• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Danse macabre au Moulin-R... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Danse macabre au Moulin-Rouge Broché – 15 novembre 2007

Découvrez en premier les 10 livres les plus attendus du moment, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,30
EUR 17,10 EUR 6,25
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Décembre 1895

La nuit était tombée sur Montmartre, recouvrant de son ombre le boulevard Rochechouart qu'arpentaient déjà les filles en quête de clients, les souteneurs surveillant leur troupeau et les voyous guettant quelque bourgeois imprudemment aventuré, loin des beaux quartiers, vers le terre-plein où rôdaient, prêtes à s'affronter, les bandes rivales des barrières, couteaux au fond des poches.
Même obscurité sur le haut de la Butte, où les rares becs de gaz dispensaient leur avare lumière. Celui de la rue Saint-Vincent avait eu depuis longtemps sa vitre cassée par les gamins du quartier, et personne n'avait songé à la remplacer : à quoi bon ? Son sort aurait été le même.
C'est à sa faible lueur qu'on découvrait de temps en temps, le long des grilles du vieux cimetière, une nouvelle victime, comme si les assassins pensaient pouvoir y accomplir plus facilement leur forfait. C'était le plus souvent une «pierreuse» récalcitrante «punie à mort» par son jules, mais parfois aussi une jeune innocente comme Blanche, la petite ouvrière, éventrée par son amant, et qu'avec Bruant pleura tout le quartier.

Quand ils l'ont couchée sur la planche
Elle était si blanche
Même qu'en l'ensev'lissant
Les croque-morts disaient qu'la pauvre gosse
Etait claquée l'jour de sa noce
Rue Saint-Vincent.

Aussi peu de gens se risquaient-ils, passé dix heures du soir, dans cette partie de la Butte dont les habitants se terraient derrière leurs volets fermés, et où les rapins ne regagnaient qu'en groupe leurs petites chambres d'artistes. Quant à cette zone de non-droit qu'était le maquis, refuge de toute une faune vivant dans les masures et baraques accumulées dans les terrains vagues, il eût été suicidaire de s'en approcher la nuit venue. Pour affronter ces rues, il fallait bien du courage et une faim pressante aux prostituées trop vieilles pour affronter la concurrence des boulevards, et tout autant aux rares clients désargentés et donc peu regardants, pour leur acheter à bas prix quelque rapide complaisance.
Mais tout en bas, Montmartre avait pris un tout autre visage depuis qu'était apparu, en 1889, le Moulin-Rouge, illuminant la place Blanche des lumières de ses grandes ailes et attirant pour sa fête nocturne un public composite, petit peuple, bourgeois, nobles étrangers, et même têtes couronnées, venus s'encanailler au spectacle du quadrille naturaliste.
C'était, au rythme du galop à' Orphée aux enfers d'Offenbach, conduit par Valentin le Désossé, l'imperturbable échalas, le cancan déchaîné des filles agitant leurs jupons sur leurs jambes gainées de bas noirs, découvrant leurs cuisses et leurs dessous dont le père la Pudeur surveillait la décence, exécutant des figures acrobatiques, la «guitare», le «port d'armes», qui rendaient cramoisis les messieurs engoncés dans leurs faux cols ; elles se retournaient pour saluer impudemment de leur derrière, et s'écroulaient l'une après l'autre en grand écart sur la piste avec des cris aigus. Elles s'appelaient Grille d'égout, Nini patte en l'air, la môme Fromage, Rayon d'or, Galipette, Diamant, Arc-en-ciel... Et la Goulue ! la Goulue surtout, reine du cancan, capable d'un coup de sa bottine de faire sauter le gibus d'un spectateur, fût-il altesse royale : «Hé Galles, tu paies le Champagne ?»

Présentation de l'éditeur

Hiver 1895. Les spectateurs qui affluent à l'entrée du Moulin-Rouge découvrent, horrifiés, une femme écartelée et attachée aux grandes ailes, en tenue de cancan. Le lendemain, une autre danseuse est retrouvée éventrée sur une tombe du vieux cimetière de Montmartre. Ces meurtres font penser à ceux de Jack l'Éventreur et l'Angleterre n'est pas très loin... Mais la police a d'autres pistes : les coulisses du Moulin et les maisons closes du quartier que fréquentent voyous, truands et souteneurs.
Pourtant, un seul homme peut réellement aider l'inspecteur Berflaut, agent de la Sûreté : son ami et grand connaisseur du monde du spectacle et de la prostitution, le peintre Toulouse-Lautrec.

Dans cette intrigue policière foisonnante, les amoureux de Montmartre y retrouveront la gouaille de Jeanne Avril et de la Goulue, la voix d'Aristide Bruant et l'étonnant Valentin le Désossé, mais aussi le monde obscur des grands boulevards, des truands et des prostituées.

Renée Bonneau, agrégée de lettres classiques, a enseigné la littérature et l'analyse de films. Elle est l'auteur de livres scolaires, d'anthologies et de romans policiers, et vit en région parisienne.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?