Acheter d'occasion
EUR 12,25
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Cet article est un tres bon etat. Nous allons expedier du Japon, le delai de livraison est 10-18 jours. Nous expedions tous les paquets avec suivi e-paquet international.
7 d'occasion à partir de EUR 12,24
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

A Day At The Races (+ 2 Bonus) Import

4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

7 d'occasion à partir de EUR 12,24
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Queen


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • CD (9 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B000000OA8
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 429.698 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Tie Your Mother Down
  2. You Take My Breath Away
  3. Long Away
  4. The Millionaire Waltz
  5. You & I
  6. Somebody To Love
  7. White Man
  8. Good Old Fashioned Lover Boy
  9. Drowse
  10. Teo Torriatte (Let Us Cling Together)
  11. Tie Your Mother Down (1991 Remix By Matt Wallace)
  12. Somebody To Love (1991 Remix By Randy Badazz)

Descriptions du produit

Descriptions du produit

A Day At The Races

Critique

A Day At The Races s’inscrit ouvertement dans la continuité du chef-d’œuvre A Night At The Opera (1975) : pochettes quasi-similaires (l’une blanche, l’autre noire), titres empruntés aux films des Marx Brothers, sonorités et production proches. Le déconsidérer en n’y voyant qu’une pâle copie du prédécesseur serait néanmoins une erreur, car ce cinquième album est une réussite complète. Brian May résumera plus tard : « En fait j’aurais voulu que nous sortions ces deux albums ensemble, car ils ont été écrits en même temps et ils correspondent à la même phase de notre évolution. Le fait que A Day At The Races soit sorti plus tard est dommage, car il a été perçu comme un ‘follow-up’ de A Night At The Opera, alors qu’il en est une extension. »   Très logiquement, A Day At The Races brasse donc hard rock, pop et ballades. C’est le très efficace «  Tie Your Mother Down » qui ouvre l’album ; il deviendra l’un des grands classiques du répertoire scénique. C’est le seul morceau hard rock de l’album – avec, à moindre mesure, « White Man ». La chanson d’amour « You Take My Breath Away » est une des plus belles ballades du groupe, dans le pur style de Freddie Mercury, conduite au piano et rehaussée de chœurs délicats. La pop occupe également une grande place sur le disque, avec « Long Away » (qui rappelle vaguement… les Byrds), ou les plus entraînants « You & I »  et le single « Good Old Fashioned Lover Boy ». Quant à « Drowse », il fait curieusement penser par sa langueur presque psychédélique et ses guitares traînantes à un précurseur de Mazzy Star !   L’amusante et baroque  « The Millionnaire Waltz »  est l’un des points forts du disque – et aurait tout à fait trouvé sa place dans A Night At The Opera. Morceau étonnant, il débute en ballade au piano, douce et entraînante, avant de s’emballer et de virer hard rock lyrique, puis de passer à un duo jubilatoire au piano et à la guitare (qui imite la clarinette). Savoureux mélange d’humour décalé, de piano délicat, de chœurs et de guitare hard : pas d’erreur possible, c’est du pur Queen ! Le lyrique single « Somebody To Love » est l’évident point culminant de l’album, sur lequel le groupe intègre des chœurs gospel (enregistrés avec seulement les trois chanteurs du groupe !). Enfin, le groupe conclut en beauté avec une dernière ballade, le superbe « Teo Torriatte (Let Us Cling Together) », où Freddie Mercury chante même des refrains en japonais !   Relégué dans l’ombre de son glorieux prédécesseur, A Day At The Races reste encore sous-estimé. C’est pourtant un album – largement pop – particulièrement plaisant,  et l’un des meilleurs du groupe. Du grand Queen.  

Guillaume Mougel - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
76-77: la réputation de Queen commence à s'étendre au monde entier, après la sortie de ce deuxième chef-d'oeuvre.
Ils annoncent bien la couleur en lâchant Tie your Mother Down, un morceau qui aura toujours un impact unique en concert (j'en veux pour preuve sa présence dans les 3 albums live de Queen, malgré son absence des Best of) avant que Freddy Mercury ne se lance dans un monologue au piano : You take my Breath Away. Un morceau qui serrera les coeurs...
Mais il n'est pas le seul du groupe à chanter (tant mieux!) car Brian May nous enmène dans un trip à la Bob Dylan, Long Away, très sympa aussi. Millionaire Waltz est l'une des chansons de Queen qui me surprendra toujours : des chants, du piano, des solos très "luxe" mais la chanson est marquée par une montée endiablée et impressionnante. Allez, encore une petite ballade bien rhytmée, You and I, qui passerait inaperçue et qui est pourtant une de mes préférées sur l'album...
Deux géant vienent : Somebody to Love, aux tons d'opéra, et White Man, calme et "menaçante" et qui tourne très heavy par la suite. Deux géants.
Encore une ballade? Non, deux! Good Old Fashionned Lover Boy, très agréable, comparable à You and I et aussi Drowse, la chanson de Roger Taylor, bien plus lente mais idéale pour se relaxer et s'envoler!
Pour terminer, un morceau épique en partie en... Japonais! Un hommage à l'accueil reçu au Japon en 75? Toujours est-il que cette chanson clot l'album en apothéose, pour le plus grand bonheur des auditeurs!
Voilà, chers fans de Queen, je vous recommande cet album, il n'a aucun défaut! Si ce n'est que Queen a fait de meilleurs albums, mais dans d'autres style!
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par stefanino le 20 juillet 2002
Format: CD
D'aucun diront de cet album, qu'il est la suite de "a night at the opera". Et il est vrai qu'on y retrouve toute la folie qui avait déjà triomphé dans l'album "blanc". On est ici à la frontière du rock et du music-hall, qui sont les marques de fabrique du groupe. Glam-rock, hard rock, ballade, valse!, opéra... tout y est. Les mélodies chaloupées de Brian May et ses accords de guitares envoutants, la folie démesurée du grand Freddie et ses extraordinaires envolées lyriques, la douceur nonchalante de la basse de John Deacon (lequel s'en donne aussi à coeur joie sur You and i), et enfin la folie pétaradante de la batterie de Roger Taylor.
Bref ce n'est plus un disque, c'est une ôde à la folie. Mais qu'est ce ça fait du bien.
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Voilà mon album préféré de Queen. L'expressivité y est réelle et l'on sent que chacun s'est désormais affranchi. L'émotion est au rendez vous sur chaque titre et les intruments n'écrasent pas les voix. L'ensemble est vraiment cohérent, abouti et dégage une vraie puissance maitrisée. Mention spéciale à "You take my breath away"
taillée sur mesure pour Mercury et Queen : Les larmes me montent à chaque écoute.
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
L'année précédente, Queen nous avait préparé au grandiloquent avec 'A Night At The Opera' et c'était déjà atypique.

'A Day At The Races' poursuit le cycle opéra/rock de ce milieu des années 70 chez Queen mais sans cette fois aucune scorie, aucun morceau faiblard, aucun remplissage inutile.

'Tie Your Mother Down' lance l'album et nous rappelle que Queen est à la base un groupe de hard rock que Freddie Mercury a su éduquer au thé et petits space cakes.

Le reste rentre dans la légende du même Freddie Mercury, influencé par ses études graphiques et sa fascination pour William Blake, désireux de rendre hommage à l'opéra italien, à Beethoven, à la musique classique en général.

Enfin, Freddie Mercury entérine ici son statut de plus grand chanteur de pop de tous les temps, créant au passage un paquet de jaloux dont la moitié des critiques de la presse écrite qui jamais ne l'ont pris au second degré.

Bah, la chanson c'est avant tout des textes, ici joliment ciselés sur des thèmes classiques, de la musique et une voix.

De Queen, il ne restera que la voix de Freddie Mercury dans quelques siècles. Mais quel groupe survit même partiellement au temps ?
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Miedj50 le 28 avril 2008
Format: CD
Quoi rajouter aux autres critiques. Dans la foulée de leur chef d'oeuvre "A night at the opera", Queen nous livre un album tout aussi touffu, riche et foisonnant. Loin d'être une resucée du précédent album, mais s'il reprend le même schéma musical (le mélange pop, hard, symphonique, balades, opéra...) cet opus a vraiment un caractère affirmé et affiché: "You Take My Breath Away" et "Somebody to Love" sont de vrais petits bijoux qui n'ont rien à envier à "Love of My Life" et "Bohemian Rhapsody". C'est magique, du grand art. C'est inventif, enlevé, chaque membre du groupe peut s'exprimer pleinement dans une ambiance totalement créative et débridée.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus