Acheter d'occasion
EUR 2,64
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dance in the Vampire Bund Vol.1 Tankobon broché – 10 novembre 2010

5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Tankobon broché
EUR 7,99 EUR 2,64

Boutique Manga Boutique Manga


Boutique Delcourt et Soleil
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Revue de presse

Avec une campagne publicitaire assez imposante en partenariat avec les éditions Dybex qui détiennent les droits de la version animée, on peut dire que les éditions Tonkam portent beaucoup d'espoir sur Dance in the Vampire Bund, le tout nouveau manga de leur récente collection Young, qui nous arrive donc enfin en France, d'ores et déjà auréolé d'une certaine réputation.

Akira est en apparence un lycéen comme les autres: connaissant un certain succès avec les filles, ayant des amis de son âge... Et pourtant, il n'en est rien. Le jour de ses 17 ans, son père lui présente celle qu'il devra désormais protéger en usant de ses capacités d'héritier du clan de la terre: Mina Tepes, une petite fille... Une fillette, vraiment ? Ne vous fiez pas aux apparences, car derrière ce physique enfantin se cache en réalité une entité millénaire qui n'est autre que la reine du peuple vampire, régnant sur le monde des ténèbres en secret.
Mais voilà, Mina est aujourd'hui décidée à bouleverser le statut de son peuple, qui est jusqu'à présent resté caché. Grâce à une fortune accumulée depuis des millénaires, Mina comble la dette nationale du Japon, en échange de quoi elle réclame la création, dans la baie de Tokyo, d'une zone insulaire indépendante où les siens pourront vivre au grand jour et en toute liberté. Cette zone, surnommée le Bund, finit par voir le jour, et les vampires du monde entier commencent à s'y rendre.
C'est dans ce contexte qu'Akira doit commencer son rôle de protecteur de Mina. Car bien que les vampires, de manière générale, ne semblent pas spécialement menaçants envers les humains, tout le monde ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée de vampires au sein de la baie de Tokyo... Et ce, aussi bien côté humain que côté vampire !

Les choses démarrent vite dans Vampire Bund, puisqu'il ne faudra attendre que quelques pages avant de voir Akira entrer sous les ordres de Mina. Ici, pas question de s'attarder sur la vie lycéenne, humaine, d'Akira, mais gageons que ce sera le cas par la suite.
Pour le moment, le mangaka Nozomu Tamaki choisit de planter assez vite et bien le décor, et si les différents rebondissements de ce tome n'ont encore rien de particulièrement frappants puisqu'ils se contentent de présenter les principaux personnages et de mettre en place les éléments de base précisés dans le synopsis, le tout s'avère très rythmé et, surtout, porté par une ambiance et un style très prometteurs.

En effet, derrière l'introduction des éléments de base, de nombreux éléments sont là pour apporter une ambiance unique, notamment en ce qui concerne la relation entre Akira et Mina, une relation qui ne date pas d'hier, puisque quand il était petit, notre héros avait déjà rencontré la reine des vampires, était tombé sous son charme et lui avait dès lors juré fidélité. Aujourd'hui, lui a grandi, mais pas elle, ou, du moins, pas physiquement. A partir de là, la relation assez ambiguë et imprécise entre Akira et Mina ne cesse d'intriguer le lecteur, d'autant que l'auteur joue beaucoup sur le caractère en plusieurs temps de la demoiselle, assumant par moments son statut de reine des vampires avec une prestance sans égal, montrant à d'autres des pulsions de sauvagerie et de domination assez inquiétants, et ayant régulièrement des réactions de petite fille assez adorables, réactions qui pourraient bien confiner à une forme de manipulation. L'ambiguïté est d'autant plus de mise que Tamaki joue volontiers la carte du fan-service autour de cette héroïne à l'apparence de gamine, par exemple en la montrant nue ou en usant de la ficelle du sous-entendu. Autant cet aspect pourra choquer les plus prudes, qu'il sera susceptible de convaincre les autres, car il faut signaler ici que le fan-service n'est en rien gratuit. Mina a parfaitement conscience de sa façon d'être dans ces moments, joue volontiers dessus et n'en apparaît que plus difficile à cerner, et, de plus, tout ceci contribue volontiers à un apport dans le récit d'une atmosphère résolument sulfureuse. Notons que si les plus prudes arrivent à passer les deux premiers chapitres, le reste du tome ne devrait pas leur poser de problème au niveau de ce fan-service, les 70 premières pages restant les plus osées.
Cet aspect sulfureux, on le ressent tout au long de la lecture, à travers les différents rebondissements, mais aussi au détour des quelques éléments de présentation du mode de vie des vampires, assez ténébreux, décadent, désenchanté, baignant volontiers dans une ambiance nihiliste rappelant par certains égards Hellsing. On notera, par exemple, le passage où Akira surprend des vampires en train de s'exploser la tête à la roulette russe en rigolant de bon coeur, sachant pertinemment qu'ils n'en mourront pas.

A côté de cela, d'autres éléments sont là pour laisser entrevoir un scénario qui devrait gagner en complexité par la suite. Ainsi, les enjeux politiques de la situation sont régulièrement évoqués, et, en extrapolant un peu, on peut même se demander si l'on ne pourrait pas voir, à travers le mouvement de masse du peuple vampire qui immigre dans la baie de Tokyo, un abord de ce que peut connaître notre humanité dans la réalité. Par ailleurs, le fait que les ennemis de Mina se dressent aussi bien chez les humains que chez ses compatriotes vampires laisse présager une suite un minimum complexe, et l'on a bon espoir de voir le background autour du peuple vampire encore approfondi autour des différentes factions, comme peut le laisser supposer, dans ce premier tome, le passage avec les "sans crocs", vampires s'étant arraché les canines pour signifier leur volonté de ne pas boire de sang humain.

Visuellement, on peut déjà dire que Nozomu Tamaki possède indéniablement un style qui lui est propre, et qui, s'il possède encore quelques grosses inégalités par moments, notamment au niveau des proportions des personnages, devrait rapidement trouver totalement ses marques. Le trait est appuyé, sombre et dégage une ambiance assez incisive, les visages sont expressifs et dégagent souvent quelque chose d'assez malsain, un peu à la manière de ce que peut faire un auteur comme Kei Sanbe, les visages vampiriques sont réussis lorsqu'ils s'expriment totalement, et les décors sont bien présents. Globalement, l'ensemble ne manque pas de détails, notamment au niveau des personnages et de leurs vêtements, Mina en tête. On notera également que le fan-service ne s'arrête pas au personnage de Mina, loin de là, mais reste bien intégré et jamais insistant. Du côté de la mise en scène et du découpage, nous avons droit à quelque chose de fluide et de résolument dynamique, ce qui se ressent bien lors des quelques scènes d'action.

Au final, ce premier volume de Dance in the Vampire Bund se dresse comme une bonne surprise dans le genre. Le titre se fait volontairement très sulfureux par bien des aspects dont certains ne plairont clairement pas à tout le monde, le scénario ne demande qu'à se complexifier, et la plupart des personnages en jettent (à vrai dire, la principale exception de ce côté-là est Akira, notre héros, qui reste volontaire mais pour l'instant assez basique, mais tout laisse penser que cet état de fait changera vite). Une nouveauté à suivre de près, pour voir si elle confirmera pleinement tout son potentiel.

Du côté de l'édition, Tonkam rend une copie globalement correcte. Le papier est de bonne qualité, et l'impression correcte, même si l'on a l'impression que le rendu du noir est parfois trop insistant. Côté traduction, l'ensemble ne souffre pas de défauts majeurs, mais l'on notera quelques tournures de phrase assez étranges ou poussives. Enfin, certaines notes de traduction sont pertinentes, d'autres vraiment étranges (en venir à expliquer en notes de traduction des expressions françaises, comme c'est le cas ici pour "dont acte", a quelque chose d'assez inquiétant quant à l'avenir de notre langue). Au final, rien de vraiment impeccable dans cette version française, mais rien non plus qui n'empêche de prendre du plaisir pendant la lecture.


koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur

Après des millénaires de clandestinité, Mina Tepes, la dirigeante du peuple vampire décide de révéler au grand jour son existence. Usant de la fortune accumulée par son clan, elle comble la dette nationale du Japon en échange de la création d'une zone indépendante où les vampires pourront vivre entre eux. Pourtant, ce changement n'est pas au goût de tout le monde et rapidement des opposants apparaissent... des deux côtés !

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 2 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

13 mars 2013
Format: Tankobon broché|Achat vérifié
29 juillet 2016
Format: Tankobon broché

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?