Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

DEATH DEALER T02 : LES SEIGNEURS DE LA RUINE Broché – 15 mai 2013

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 24,99

Fête des Mères Fête des Mères


Boutique Panini
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Biographie de l'auteur

Frank Frazetta, illustrateur mythique, a inspiré des générations de dessinateurs. son oeuvre est désormais au panthéon de la fantasy.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
Nous voilà de nouveau plongés dans les aventures trépidantes du Death Dealer, on suit le chemin taillé pour nous à la hache par Gath. Toujours pas de surprises dans ce tome. En espérait-t-on vraiment ?

Les aventures de Gath de Baal se poursuivent sur le même synoptique, quoique plus classique, on retrouve les mêmes ingrédients que dans le tome précédent : la violence, personnages féminins fortement bien gâtes par la nature... En bref, la fantasy brute des années 70's avec sa violence et son érotisme, une magie pernicieuse et une intrigue des plus simples, à savoir des combats, toujours plus de combats.

De la bonne vieille Sword and Sorcery comme on l'aime , avec Frank Frazetta, on revient aux sources même du genre car il était l’Illustrateur de fantasy par excellence et sans lui, peut être, il n'y aurait pas de fantasy aujourd'hui ! Avec Gath de Baal, James Sylke nous ramène à cette période, où les auteurs ne se posaient pas de question, ils nous offraient de la fantasy brute de décoffrage certes, mais très visuelle, des images faites pour le grand écran. Avec Conan, le Death Dealer est un personnage phare du genre, une époque où les Role playing Games n'existaient pas ! Une époque où l'on se réunissait autour d'une table pour assouvir notre passion ! Une époque moins individualiste, plus conviviale !

Le personnage de Gath me fascine toujours autant. Aux prises avec le heaume maudit, il a de plus en plus de mal à le contrôler. Plus sombre, plus bestial et plus imposant que dans le premier tome, il n'en reste pas moins très charismatique et attachant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus