Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Death: The High Cost of Living (Anglais) Broché – 1 juin 1994

Retrouvez toutes nos idées cadeaux Livres dans notre Boutique de Noël
3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 76,99 EUR 61,59
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 29,95 EUR 22,82

Idées cadeaux Livres Idées cadeaux Livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

3.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Présence TOP 100 COMMENTATEURS le 17 janvier 2010
Format: Broché
Dans l'épisode 8 du comics Sandman ("The sound of her wings"), le lecteur se retrouve face à une incarnation de la mort qui est une des Endless, la grande soeur de Morpheus. Elle a l'apparence d'une jeune femme avec un look gothique et un sourire doux, et elle se fait tout simplement appeler Death. Elle a eu droit à 2 miniséries de 3 épisodes chacune, écrite par Neil Gaiman : "High cost of living" en 1993, puis Death: The Time of Your Life en 1996.

Dans l'épisode 19 de Sandman, le lecteur apprenait qu'une fois par siècle Death vient sur terre pour mieux comprendre ceux qu'elle accueille. Le temps est venu et Death a pris la forme d'une jeune mortelle dont la famille vient de décéder. Elle rencontre Sexton Furnival un adolescent qui a décidé de se suicider. Pendant 24 heures ils musardent dans New York. Ils croisent 2 personnages de la série Sandman (Hazel McNamara et sa compagne Foxglove) et ils doivent faire face à 2 individus qui attendent cette journée particulière pour obtenir quelque chose de Death : Mad Hettie et The Eremite.

Les illustrations sont réalisées par Chris Bachalo et encrées par Mark Buckingham. Bachalo est encore dans sa première période et son style est réaliste, presque entièrement dépourvu des exagérations qui deviendront sa marque de fabrique dans des séries comme "Generation X" ou "Uncanny X-Men". De même Buckingham choisit un style d'encrage très minutieux sans relation avec celui qu'il choisira pour ses propres illustrations dans la série "Fables".
Lire la suite ›
3 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: 4.4 étoiles sur 5 73 commentaires
5.0 étoiles sur 5 "Death", one of Gaiman's "Endless" 21 avril 2014
Par John Venable - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
Neil Gaiman's "Endless" make up, in my opinion, one of the best invented pantheons in modern literature. Death, who is presented as cute and friendly, who says to the dying " Take my hand", is a welcome substitute for the traditional Grim Reaper- and a very interesting girl in her own right even though the only one of the Endless who is older is Destiny. John Venable, MD
5.0 étoiles sur 5 Gritty but whimsical 25 septembre 2012
Par watchman - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
Only Neil Gaiman could write a book like this. It alternates somberly serious themes with the image of death as a young goth girl who takes everything in stride, good or bad. And that's the point, the theme is that to appreciate the good things in life, you have to accept that there are also moments that are not so pleasant. His book leaves you profoundly pondering the nature of life and death.
4.0 étoiles sur 5 Death 20 juillet 2016
Par Paul J. Nash - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
As always, Gaiman hits a home run with his comic book genius!
5.0 étoiles sur 5 I am so in love with Death! 6 février 2013
Par jubalrahl - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
This book is enchanting in such a magical way that doesn't lead itself to description well. The main character is so annoyingly positive that it is hard not to love her. It is not high on action, but is a story about one of Death's little adventure in the world of the living.
2.0 étoiles sur 5 Pales by comparison... 19 octobre 2013
Par Drew - Publié sur Amazon.com
Format: Broché Achat vérifié
...to any of the Sandman story arcs. While mildly interesting, just not that compelling and strikes me as more of a brief foray into the character Death than the deeper themes Gaiman usually embraces.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?