnes tout en annonçant des profits colossaux ; dans The Big One (1999), il mettait le doigt sur les inégalités américaines. Il récidive ici en dénonçant tous " les poids lourds du big business ", qui licencient à tour de bras. Iconoclaste, excessif, le livre est surtout plein d'humour... ce qui renforce son impact.

Il évite en effet de tomber dans des grands discours moralisateurs ou idéologiques qui sont souvent le travers des militants pro ou antimondialisation. Le débat est particulièrement caricatural et abscons en France, relève Thierry de Montbrial dans un essai intéressant. Il n'y a que les Français pour s'enflammer à ce point pour les vertus du marché sans frontières, ou au contraire contre " l'horreur économique ". Ces deux discours ne sont qu'illusions, estime le directeur de l'Ifri : ce sont deux pensées uniques, deux visions sectaires qui nous enferment dans un univers géographique et intellectuel dépassé. L'auteur appelle les Français à mûrir un peu pour comprendre que la mondialisation crée des richesses, que libéralisme ne signifie pas laisser-faire, que l'on peut aussi réguler sans bloquer, et réformer l'Etat sans le sacrifier. --Laurence Ville-- -- L'Expansion --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 5 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 4 juillet 2004
Format: Poche
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juillet 2004
Format: Poche
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 février 2004
Format: Broché
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2004
Format: Poche
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 7 mai 2004
Format: Poche
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?