EUR 25,40
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Dans la prison a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Dans la prison Broché – 1 février 2005


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,40
EUR 25,40 EUR 19,80
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Boutique Manga Boutique Manga


Nouveautés Mangas
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Revue de presse

Plus connu pour ses contes folkloriques et mystiques, Kazuichi Hanawa nous a également offert des oeuvre autrement plus rélaistes et terre à terre. C'est le cas de Dans la prison, où l'auteur nous décrit pendant 230 pages les trois années qu'il a passées dans une prison de l’île nord d’Hokkaidô à partir de fin 1994 pour détention illégale d’arme à feu.

S'il est présenté comme une critique du système carcéral nippon, ce récit ne s'emporte jamais dans un registre dénonciateur, et préfère se focaliser sur la description du quotidien. De ce fait, l'oeuvre, fortement apparentée au gekiga, a de quoi décontenancer au premier abord. La première approche est difficile, car on ne sait pas trop sur quel pied danser, on ne s'attendait pas à un récit de ce type, où chaque élément de la vie carcérale est décrit avec moult précisions : les repas, les vêtements, le rangement des cellules, la vie en cellule individuelle puis en cellule collective, la présentation d'autres détenus parfois bien marqués (le fils à papa, le lèche-bottes...). L'auteur se veut très descriptif, enchaîne jusqu'aux moindres petits détails (les poils retrouvés par terre, par exemple), si bien qu'au bout d'un moment, après s'être habitué à ce parti pris ultra-descriptif, on aurait l'impression d'avoir vécu les choses avec lui, s'il ne se montrait pas autant capable de prendre lui-même du recul, de la distance.

Ainsi, tout y passe : les conditions de vie, les activités, la vie en communauté dans cette prison... Et étrangement, le ton reste toujours très calme, au point de paraître totalement neutre. Kazuichi Hanawa joue plutôt l'humilité, ce qui est conforté par un style graphique où il ne se met pas du tout en valeur, où il apparaît assez écrasé... Comme étouffé par la vie carcérale, peut-être ?
Pourtant, on se rend finalement compte que le ton adopté par le mangaka est sans doute le plus intelligent qui soit : en apparence neutre, le récit, de par ses nombreuses description, son compte-rendu ultra-détaillé de la vie carcérale, finit par faire ressortir le plus naturellement du monde l'autoritarisme du système carcéral nippon, à la règlementation extrêmement stricte au point d'être ridicule. Et quand viennent pointer au-dessus de cela des pointes d'ironie difficilement perceptibles au premier abord (quand le mangaka dit se réjouir de sa situation, par exemple), on se retrouve avec un récit d'une rare subtilité. Une subtilité bien cachée sous des atours plus austères, que ce soit dans ce ton ultra descriptif ou ce graphisme à vocation réaliste.

Dans la prison est donc une oeuvre tout d'abord difficile à appréhender, puis qui finit par révéler ses subtilités au lecteur attentif qui se sera laisser porter par cette immersion minutieuse dans un système carcéral nippon vivement critiqué sans qu'il n'en paraisse.

Côté édition, Ego comme X offre un travail de bonne facture : la traduction est très bonne, le papier épais et clair. Seules les notes de traduction pourraient en décourager chacun puisqu'elles sont toutes regroupées en fin de volume.


Koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Kazuichi Hanawa est un héritier direct de Yoshiharu Tsuge (L’homme sans talent), père de la bande dessinée alternative japonaise, soumettant logiquement ses premiers récits à la légendaire revue Garo. Si Akai Yoru (La nuit rouge) ou Niku Yashiki (La maison de chair) peuvent être rattachés au style ero-guro ("érotique-grotesque"). Hanawa change par la suite de style, évoquant l’ère Heian (794-1185) dans des récits pétris de culture bouddhique, à l’instar de Nue : Shinkonjaku monogatari ("Chimères : histoires du passé et du présent"). Tensui - L’eau céleste lui attire la sympathie du grand public, mais est interrompu en 1995 lorsque Hanawa est incarcéré pour possession d’armes à feu – son Violon d’Ingres. De cette expérience, il tire un récit autobiographique : "Dans la prison".

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?