undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Bijoux en or rose
 
Deceptive Virtue

Deceptive Virtue

3 décembre 2013
4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

EUR 6,93 (TVA incluse le cas échéant)
 
Plus d'options
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  

  • Ecouter les extraits
    0:00 / 0:00
1
6:49
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
7:49
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
7:36
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
6:07
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
8:03
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
6:32
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
7
6:29
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Détails sur le produit

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Emmanuel Gautier TOP 1000 COMMENTATEURS le 31 décembre 2013
Format: Téléchargement MP3
La sortie de ce quatrième album des Russes de Revelations Of Rain m’a poussé à m’intéresser à ce groupe.
Solitude propose un nombre croissant de formations doom venant de l’Europe de l’Est, de qualité très variable.
Fort heureusement, Revelations Of Rain fait partie des combos les plus intéressants du lot, avec une discographie jusqu’ici irréprochable, dont le très recommandable Emanation Of Hatred de 2010.

La force de Revelations Of Rain, c’est de parvenir à un équilibre entre les différentes tendances de doom : à la fois funéraire, atmosphérique, mélodique, death.
Equilibre aussi reflété par la durée des morceaux, ni trop courte ni trop longue.
Autre atout de taille, c’est cette densité des morceaux qui proposent une grande diversité de plans et lignes mélodiques sur des rythmiques à la lenteur variable entre du pur tempo funéraire contrastant avec des passages à la double pédale tout aussi écrasants ou des accélérations brutales comme en plage cinq avec ces quelques mesures en blast beat.
Difficile de s’ennuyer avec autant de nuances au sein d’un même morceau, ce d’autant que l’inspiration est aussi de la partie.
On a toutefois du mal à mettre un titre en avant, un morceau phare et représentatif de l’album, bien que la qualité globale de l’album soit satisfaisante. Il y avait plus de relief sur Emanation Of Hatred et les titres étaient plus mémorables.

La production est claire et équilibrée, bien que moins puissante que sur l’album précédent.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique