• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par marvelio-france
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Darkly, Darkly, Venus Aversa Edition limitée, Bonus, Import

4.3 étoiles sur 5 15 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 8,39 6 d'occasion à partir de EUR 6,75
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Cradle Of Filth


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Darkly, Darkly, Venus Aversa
  • +
  • Hammer of the Witches
  • +
  • The Manticore And Other Horrors
Prix total: EUR 40,63
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (21 octobre 2010)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Edition limitée, Bonus, Import
  • Label: Peaceville
  • ASIN : B00421VR78
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 15 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 361.407 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Description du produit

Description du produit

DARKLY, DARKLY, VENUS AVERSA

Critique

Phénomène intrigant et formation de black metal incontournable, Cradle of Filth fut salué par le plus grand nombre avant de se faire sécher par un bon paquet de fans et de critiques quelques années plus tard. Les premiers efforts studio ont cédé la place à des réalisations grand-guignolesques faisant office de cache-misère pour groupe en mal d’inspiration. Après un parcours qui les aura mené jusque dans le giron d’une major puis au coeur d’un label de metal grand public de référence, les Anglais se remettent en marche de manière plus humble. Retour aux sources chez les indépendants via un contrat passé avec Peaceville (My Dying Bride, Katatonia…).

Histoire de rester fidèle à sa marque de fabrique, le combo verse donc à nouveau dans le concept album axé autour d’une histoire unique et d’un personnage singulier. Bienvenue à Lilith, première femme d’Adam venue prendre le relais Gilles De Rais autour duquel tournait Godspeed on the Devil's Thunder sorti en 2008. Annoncé comme étant le disque qui réunira les anciens fans et les nouveaux adeptes, Darkly, Darkly, Venus, Aversa réussit surtout l’exploit de renouer avec une certaine niaque. Un disque rapide, rempli de blasts et autres chevauchées folles à la double grosse caisse que viennent surmonter des guitares plutôt classiques pour le black metal ainsi que des nappes de claviers dont l’esprit kitsch semble voué à rester une des marques de fabrique du groupe.

Cradle of Filth se fâche au point de laisser son leader mettre ses cris de côté le temps de verser dans du grognement plus guttural l’espace de quelques couplets. Rapide, puissant, ce disque ne révolutionnera en rien le genre même si les musiciens paraissent avoir fait les efforts nécessaires pour renouer avec la rage d’antan. Avant de se remettre à pondre de véritables perles comme à l’époque de Cruelty and the Beast sorti douze ans auparavant, il faudra attendre.

Malgré une inspiration loin d’être totalement divine, Dani Filth et ses sbires retrouvent leurs repères et ne relâchent surtout pas la pression. La colère en guise d’apéritif avant de récupérer l’étincelle divine, c’est beaucoup mieux qu’un album sans relief et mou du genou.

Guillaume Ley - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Lavanne TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 1 juillet 2013
Format: CD
A peine remis du dernier album de KROKUS, les fans impatients d’AC/DC vont pouvoir se ruer sur ce premier album de DYNAMITE. A vrai dire, le mimétisme entre nos jeunes Suédois et le gang australien à l’époque où Bon SCOTT était encore parmi nous est proprement sidérant. La plupart des compositions pourraient faire penser à un album perdu des frères YOUNG, quelque part entre Let There Be Rock, Powerage et Highway To Hell.

Tout y est ou presque. En premier lieu, le timbre de voix du guitariste et chanteur Mattis est aigu, éraillé et gouailleur comme celui de son illustre inspirateur. Mattis a même repris à son compte les jappements et autres hey you dont Bon SCOTT avait le secret ! Ensuite, les riffs de guitares arrachent tout sur leur passage, du genre fil de fer barbelé, et les solos incisifs émargent au registre bluesy. La basse est quant à elle aussi énorme que chez Cliff WILLIAMS. Le batteur de DYNAMITE est carré au possible mais il ne parvient pas tout à fait à reproduire ce damné groove propre à Phil RUDD.

Face à un tel exercice de reproduction, les auditeurs ont le choix entre deux attitudes : tourner le dos en hurlant au plagiat ou prendre leur pied en connaissance de cause. Pour ma part, j’ai choisi la seconde option, en partant du principe que DYNAMITE sait à quoi s’en tenir et ne prétend pas être autre chose que ce qu’il a choisi d’être : un cover band d’AC/DC qui joue ses propres compositions !
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Possèdant plusieurs albums de ce groupe de black métal, je retrouve bien leur style et la voix de Dani qui est toujours aussi surprenante.Comme les autres albums, le livret est superbe et esthétique.Un bon album.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
La production est fantastique, le son est monstrueux, les compositions sont magnifiques.
2 français font partie de ce quatuor magique, c'est donc possible pour nous aussi !!!
Réellement, si vous aimez le métal à la Dokken, Steelheart, etc... JETEZ VOUS DESSUS, C'EST GRAND.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Sous un nom étrange, XYZ cache deux Français qui se sont expatriés aux U.S.A. Ils ont bien faits car ils ont signé sur Enigma (un label d'EMI) et que leur premier disque a été produit par Don Dokken. Et il est géant : des envolées de guitares et un chant splendide ont placé le groupe parmi les grands noms du metal: Dokken, Helix, Fate... Ne le ratez surtout pas
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Emmanuel Gautier TOP 1000 COMMENTATEURS le 27 janvier 2012
Format: CD
Voici la réédition agrémentée de trois titres bonus de la toute première démo de Marduk, initialement auto-produite en 1990 à l'époque où le black metal seconde génération en était encore au stade embryonnaire.
La pochette culte qui a fait tant de bruit date en fait de 1995 lors de la première réédition par Osmose.

Le line-up de l'époque comprenait Morgan à la guitare, Joakim af Grave à la batterie (qui assurerait aussi le chant par la suite), Richard Kalm à la basse et Andreas Axelsson au chant (pendant longtemps guitariste chez Edge of Sanity, groupe de Dan Swanö).
Commençant sur les chapeaux de roue par une scène de viol avec la phrase que tout le monde connaît, ce mini-CD s'avère cru et primitif, doté d'un son crasseux et épais, à l'époque où Marduk privilégiait encore largement les mid tempo et cultivait son côté doom. Toutes les compos présentes ont été reprises sur les albums et EP suivants, y compris l'outro "Shut up and suffer" qui a été refait à la gratte et à la batterie pour donner "Opus nocturne" sur l'album du même nom.
Quant aux bonus de l'édition de 1999, on retrouve la meilleure version de "Dark endless", réenregistré lors des sessions d'"Opus nocturne", ainsi que deux reprises de Bathory issues des sessions de "Nightwing", avec les chanteurs et productions correspondantes.

A mes yeux, il s'agit plus d'un objet pour les fans absolus qu'un disque culte, tant la musique est primitive et la production approximative. Mais bon, ne serait-ce que pour la pochette...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
PHENOMENAL
ON EN FAIT PLUS DES ALBUMS PAREILS
DES MORCEAUX ENORMES
LA VOIX SUPERBE AVEC UNE EQUIPE DE MUSICIENS QUI ASSURENT
JE CONSEILLE ECOUTEZ CETTE GRANDE BOMBE DE HARD ROCK
POUR CONNAISSEUR
BONNE ECOUTE
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Ihlmelco le 10 janvier 2011
Format: CD
Excellent album. Comme tous ceux de CoF il nécessite de multiples écoutes afin d'en pénétrer complètement la personnalité. Pour ma part je l'ai appréciés dès le début, il a quelque chose de bien à lui, un charme qui lui est propre ; n'en sont pas innocent les paroles et musiques sombre sur le thème plus que séducteur de la charismatique Lilith. L'album est comme sa pochette : noir, esthétique, véritablement gothique alors que ce terme est étouffé par toutes les minettes en mal d'amour ; un album à l'âme d'ébène sans aseptisation commerciale, un plaisir impie et délectable.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique